L'oeil  Franc-comtois sur l'actualité mondiale

                                                                                          Dernière mise à jour : Mercredi 29 Juin 2022 à 00h00


      REF-39
      Association loi de 1901 - J.O N°94 du 21/04/1967
      Courrier : REF-39  124, Rue du Boichot 39100  DOLE
    Tous versements à l'ordre de REF-39   
   
   
                                                                                                                                           
Administrateur : F5SN 
                                                                                                                                            e-mail:f5sn.naudin@aol.fr





Design Radio Fréquence.

Design RF – J.M. Dutertre – 2007
I. Introduction.
Les systèmes Radio Fréquence (RF) sont d'une grande complexité. Cette complexité est liée en partie au grand nombre de transistors contenus dans ces circuits (jusqu'à plusieurs millions) mais également à l'ensemble des concepts techniques mis en œuvre.
L'architecture "classique" d'un système RF peut se décomposer sommairement entre une partie RF et une partie bande de base (Base Band ou BB en anglo-américain1).
La partie RF (ou Front End RF) traite des signaux analogiques (et ce même si la modulation utilisée est dite numérique) à des fréquences élevées, leur spectre n'est pas centré sur zéro ; par opposition avec la bande de base qui traite des signaux BF (basse fréquence) ayant un spectre centré sur, ou proche de, l'origine. La bande de fréquence RF s'étend de quelques centaines de kHz à quelques GHz.
Si la partie bande de base est la plus complexe en terme de nombre de transistors, c'est cependant la partie RF la plus difficile à concevoir. Cette dernière fait en effet appel à des domaines d'études multidisciplinaires (théorie du signal, approche système, design, technologie de fabrication, etc.) ; les choix de design résultent le plus souvent de compromis entre des contraintes plus ou moins antagonistes (bruit, puissance, consommation, gain, linéarité, etc.) pour lesquels il n'existe pas de critères de choix totalement objectifs.
Enfin, les outils de CAO sont peu faciles à utiliser et pas toujours bien adaptés. Ils doivent prendre en compte les problèmes de non linéarités, de translation de fréquence, de variation des modèles dans le temps, etc. Ainsi, l'analyse fréquentielle classique de type AC proposée par Spice, qui utilise des modèles linéarisés autour d'un point de polarisation et invariants dans le temps, n'est elle pas adaptée à l'étude des systèmes RF. Des outils spécifiques de simulation RF ont été développés tels que Spectre RF pour Cadence et Harmonic Balance pour Agilent – ADS. Voir le cours:
https://www.emse.fr/~dutertre/documents/cours_CAO_RF.pdf

Fabrication de Satellites en Europe.

Le 28/06/2022 par Alicia Aloisi
Aerospacelab, une entreprise spécialisée dans les plateformes satellitaires et l'intelligence géospatiale, a décidé d'ouvrir un site capable de produire jusqu'à 500 satellites par an. Située à Charleroi (Belgique), il s'agira de la plus grande plateforme de production de satellites en Europe. L'entreprise avait déjà précédemment annoncé l'ouverture d'une première usine à Ottignies-Louvain-La-Neuve (Belgique) qui devrait ouvrir d'ici la fin de l'année. Celle-ci sera capable de produire jusqu'à 24 satellites par an. Les premiers satellites de l'usine de Charleroi devraient être produits en 2025. Pour arriver à ces niveaux de production, Benoît Deper, le fondateur d'Aerospacelab, a déclaré s'inspirer de l'industrie automobile, « où les produits standardisés peuvent encore être personnalisés pour des besoins spécifiques ». Ces projets sont notamment possibles grâce à la levée de fonds de 40 millions d'euros réalisée par l'entreprise en février 2022.

Pénurie de semi-conducteurs et usines à l'arrêt.

Le 27/06/2022 par Alicia Aloisi
En France, le groupe automobile Stellantis a stoppé la production sur deux de ses sites jusqu'au 1er juillet : celui de Rennes-La Janais (Ille-et-Vilaine) et celui de Sochaux (Doubs). En cause ; Des problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs. En particulier, l'arrêt serait dû à un défaut de livraison des systèmes de navigation connectée par l'équipementier automobile allemand Continental. Les pénuries touchent aussi les usines de Stellantis ailleurs en Europe : le constructeur automobile a suspendu sa production sur son site italien de Melfi jusqu'au 2 juillet. En France, ce sont 5000 employés qui sont concernés par l'arrêt des usines. La communication de celle de Rennes a indiqué « ne pas les laisser sans activité avec des pertes de salaires » en proposant des formations. Pour ce qui est des marques de Stellantis, les sites à l'arrêt produisaient notamment des Citroën C5 Aircross et des Peugeot 5008, deux véhicules particulièrement rentables pour l'entreprise.

Fin de Windows 8.1.

Microsoft va commencer à informer ses utilisateurs de la fin imminente de Windows 8.1. Le support du système d'exploitation prendra officiellement fin en janvier 2023, tandis que la firme américaine notifiera les utilisateurs dès juillet prochain. Windows 8.1, c'est bientôt terminé. Après la mort d'Internet Explorer il y a peu, c'est au tour du système d'exploitation de Microsoft de bientôt passer à la trappe, puisque son support cessera officiellement en janvier prochain. Lancée en 2013 pour succéder immédiatement à Windows 8, la version 8.1 du système d'exploitation avait vu sa fin actée dès 2018. Plus aucune mise à jour “importante” de l'OS n'a eu lieu depuis cette époque. Toutefois, dans le cadre de la politique de support du cycle de vie de Microsoft, Windows 8.1 a bénéficié de cinq années supplémentaires de support étendu. Ainsi, les utilisateurs ont pu encore bénéficier de mises à jour de sécurité et d'une assistance technique. Les cinq années prendront donc fin dès le 10 janvier 2023 et Windows 8.1 sera ainsi officiellement mis de côté.

Bootides de juin en MS 144

Cliquez pour agrandir l'imageL'essaim des Bootides de Juin (JBO) provient des débris de la comète 7P/Pons-Winnecke. Cette comète a été découverte depuis Marseille, France, le 12 Juin 1819 par le célèbre chasseur de comètes Jean Louis Pons, et redécouverte le 09 Mars 1858 par F.A. Winnecke, de Bonn en Allemagne. Les deux noms des découvreurs ont été adoptés pour cette comète.
Le radiant de cet essaim, au moment du maximum d'activité, est situé à environ 8 degrés au nord de l'étoile beta Bootis (Nekkar).
Les météores sont très lents, mais assez brillants, avec une vitesse d'environ 18 km par seconde. Le taux horaire moyen (ZHR) est variable. Des observateurs russes auraient noté des taux horaires d'environ 500 météores par heure le 27 Juin 1928, et de forts taux ont été vus par un observateur japonais vers le 03-05 Juillet 1921. Plus près de nous, en 1998, un sursaut d'activité s'est produit, avec un ZHR allant de 50 à plus de 100 météores par heure visible sur plus d'une demi-journée. Un autre regain d'activité, avec un taux horaire d'envrion 20 à 50, s'est produit le 23 Juin 2004.
Période d'activité : du 22 Juin au 02 Juillet
Maximum : 27 Juin
Longitude solaire (lambda) : 095.7°
position du radiant au moment du maximum
ascension droite (alpha) : 224°
déclinaison (delta) : +48°
Vitesse (en km/s) : 18
ZHR : variable, de 0 à 100+

Journée Alexanderson le 03 juillet 2022, sans diffusion SAQ

L'alternateur Alexanderson de 200 kW de 98 ans ne sera pas diffusé le jour d'Alexanderson, le 3 juillet 2022 cette année, car il est difficile d'obtenir des pièces pour les travaux de maintenance en cours. D'autre part, l'Association Alexander accueille tous les visiteurs de l'Alexanderson Day de 10h00 à 16h00. Après les restrictions pandémiques des deux dernières années, ils sont heureux d'accueillir à nouveau tous les visiteurs. En collaboration avec la station de radio du patrimoine mondial Grimeton, ils proposent de nombreuses activités pour toute la famille pendant cette journée.
Ils ont démarré l'émetteur de la SAQ deux fois, mais cette année sans aucune transmission sur l'antenne. Ce dernier, comme mentionné, en raison de difficultés à obtenir des pièces pour les travaux de maintenance en cours.
Programme Alexanderson Day 03 juillet 2022
10h10 Début de la diffusion en direct.
10h30 Démarrage de l'alternateur.
11h00 Message télégraphique.
11h15 Promenade aérienne guidée (en suédois)
11h45 conférence et film dans la salle de diffusion (en suédois)
13h10 Début de la diffusion en direct.
13h30 Démarrage de l'alternateur.
14h00 Message télégraphique.
14h15 Promenade aérienne guidée (en anglais)
14h40 conférence et film dans la salle de diffusion (en anglais)
D'autres activités
En plus de ces composantes du programme, il y a de nombreuses autres activités tout au long de la journée, notamment: L'exposition, où vous pourrez tester vos compétences en code Morse, entre autres. Le contrôle, un parcours d'obstacles pour tous les grimpeurs, où diverses missions peuvent être résolues. Opération Palmqvist, une salle d'évasion située à la station de radio Grimeton pendant la Seconde Guerre mondiale. Café Kjells, avec un bon café. The Radio Shop, la boutique de souvenirs bien achalandée du patrimoine mondial.

Pendant la journée, notre station de radio amateur SK6SAQ sera également habitée et QRV sur les fréquences suivantes:
  • 3,535 kHz CW
  • 7,035 kHz CW
  • 14,035 KHz CW
  • 3,755 kHz SSB
  • 7,140 kHz SSB
Rapports QSL pour SK6SAQ s'il vous plaît via: info@alexander.n.se
Deux stations seront en fréquences la plupart du temps.

Ruralissimo: le 31 juillet 2022


Ruralissimo, Bourse Radio, Exposition, le 31 juillet à St-Aubin 39410
Bonjour à tous,
Les inscriptions sont ouvertes… Faite vous connaître… Un moment attendu par beaucoup d'entre nous, plus de détails à venir… Bonne journée à tous.
Bernard_39
https://forum.retrotechnique.org/t/ruralissimo-bourse-radio-exposition-le-31-juillet-a-st-aubin-39410/89642

Le temps solaire sauvage et ses conséquences.

Par Tereza Pultarova publié le 23 juin 2022
Note pour comprendre le terme "Temps Solaire" et non "Vent Solaire" ce qui n'est pas une erreur de langage:
Équation du temps : différence entre le temps solaire vrai – l'instant où le Soleil coupe le méridien – et le temps solaire moyen – l'instant théorique où un Soleil se déplaçant à vitesse constante couperait le méridien – ; l'équation du temps varie tout au long de l'année et elle résulte essentiellement de la variation de la vitesse de la Terre sur son orbite et de l'obliquité de son axe de rotation.

Le temps solaire sauvage fait chuter les satellites de leur orbite. Cela ne fera qu'empirer. Le changement a coïncidé avec le début du nouveau cycle solaire, et les experts pensent que cela pourrait être le début de quelques années difficiles.
Fin 2021, les opérateurs de la constellation Swarm de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont remarqué quelque chose d'inquiétant : les satellites, qui mesurent le champ magnétique autour de la Terre, ont commencé à descendre vers l'atmosphère à une vitesse inhabituellement rapide - jusqu'à 10 fois plus vite qu'auparavant. Le changement a coïncidé avec le début du nouveau cycle solaire, et les experts pensent que cela pourrait être le début de quelques années difficiles pour les engins spatiaux en orbite autour de notre planète.

"Au cours des cinq ou six dernières années, les satellites ont coulé environ deux kilomètres et demi [1,5 miles] par an", a déclaré Anja Stromme, responsable de la mission Swarm de l'ESA, à Space.com. "Mais depuis décembre de l'année dernière, ils ont pratiquement plongé. Le taux de chute entre décembre et avril a été de 20 kilomètres [12 miles] par an."
Les satellites en orbite proche de la Terre sont toujours confrontés à la traînée de l'atmosphère résiduelle, qui ralentit progressivement les engins spatiaux et finit par les faire retomber sur la planète. (Ils ne survivent généralement pas à cette soi-disant rentrée et brûlent dans l'atmosphère.) Cette traînée atmosphérique oblige les contrôleurs de la Station spatiale internationale à effectuer des manœuvres de "reboost" régulières pour maintenir l'orbite de la station de 250 miles (400 km) au-dessus de la Terre.
Cette traînée aide également à nettoyer l'environnement proche de la Terre des déchets spatiaux. Les scientifiques savent que l'intensité de cette traînée dépend de l'activité solaire - la quantité de vent solaire craché par le soleil , qui varie en fonction du cycle solaire de 11 ans . Le dernier cycle, qui s'est officiellement terminé en décembre 2019, a été plutôt somnolent, avec un nombre mensuel de taches solaires inférieur à la moyenne et un minimum prolongé de presque aucune activité. Mais depuis l'automne dernier, l' étoile s'est réveillée, crachant de plus en plus de vent solaire et générant des taches solaires, des éruptions solaires et des éjections de masse coronale à un rythme croissant. Et la haute atmosphère terrestre en a ressenti les effets.
https://www.space.com/satellites-falling-off-sky-solar-weather?utm_source=notification

Bande X

De nombreux satellites transportent des charges utiles en bande X (7250 MHz à 7750 MHz) - principalement pour les communications militaires. Certaines charges utiles militaires partagent un bus spatial commun avec des charges utiles de type TV, par exemple la charge utile militaire Syracuse à bord des satellites français Télécom. Il est peu probable que vous entendiez un trafic audio ou de données clair via ces satellites, à l'exception de Sicral-1 qui possède deux transpondeurs UHF à bande X / bande Ka croisés. Skynet 5D possède un joli transpondeur UHF vers bande X qui relaie beaucoup de trafic. Si vous aimez les formes d'onde exotiques, X-Band offre la possibilité de voir de nombreux modes de données utilisés. Généralement, le trafic est soit à saut de fréquence, soit à multiplexage temporel/code, PSK, à spectre étalé ou IP DVB-S/S2. Vous pouvez cependant facilement voir ces signaux sur un analyseur de spectre ou SDR.
Matériel bande X, X-Band Hardware; https://uhf-satcom.com/satellite-reception/x-band-hardware
Skynet
Skynet 5A est le premier de la « nouvelle génération » de satellites militaires britanniques. Il a été lancé le 11 mars 2007 par Arianne-Space. Skynet 5A a été initialement placé à environ 177W où il a été testé par l'USAF Satellite Control Facility. Il a ensuite été déplacé vers son emplacement opérationnel à 1W où il sera commandé par RAF Oakhanger.S-Band TT&C a été observé sur 2227.500MHz. Skynet 5A dispose de 9 transpondeurs UHF et de 15 transpondeurs SHF fonctionnant en bande X. Les signaux en bande X vacillent légèrement, on suppose que cela est dû à la stabilisation de l'oscillateur ou à des effets thermiques. On estime que SN5A possède une antenne cornet d'environ 20 dB pour la liaison descendante de couverture terrestre sur la bande X. Il est également tout à fait possible qu'il y ait une antenne orientable en bande X d'environ 60 cm à 1 m de diamètre. Les antennes hélicoïdales UHF sont probablement d'environ 8 tours pour couvrir la Terre.
https://uhf-satcom.com/satellite-reception/skynet
https://www.satellitescommunity.de/
https://uhf-satcom.com/satellite-reception

Utiliser un GPS mouse – Coordonnées, QRA Locator, trajet…

Par Jean-François Bernard F5RRB
Il y a quelques mois François MOCQ F1GYT (Framboise314) vous a présenté le relais radioamateur APRS à base de Raspberry-pi installé par Roland F6GDL au Mont-Saint-Vincent (dep 71).
Ceci m'a amené à analyser de plus près les modules GPS « mouse » magnétiques que nous posons sur le toit de nos véhicules et qui récupèrent des satellites les informations de localisation transmises ensuite par nos émetteurs radioamateurs, je suis très heureux de vous proposer le résultat de ce travail.
Mon objectif : apprendre en développant et proposer un logiciel d'affichage sur PC des données GPS différent de ce qu'on trouve d'habitude, j'ai alors ressorti du placard un vieux modèle GPS HOLUX pour le qualifier ; j'ai aussi acheté le modèle récent suivant qui fonctionne très bien : adresse en fin de texte.
Avec ce logiciel que j'ai développé vous pourrez vous aussi tester vos GPS type « mouse » d'une façon très simple : seulement deux fichiers (un .bat et un .exe) à recopier sur votre PC, double click sur le fichier .bat et c'est parti.
Vous pourrez aussi ensuite visualiser vos trajets avec Google Maps grâce au fichier .kml qui est construit au fil de l'eau par ce programme, ce point pourra paraître futile face aux applications toutes prêtes sur les smartphones, mais pourquoi me passer de vous l'offrir aussi ?

Ce logiciel sans prétention est atypique sur le site de Framboise 314 : il fonctionne sous Windows (testé sur Windows 7 et Windows 10), je l'ai développé en langage Strawberry Perl, voici des sujets pratiquement jamais évoqués sur ce site , merci à toi François f1gyt de mettre ce travail à disposition de tes lecteurs et bravo pour ton ouverture d'esprit !

Les caractéristiques de mon programme:
Présentation en Français ;
Détection automatique du n° de port com et de sa vitesse sur lequel est raccordé le GPS « mouse », que ce soit par prise série DB9 (vieux modèles) ou prise USB ;
Les mesures sont enregistrées au fil de l'eau dans un fichier .csv situé dans le même répertoire que les fichiers .bat et .exe et dont le nom indique le n° de port com concerné. Si le fichier n'existe pas encore il est créé au lancement du programme, sinon les données sont ajoutées à la fin du précédent enregistrement.
De la même façon un fichier .kml est aussi créé au fil de l'eau qui permet ensuite de voir tout son trajet avec Google Maps en allant sur https://mymaps.google.com puis faire :  +CREER UNE CARTE -> Importer -> Sélectionner un fichier sur votre appareil -> choisir sur votre PC le nom de fichier .kml
Nb : une fois le fichier .kml créé les spécialistes pourront l'éditer et en modifier l'entête afin de personnifier à leur convenance.

Un fichier .tmp est aussi créé mais il n'a pas d'utilité pour l'utilisateur, seulement pour le déroulement de ce programme
Pour enregistrer un nouveau trajet il faut effacer et/ou sauvegarder les trois fichiers préalables .csv, .tmp et .kml
Affichage de la hauteur (je n'appelle pas cela altitude car la justesse de mesure n'est pas toujours au rendez-vous) ;
Affichage de la hauteur min et max atteintes depuis le lancement du programme ;
Affichage du CAP en degré (certains vieux GPS fournissent une valeur même si le GPS n'est pas en mouvement, c'est pourquoi je ne la prend pas en compte dans mon programme si la vitesse = 0 km/h) ;
Affichage de la vitesse en km/h si le GPS la fournit car ce n'est pas toujours le cas sur les vieux modèles (présence ou pas de la trame $xyVTG) ;
Affichage de la vitesse max atteinte depuis le lancement du programme ;
Affichage HDOP (indicateur précision horizontale) ;
Affichage HDOP moindre et meilleur atteint depuis le lancement du programme ;
Affichage du nombre de satellites reçus ;
Affichage du nombre de satellites min et max atteint depuis le lancement du programme ;
Affichage du locator étendu sur dix caractères (souvent utilisé par les radioamateurs car cela indique de façon simple une zone en France métropolitaine de l'ordre de la taille d'une grosse maison), très pratique à visualiser avec le site internet suivant du radioamateur Américain K7FRY  :
Affichage longitude et latitude exprimées sous trois formes : DD (Degrés en décimales), DMS (Degrés – Minutes – Secondes et 1/10 ème de seconde), DMD (Degrés – Minutes en décimales), un excellent site internet sur ce sujet est le suivant :
Mesures avec rafraîchissement de l'écran toutes les 2 secondes ou 3 secondes selon le modèle de GPS détecté ;
Affichage date et heure « UTC » fournis par les satellites (« UTC » entre guillemets pour les puristes) ;
Compatible trames NMEA $GP, $GN (testées) ; $GA et $BD (non testées encore car je n'avais pas de GPS adéquat) ;
Affichage en surligné jaune des valeurs actualisées ;
Pour l'utilisateur quand le GPS est connecté au PC il faut juste vérifier dans le gestionnaire de périphérique que le port com est trouvé et a bien un numéro, au pire installer le logiciel pour avoir un port com virtuel puis lancer le fichier .bat ;
Il faut recevoir au moins quatre satellites pour que le programme affiche des données ;
Au démarrage si le point n'est pas calé il faut patienter car la réception est effective mais dégradée.
La suite sur:
https://www.framboise314.fr/utiliser-un-gps-mouse-coordonnees-qra-locator-trajet/#more-44531
Différents documents faisant référence:
https://www.framboise314.fr/un-relais-aprs-f1zyg-3-equipe-dun-raspberry-pi-au-mont-saint-vincent-71/
https://k7fry.com/grid/?fbclid=IwAR3iUqCBUgCCWiv_QyV_eWUhJ80-AsGxATP2q7KMo-sq4QViVeEMl8-fBnQ
https://www.guide-plaisance-mobile.fr/convertisseur-de-coordonnees-gps-degres-minutes-secondes-decimales
https://www.ebay.com/itm/203101316070


La Low-Tech.....

Qu'est ce que la low-tech ? Quelles sont ces applications ? Quel peut être l'intérêt des low-tech dans le cadre d'une nécessaire transition écologique ? Smart phones, tablettes, voitures autonomes, peluches, balances ou chaussettes connectées. Est-ce que la high tech est allée trop loin ? Avons-nous toutes et tous besoin de ces si nombreux gadgets technologiques plus ou moins jetables, plus ou moins rapidement obsolètes, qui consomment des quantités non négligeables d'énergie et de matière première et s'il était temps de se mettre collectivement à faire plus et mieux, mais avec moins.  C'est le postulat du mouvement “low tech”, basse technologie, qui propose de revenir à des formes de consommation plus sobres. Mais ce “low tech” peut-il réussir à se généraliser, et à dépasser le statut de simple “bricolage” ? Article reportage repéré par f1acc.
https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-methode-scientifique/low-tech-8535949

Géolocalisation, LoRaWan et Bluetooth 

Publié le 14 juin 2022 par Frédéric Rémond
Murata a développé avec Abeeway (filiale d'Actility) un module de géolocalisation à faible consommation convenant aussi bien à une utilisation en intérieur qu'à l'extérieur (traçabilité, gestion de stocks, prévention de vols, etc.). Référencé LBEU5ZZ1WL, ce module LPWAN intègre la connectivité LoRaWAN. Il comprend un microcontrôleur STM32 à double cœur et frontal Bluetooth LE, un récepteur GNSS multiconstellation (GPS, Glonass, Beidou et Galileo) et le dernier émetteur-récepteur de Semtech. Il sera commercialisé à partir de septembre 2022 et accompagné d'un kit d'évaluation complet.

MESURES D'ANTENNES FILAIRES

EPUNSA, Dép. Elec 2ème Année  TP Electronique
1. Approche théorique
1.1.Généralités
Une antenne filaire est constituée à partir de fils rigides (tiges métalliques très conductrices) de diamètre petit devant la longueur l du fil. D'une manière très générale, une antenne peut être caractérisée par différents paramètres :
  • direction de polarisation
  • résistance de rayonnement
  • impédance d'entrée
  • bande passante
  • longueur effective
  • diagramme de rayonnement
  • largeur de faisceau
  • gain en directivité et en puissance
  • hauteur effective
Dans cette manipulation on s'intéressera essentiellement aux cinq premiers paramètres.
1.1.1.Polarisation
La plus simple des antennes filaires est constituée d'une simple tige conductrice de longueur l. On
suppose toujours dans la théorie de base des antennes filaires que le diamètre d du fil est négligeable vis à vis de sa longueur l. Dans ces conditions, le conducteur parcouru par un courant I(t) supporte une densité de courant s est la conductivité de la tige,
E(t) est le champ électrique interne parallèle à la tige.
C'est ce champ électrique E(t) qui déplace les charges (électrons) d'une extrémité à l'autre du fil. Sous l'effet du courant I(t), on voit apparaître autour du fil un champ magnétique H(t) donné par la loi de BIOT et SAVART. Ce champ est tangent aux cercles concentriques à la tige. Les champs E(t) et H(t) sont ainsi orthogonaux.
En vertu des lois de l'électromagnétisme (lois de Maxwell), on sait associer au champ H(t) en tout point de l'espace un champ E(t). On s'aperçoit que pour un fil très long, on obtient un champ E(t) rayonné sensiblement parallèle au champ dans le fil.
On appelle direction de polarisation, la direction de ce champ électrique.
Une antenne filaire a donc une polarisation rectiligne parallèle à la direction du fil.
L'ensemble du champ électromagnétique E(t), H(t) en chaque point autour du fil crée un vecteur densité de puissance rayonnée (vecteur de Poynting):
On voit donc que la tige va rayonner radialement une puissance électromagnétique. Lire la suite....
http://users.polytech.unice.fr/~aliferis/fr/teaching/courses/elec4/tp_electronique/ep_unsa_elec4_tp_electronique_04_antennes.pdf



144 MHz Meteorscatter Sprint Contest 2022


MMMonVHF, en coopération avec les magazines DUBUS et Funk-Telegramm, vous invite à participer à la 15e édition du « 144 MHz Meteorscatter Sprint Contest » pendant le maximum du météore des Perséides douche (PER). D'après les prévisions de l'OMI (International Meteor Organisation), ce maximum se produira le 13 août 2022, entre 02h00 GMT et 05h00 GMT. Toutes les informations sur le concours et les règles peuvent être trouvées ici :
https://mmmonvhf.de/ctestinfo.php

Nouvelle station spatiale de Tiangong

Par Mike Wall le 6 juin 2022
Le vaisseau spatial Shenzhou 14 est arrivé au module central de Tiangong environ 6 heures après son décollage. La station spatiale chinoise de Tiangong vient d'accueillir sa troisième série de visiteurs.

La mission chinoise Shenzhou 14 de trois personnes est arrivée à Tianhe, le module central du Tiangong en construction, tôt dimanche matin (5 juin), environ six heures après avoir décollé du centre de lancement de satellites de Jiuquan dans le désert de Gobi. La capsule s'est amarrée au port de Tianhe face à la Terre à 5 h 42 HAE (09 h 42 GMT), selon un message Weibo de l'Agence spatiale habitée de Chine.

Les trois membres d'équipage de Shenzhou 14 - le commandant Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe - devraient passer environ six mois à bord du Tianhe ("Harmony of the Heavens") de 54 pieds de long (16,6 mètres), qui a été lancé en orbite terrestre basse . en avril 2021 .
Pendant leur séjour en orbite, le trio mènera une variété d'expériences scientifiques et d'activités de sensibilisation éducatives, effectuera plusieurs sorties dans l'espace et installera de nouveaux équipements à l'intérieur et à l'extérieur de Tianhe, ont déclaré des responsables spatiaux chinois.

Les astronautes superviseront également l'arrivée des deux autres modules de Tiangong, Wentian ("Quest for the Heavens") et Mengtian ("Dreaming of the Heavens"), dont le lancement est prévu respectivement en juillet et octobre. Wentian et Mengtian se fixeront de chaque côté de Tianhe, formant un avant-poste en orbite en forme de T d'environ 20% aussi massif que la Station spatiale internationale (ISS).


Modem multimédia haute vitesse QO-100

Kurt, DJ0ABR, a développé le nouveau "AMSAT-DL High Speed "Multimedia Modem" pour le transpondeur QO-100 NB . Ce modem permet un débit de transmission jusqu'à 7200 bit/s en 8 APSK ou 4800 bit/s en QPSK. Et cela aussi dans la bande passante maximale autorisée de 2,7 kHz.
Ainsi, il est nettement plus efficace que les méthodes conventionnelles sur le transpondeur QO-100. Il peut également être utilisé pour transmettre toutes les données et la voix en duplex intégral. Le logiciel est open source et également disponible gratuitement.
Modem multimédia haut débit QO-100 actif depuis mai 2022
La balise MM de la station au sol QO-100 (DK0SB) à Bochum est active depuis fin mai 2022.
Réglages:
Fréquence centrale : 10.489.995 MHz Battement nul, SSB : 10.489.993.3 MHz
Modulation : 8 APSK Débit de symboles: 7200 bit/s
Bande passante HF : 2700 Hz

Différents types de contenus multimédias sont déjà disponibles ou prévus.
Activité de transpondeur à bande étroite Activité de transpondeur à large bande
Messagerie de cluster DX CW-Skimmer
Bulletins AMSAT également APRS est prévu
Manuel HSmodem de DJ0ABR et DD1US également sous forme de fichier PDF unique :
http://www.dd1us.de/Downloads/Manual%20HSModem%20rev%202.03.pdf.
QO-100 Multimedia Beacon Wiki : Allemand / Anglais
Téléchargement du modem HS pour Windows, Linux et Raspberry PI :
https://dj0abr.de/german/technik/sat/modem/images.htm
Code source ouvert du modem HS sur GitHub : https:// github.com/amsat-dl/QO-100-Modem
EA4GPZ : Décodage de la balise multimédia QO-100 avec GNU Radio : 
https://destevez.net/2022/05/decoding-the-qo-100-multimedia-beacon - with-gnu-radio/
Discussion sur le forum AMSAT-DL (également en allemand) :
https://forum.amsat-dl.org/index.php?thread/3609-highspeed-multimedia-modem-for-qo-100 /

Mesure sur les antennes,Polytech'Nice,4ème AnnéeTP Electronique

Analyseur de Réseau:
L'analyseur de réseau est un appareil qui permet la mesure de la réponse harmonique de quadripôles linéaires, c'est-à-dire dont les signaux de sortie et d'entrée sont sinusoïdaux et de même fréquence. A cause des phénomènes de propagation d'ondes électromagnétiques, la notion de tension ou de courant perd de son sens en haute fréquence ; la mesure de la réponse harmonique ne se fait donc pas par l'intermédiaire d'une fonction de transfert classique s/e, mais par l'intermédiaire des paramètres S qui caractérisent la réflexion et la transmission des ondes sur chacun des accès (ou "ports") du quadripôle (figure 1). L'analyseur est vectoriel car il donne accès au module et à la phase de ces paramètres, contrairement à un analyseur scalaire qui ne donne que l'information du module.
1.2. Calibration
Il est impossible de mesurer directement les paramètres Sij d'un dispositif quelconque, mais seulement des paramètres globaux faisant aussi intervenir, les lignes coaxiales d'amenée et les différents connecteurs. C'est le rôle de l'étalonnage (ou "calibration") de supprimer les contributions parasites afin de ne conserver que la contribution du dispositif seul.
La méthode la plus utilisée est dite "OSL" (de l'anglais "Open-Short-Load") : elle consiste en la mesure de la réponse en fréquence d'un circuit ouvert, d'un court circuit et d'une charge adaptée (50 +). Ces étalons sont mesurés successivement et les mesures obtenues pour ces éléments de référence sont stockées dans l'analyseur. Ensuite lors de la mesure d'un dispositif inconnu, ces mesures seront automatiquement soustraites de la mesure pour ne conserver que la réponse du dispositif. Ceci étant fait, la dernière étape automatique de calcul permet de définir un "plan de référence" électrique.
1.3. Généralités sur les antennes:
Une antenne est constituée d'éléments conducteurs qui lorsqu'ils entrent en résonnance, convertissent les courants électriques à leur surface en onde électromagnétique. D'une manière très générale, une antenne peut être caractérisée par différents paramètres comme la direction de polarisation, son impédance d'entrée, sa bande passante, son diagramme de rayonnement ou son efficacité. Dans cette manipulation on s'intéressera à ces différents paramètres.
Lire la suite du TP:
http://users.polytech.unice.fr/~ferrero/TPelec4/ep_unsa_elec4_tp_electronique_9_antenne.pdf

Une nouvelle méthode pour synchroniser les appareils sur Terre utilise les rayons cosmiques

Publié le 09 mai 2022 par l'Université de Tokyo
Diverses technologies, réseaux et institutions bénéficient ou nécessitent un horodatage précis pour synchroniser leurs activités. Les manières actuelles de synchroniser le temps présentent certains inconvénients qu'un nouveau procédé proposé cherche à résoudre. Le synchroniseur de temps cosmique fonctionne en synchronisant les appareils autour des événements de rayons cosmiques détectés par ces appareils. Cela pourrait apporter des capacités de synchronisation précises aux stations de télédétection, ou même sous l'eau, des endroits que d'autres méthodes ne peuvent pas desservir. Les premiers tests sont prometteurs, mais le véritable défi réside peut-être dans l'adoption de cette nouvelle technique.

L'humanité est intimement liée à l'idée du temps. Historiquement, nous avons utilisé le cosmos lui-même - les étoiles, le soleil et la lune - pour mesurer le temps et coordonner nos activités. Il est donc normal que les chercheurs se tournent à nouveau vers le cosmos pour développer davantage notre capacité à garder le temps. Le professeur Hiroyuki Tanaka de Muographix à l'Université de Tokyo a conçu et testé un moyen de synchroniser plusieurs appareils, afin qu'ils s'accordent sur l'heure, qui utilise les rayons cosmiques de l'espace lointain. De manière appropriée, cela s'appelle la synchronisation temporelle cosmique (CTS).
"Il est relativement facile de garder l'heure avec précision de nos jours. Par exemple, les horloges atomiques le font depuis des décennies maintenant", a déclaré Tanaka. "Cependant, ce sont des appareils volumineux et coûteux qui sont très faciles à perturber. C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai travaillé sur une meilleure façon de garder le temps. L'autre est que, liée à la mesure du temps, la mesure de la position pourrait également être améliorée. Donc, vraiment, CTS est un précurseur d'un remplacement potentiel du GPS, mais c'est encore un peu plus loin sur la ligne."
La raison pour laquelle il est essentiel que les appareils aient un sens partagé du temps est que certains appareils sont de plus en plus importants dans de nombreux aspects de la vie. Les réseaux informatiques chargés des transactions financières doivent s'accorder sur le temps afin que l'ordre des transactions puisse être assuré. Il existe des capteurs qui fonctionnent à l'unisson pour observer divers phénomènes physiques qui doivent s'accorder sur le temps afin que, par exemple, l'origine d'une lecture particulière puisse être déterminée. De tels capteurs pourraient même potentiellement faire partie d'une sorte de système d'alerte en cas de catastrophe.

CTS fonctionne grâce aux rayons cosmiques de l'espace lointain qui frappent l'atmosphère à environ 15 kilomètres d'altitude, créant des gerbes de particules, dont des muons. Les muons voyagent à une vitesse proche de la lumière, atteignant le sol presque immédiatement, ils peuvent facilement pénétrer l'eau ou la roche, et s'étaler au fur et à mesure de leur déplacement pour couvrir quelques kilomètres carrés de terrain. Des dispositifs indépendants compatibles CTS sous la même pluie de particules peuvent détecter les muons entrants, qui auront une signature spécifique unique à l'événement de rayons cosmiques qui les a générés. En partageant ces informations, les appareils CTS peuvent se concerter et synchroniser leurs horloges en fonction du moment où l'événement de rayons cosmiques a eu lieu. Les impacts de rayons cosmiques à très haute énergie se produisent suffisamment fréquemment, environ une centaine de fois par heure sur chaque kilomètre carré de la Terre, pour que les dispositifs CTS fonctionnent ensemble en temps réel.
https://phys.org/news/2022-05-method-synchronize-devices-earth-cosmic.html

Position de James Webb

https://webb.nasa.gov/content/webbLaunch/whereIsWebb.html
https://priyom.org/number-stations/station-schedule

Antennes Filaires, rappel...2ème Année TP Electronique

Une antenne filaire est constituée à partir de fils rigides (tiges métalliques très conductrices) de diamètre petit devant la longueur l du fil. D'une manière très générale, une antenne peut être caractérisée par différents paramètres :
  • direction de polarisation
  • résistance de rayonnement
  • impédance d'entrée
  • bande passante
  • longueur effective
  • diagramme de rayonnement
  • largeur de faisceau
  • gain en directivité et en puissance
  • hauteur effective
Dans cette manipulation on s'intéressera essentiellement aux cinq premiers paramètres.
http://users.polytech.unice.fr/~aliferis/fr/teaching/courses/elec4/tp_electronique/ep_unsa_elec4_tp_electronique_04_antennes.pdf


Calculateur d'antenne Double Bazooka NVIS

Article de West Mountain Radio :
Les mesures ci-dessous concernent la construction d'une antenne à double bazooka Near Vertical Incident Skywave (NVIS). La taille du fil d'extrémité peut aller de 16 AWG à 12 AWG. Plus le fil est gros, plus la bande passante est large. 300 Ohm Twin Lead avec les extrémités court-circuitées est une option pour une bande passante encore plus grande.

L'antenne est construite à partir d'une seule longueur de 50 ou 75 Ohm coaxial avec un point d'alimentation coaxial au centre. La travée est ouverte au milieu pour exposer la tresse de chaque moitié. Le conducteur central et le diélectrique ne sont pas perturbés et les deux tresses séparées sont ensuite alimentées avec la ligne d'alimentation coaxiale. Chaque extrémité de la travée coaxiale a la tresse et le conducteur central court-circuités et connectés aux fils d'extrémité.
L'antenne telle que conçue est une antenne à large bande avec la réactance capacitive du câble coaxial changeant pour compenser les changements de réactance inductive à travers la bande de fonctionnement. Cela permet de fournir des correspondances acceptables sur des fréquences autres que celles pour lesquelles l'antenne a été spécialement conçue. L'antenne telle qu'elle est alimentée correspond raisonnablement bien à une ligne d'alimentation de câble coaxial de 50 ohms et à un tuner d'antenne.
Un réflecteur au sol peut être ajouté pour améliorer la propagation NVIS à des fréquences inférieures à 10 MHz où la propagation NVIS est utilisable. Le réflecteur de sol peut être un seul conducteur ou plusieurs en parallèle espacés de quelques pieds. Un tissu de quincaillerie ou "Dépistage de volaille" est également une option. Plusieurs options d'élévation d'antenne / réflecteur sont affichées pour améliorer le diagramme d'antenne vertical et la propagation du NVIS.
http://www.westmountainradio.com/antenna_calculator_bazooka.php

Vous avez dit Impédance...

L'impédance est représentée par le symbole Z et se mesure en ohms (O). On peut mesurer l'impédance de n'importe quel composant électrique ou de n'importe quel circuit. Le résultat vous permettra de savoir dans quelle mesure le circuit résiste au passage des électrons.
L'utilisation des ponts de mesure d'impédance est plus que centenaire et perdure encore de nos jours quand on veut un système simple et bon marché. Son principal inconvénient est qu'il est manuel et très lent pour l'obtention d'une courbe, comme par exemple l'impédance d'une antenne en fonction de la fréquence.
http://ressources.univ-lemans.fr/AccesLibre/UM/Pedago/physique/02b/cours_elec/ponts.pdf
http://ww2.ac-poitiers.fr/math_sp/IMG/pdf/Impedance.pdf

Adaptation des antennes.

Un adaptateur d'antenne nommé aussi «coupleur d'antenne» adapte l'impédance de sortie d'un émetteur ou récepteur, le plus souvent normalisée à 50 ohms, à l'impédance d'une antenne radioélectrique non résonnante à la fréquence utilisée, par exemple un fouet vertical de longueur fixe. Les adaptateurs peuvent être manuels ou automatiquement adaptés à la fréquence.

Une antenne HF mobile telle qu'utilisée en marine, aviation, radioamateurisme ou communications militaires, est le plus souvent un brin filaire vertical ou horizontal de quelques mètres. L'impédance d'une telle antenne fluctue de quelques ohms à 2 MHz à quelques milliers d'ohms à 30 MHz, avec une composante réactive variable. Le coupleur d'antenne permet d'utiliser une telle antenne sur la totalité des fréquences HF. Le coupleur d'antenne ne fait qu'adapter l'impédance et ne change pas la fréquence propre de résonance de l'antenne. Le rendement global est par conséquent toujours inférieur à une antenne adaptée résonnant naturellement à la fréquence utilisée.
Le coupleur doit être positionné plutôt entre la ligne et l'antenne et relié à une masse d'impédance particulièrement faible (véhicule, mer ou terre), les pertes sont alors limitées aux pertes internes du coupleur. Il peut aussi être positionné entre l'émetteur et la ligne de transmission, mais dans ce cas les pertes dues aux ondes stationnaires dans la ligne peuvent dégrader toujours le rendement, et peut-être amener à des tensions élevées destructrices.
http://www.electrosup.com/adaptateur_d_antenne.php

Ionosphère et variabilité des paramètres

Les Etudes de l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique Ionosphère, influence sur la communication par satellite comme le GPS.
L'ionosphère est la couche supérieure de l'atmosphère terrestre. L'atmosphère est partiellement ionisée par les rayons UV du Soleil, et cette ionisation peut persister à haute altitude: l'ionosphère commence à environ 80 km d'altitude et atteint plus de 1 000 km. L'ionosphère de la Terre varie constamment en fonction de:  l'heure de la journée, la saison , la position géographique, l'activité solaire.
Cette zone de l'atmosphère est constituée de plusieurs couches conductrices réfléchissant les ondes radioélectriques, caractéristique intéressante pour les scientifiques et les ingénieurs, par exemple pour la détection radio des météores, mais en particulier dans le secteur des télécommunications.

Du caractère de l'ionosphère dépend en effet la qualité de communications radios traditionnelles. A l'heure des satellites, on pourrait se demander si ce mode de communication ancien et par la même occasion si l'étude de l'ionosphère restent réellement d'actualité.  La réponse est clairement oui ! L'ionosphère a également une influence, parfois très importante, sur les signaux issus des satellites.
Effet de l'ionosphère sur la communication par satellite
Comprendre et prévoir les régions turbulentes de l'ionosphère et leurs effets sur les communications par satellite a d'importantes applications pour:
les opérations militaires dans des sites distants
les réseaux planifiés de satellites de télécommunications mobiles
les applications de haute précision des systèmes mondiaux de navigation par satellite (GPS américain, GLONASS russe et Galileo européen)
On imagine sans mal les conséquences d'un relevé de positionnement, faussé par l'évolution des conditions de l'ionosphère qui n'aurait pas été corrigée par des données relatives à l'étude et au suivi des couches ionisées de notre haute atmosphère….
Il est donc vital de suivre en permanence les couches ionisées de notre haute atmosphère.
https://www.aeronomie.be/fr/encyclopedie/ionosphere-influence-communication-satellite-gps
https://claude-gimenes.fr/signal/communications-ionospheriques

F5AQX (39) et l'EME (activité Mars-Avril 2022).

Stations nouvelles contactées en EME J765B sur 144 MHz:
ON7EQ, JE3GRQ, OZ7UV.
Activité EME en nette baisse ces derniers mois.

Mon trafic EME de Janvier Février 2022 :
Nouvelles stations contactées en JT65B sur 144 MHz : DL4RCE, R90MMK, VK3KN, PA0V, OZ5QF, WB6RJH. (WB6RJH est mon 1190 éme init. QSO EME).

Nouvelles stations contactées en JT65B sur 144 MHz :
TK5JJ, SP8OOU, UA6MF, KA1W, CT7ABA, YO5TP, KA1EME, 9A5M, DL70TRS.

Stations nouvelles contactées en EME JT65B sur 144MHz en Septembre et Octobre 2021:
SM/DL8YHR, EM5EME, YO8RHI, OE8SDR, YU2022NS, SV9/DK5EW, IZ7AUH, JA5BIQ, DO7AGN.

Stations nouvelles contactées en EME JT65B sur 144 MHz en Juillet et Août 2021:
R100KOMI, K8EB, KL6M, M0CVX, RW3WWW, EM30S.
Et 35 stations contactées en EME 144MHz les 11 12 13 14 18 20 Juillet, + le 2 Août 2021 avec l'indicatif spécial TM100VQR.
Stations nouvelles contactées en EME JT65B sur 144 MHz en Juin 2021:
FR8QP, LZ2DF, N9EP.

Stations nouvelles contactées en EME JT65B sur 144 MHz en Mars Avril Mai 2021:
KA6LIM, KA6LMS/1, K6L, RA3DRC/1, PY5KD, W6M,
F4HBY, OZ1HDF, W9FF, OH1MA, YU7MS, JA1DYB.

En ce premier Mars 2021, jour anniversaire de mon premier Qso EME...

Trafic EME Janvier Février 2021: 1145éme QSO dont 16 stations nouvelles
contactées en JT65B sur 144 MHz :
EW7CC, S52OT, N6JV, SP2WRH, WQ5S, SX6A, N8RR, ON6AB, K7KQA,
UT7QF, BA4RF, LZ125LAZ, II4DANT, G4FTC, UA5Y, F6EAS.

1129éme QSO dont 18 nouvelles stations nouvelles contactées en JT65B 144 MHz en Novembre et Décembre :
VE6TA, KG6NK, IT9GSF, IZ8BXM, F1IOZ, BY1CRA, EW7T, F6DRO, SM2BYC,
LZ1DX, 9A5RJ, VA6DX, BA7NQ, E21AOY, DM2TT, LZ2FU, UC1I, 9Y4D.

1111éme QSO dont 12 stations nouvelles contactées en EME 144MHz en Septembre et Octobre:
NX3B, R4GM, AB1OC, LA3TK, OM3BC, LX/PA3CMC, TA1D, S59A, PA3DZL, W6TCP, LZ2HM, OH7XM.
Du 7 au 20 Septembre, activation de l'indicatif TM107TDF et réalisé 62 Qso en EME 144MHz.

Rappel des mois précédents:
Stations contactées en EME JT65B sur 144 MHz en Novembre et Décembre 2018 :
984 éme QSO dont 10 stations nouvelles :
NC2O, YL100R, YL100V, YL100Z, SM7EOI, EA5SE, SM5AUS, VE6XH, W2T, HG5BMU.

Stations contactées en EME JT65B sur 144 MHz en Septembre et Octobre 2018 :
974 ème QSO dont 25 stations nouvelles :
NA5C, RM1W, UY1HY, TR8CA, RX4HW, LZ5D, 9A3K, VK6CC, SM4KYN, 9A1LK, DJ3AK, UX4IJ, W8PEN, ZA5V, ON4LX, VK3ZSJ, DK2AM, OM4EX, LY2NA, RC3W, W2LPL, KG6NUB, IC8SQS, FK8CP, 9N7AP.
=> Stations contactées en EME JT65B sur 144 MHz en Aout 2018 :
949 ème QSO dont 12 stations nouvelles :
DL4DTU, YO3CBZ, EA1UU, DH1WM, PA7RA, K4KV, CT1CAK, K8UY, IK0RMR, KC0V, UA9CFH, G4IDR.

=> Stations contactées en EME JT65B sur 144 MHz en Juin et Juillet 2018 :
937 ème QSO dont 19 stations nouvelles :
HA6KVC/P, YB50AR, PI4ECC, DK9KW, IA5/DF9UX, F1TTN, DJ6CA, CT1BYM, UA4FQH,
UT5IG, WW2DX, RW3SK, RD3B, 4L/RM8A, SV9FBM, IT9CJC, F/DM2BHG, CU3EQ, F6ARQ.
Photo: Reconstitution du Labo Pro d'André de la période 1969

Voir l'arriéré depuis 2015 sur le fichier à télécharger:


Rappel historique du trafic EME
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Un retour sur la connaissance des antennes.

MASTÈRE PROFESSIONNEL : Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie NABLI LOTFI
L'antenne est un dispositif permettant de rayonner ou de capter à distance les ondes électromagnétiques dans un appareil ou une station d'émission ou de réception. Historiquement, l'antenne a été découverte par Alexandre Popov.
Il existe des dizaines de types d'antennes, différents par leur fonctionnement, leur géométrie, leur technologie...
Quelques exemples :
antenne en parapluie ou en nappe pour ondes kilométriques - antenne boucle (loop) de différentes formes (carré, triangle, losange...), verticale ou horizontale. - antenne doublet filaire pour ondes décamétriques. - antenne yagi-uda à éléments parasites, très directive et à gain important. - antenne quart d'onde verticale omnidirectionnelle pour très hautes fréquences (THF ou VHF). Quelques Types d'antennes :
  • Antenne rideau ou colinéaire ont une directivité très marquée.
  • Antenne cadre magnétique, de dimensions réduites.
  • Antenne diélectrique ou à ondes de surface.
  • Antenne hélice pour ondes décimétriques, à polarisation circulaire
  • Antenne parabolique pour ondes centimétriques (hyperfréquences).
  • Antenne à fente sur ondes millimétriques.
https://www.researchgate.net/profile/Lotfi-Nabli/publication/322738830_Antenna_Course_Professional_Master/links/5a6c5125a6fdcc317b161738/Antenna-Course-Professional-Master.pdf


Modem 32APSK à bande étroite pour QO-100

Par Daniel Estévez EA4GPZ/M0HXM
Il y a quelque temps, j'ai fait quelques expériences sur le fait de pousser 2kbaud 8PSK et différentiel 8PSK à travers le transpondeur QO-100 NB . Je n'ai pas développé ces expériences en un modem complet, mais en partie elles ont servi d'inspiration à Kurt Moraw DJ0ABR , qui a maintenant créé une application de modem multimédia haute vitesse QO-100 qui utilise jusqu'à 2,4 kbauds 8PSK pour envoyer des images, des fichiers et voix numérique. Motivé par cela, j'ai décidé de reprendre ces expériences et d'essayer d'améliorer le jeu en entassant autant de bits par seconde que possible dans un canal SSB de 2,7 kHz.
Maintenant, j'ai une définition de la forme d'onde du modem et une implémentation dans GNU Radio de la modulation, de la synchronisation et de la démodulation qui fonctionne assez bien à la fois en simulation et en tests hertziens sur le transpondeur QO-100 NB. La prochaine étape serait de choisir ou de concevoir un FEC approprié pour une copie sans erreur.
Dans cet article, je donne un aperçu des choix de conception pour le modem et je présente l'implémentation de GNU Radio, qui est disponible dans gr-qo100_modem . Lire la suite:
https://destevez.net/2021/05/32apsk-narrowband-modem-for-qo-100/

Etude sur les signaux térahertz

Exploitation de chemins sans visibilité directe pour les signaux térahertz dans les communications sans fil par American Institute of Physics.  (Merci à Jean-Pascal f1acc d'avoir repéré cet article).

Si une station de base d'un réseau local essaie d'utiliser un faisceau directionnel pour transmettre un signal à un utilisateur essayant de se connecter au réseau - au lieu d'utiliser une diffusion sur un réseau étendu, comme le font généralement les stations de base - comment sait-elle dans quelle direction envoyer le faisceau ?
Des chercheurs de l'Université Rice et de l'Université Brown ont développé une méthode de découverte de liens en 2020 utilisant le rayonnement térahertz , avec des ondes haute fréquence supérieures à 100 gigahertz. Pour ce travail, ils ont reporté la question de savoir ce qui se passerait si un mur ou un autre réflecteur crée à proximité d' un non-ligne de vue (NLOS) chemin de la station de base au récepteur et porté sur la situation plus simple où le seul chemin existant était le long de la ligne de visée (LOS).
Dans APL Photonics , ces mêmes chercheurs abordent cette question en considérant deux types génériques différents d'émetteurs et en explorant comment leurs caractéristiques peuvent être utilisées pour déterminer si un chemin NLOS contribue au signal reçu par le récepteur.
"Un type d'émetteur envoie toutes les fréquences plus ou moins dans la même direction", a déclaré Daniel Mittleman, co-auteur et professeur d'ingénierie à Brown, "tandis que l'autre type envoie des fréquences différentes dans des directions différentes, présentant une forte dispersion angulaire. La situation est tout à fait différent dans ces deux cas différents. "
Lire la suite:
https://phys.org/news/2021-04-exploiting-non-line-of-sight-paths-terahertz-wireless.html

Récepteurs radiofréquences dédiés au traitement bibande simultané

Thèse de Ioan Burciu;  Architecture de récepteurs radiofréquences dédiés au traitement bibande simultané présentée devant l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon.

Le développement du concept d‘« Internet of things », associé à l‘émergence de la tendance sociétale de « nomadisme », a facilité l‘apparition de diverses applications dédiées aux équipements mobiles qui intègrent des terminaux de radiocommunication. Parallèlement avec l‘augmentation du nombre  ‘applications dédiées aux équipements mobiles, on observe également une diversification des scénarios d‘utilisation de ces applications.
Afin de répondre aux exigences en termes de capacités de communication imposées par cette diversification, chronologiquement, la première solution technologique choisie par les grands acteurs du domaine a été le développement d‘une multitude de standards de télécommunication. Chacun de ces nouveaux standards a été dédié au transport de l‘information nécessaire à une certaine catégorie ‘applications. Ainsi, parmi ces standards, on peut citer le Wifi qui a été dédié aux radiocommunications réalisées à l‘aide de terminaux embarqués dans des équipements spécifiques au monde de  ‘informatique. Au même titre d‘exemple, on peut aussi citer les standards de télécommunication de troisième génération de téléphonie mobile qui sont dédiés à la transmission de l‘information nécessaire aux applications de transport de la voie, mais aussi des données. Si ce modèle d‘évolution des techniques de radiocommunication ne présente pas d‘inconvénient majeur du point de vue des performances de transmission, ses limites se situent au niveau des contraintes imposées aux équipements mobiles multi-application en termes de consommation et d‘encombrement des terminaux radio. Plus précisément, ces contraintes sont principalement dues à la nécessité d‘intégration de terminaux radiofréquence plus complexes, car capables de traiter parallèlement plusieurs standards de communication.
Une deuxième solution technologique capable de répondre aux exigences imposées a été le développement de standards de communication pouvant prendre en charge les transmissions nécessaires à un plus grand nombre de types d‘applications et de scénarios. Afin d‘illustrer cette nouvelle tendance on peut observer que, suite à un effort dans le domaine de la normalisation, les deux principaux standards candidats pour la future quatrième génération de téléphonie mobile (LTEAdvanced et WiMax) offrent aux transmissions radiofréquence une large flexibilité en termes de capacité du lien radio ainsi que de portée. Cependant, si ces standards sont considérés comme le futur des transmissions radiofréquence du point de vue des performances et de l‘efficacité spectrale, plusieurs questions restent encore en suspens au niveau de la consommation et de l‘architecture des front-ends dédiées à ce type de transmissions [Park08]. Cela est principalement dû aux techniques de transmission spécifiques à ces deux standards : les techniques MIMO (Multiple Input Multiple Output) et l‘utilisation d‘un canal de transmission constitué de bandes de fréquence disjointes à largeurs variables.
En se situant dans ce contexte des équipements mobiles multi-application, on peut donc souligner une généralisation de l‘intégration de terminaux radiofréquence capables de traiter simultanément plusieurs bandes de fréquences distinctes, que ce soit dans un scénario impliquant l‘utilisation en parallèle de plusieurs standards de télécommunication, chacun dédié à un groupe d‘application, ou dans celui impliquant l‘utilisation d‘un unique standard flexible. L‘architecture choisie naturellement pour implanter la partie réception de ces terminaux radiofréquence multi-bande se base sur un  empilement de chaînes de réception, chacune dédiée au traitement d‘une unique bande de fréquence.
Cependant, compte tenu des fortes contraintes en termes de consommation électrique imposées aux équipements mobiles par la lente évolution des capacités des batteries, on comprend l‘inconvénient en termes de consommation électrique que va imposer l‘intégration de ce type d‘architecture.
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00560824/document

Impédance de transfert des câbles coaxiaux.

Par C. PORNIN1,T.-P. Vuong-C. G. Angénieux2, P. Xavier1
Si certains signaux ont une importance capitale dans le bon fonctionnement des équipements industriels, la qualité des câbles qui les véhiculent ne doit pas être négligée. Notamment dans les environnements électromagnétiquement dense, où le blindage électromagnétique a une fonction importante. En effet, si les signaux internes se voient perturbés par des parasites externes, leur interprétation peut être fausse et le bon fonctionnement de l'installation n'est plus garanti. Pour éviter cette situation, des câbles à haute immunité sont utilisés. Ces câbles ont une architecture de blindage hétérogène, combinant les avantages de différents matériaux et de différentes structures mécaniques. La conception nécessaire à l'amélioration de ces câbles est complexe. En effet, les câbles à haute immunité ne possèdent pas de modèles analytiques tels que ceux qui approchent le comportement des blindages tressés. De plus, la réalisation de prototypes est longue et coûteuse. C'est pourquoi la modélisation électromagnétique numérique par éléments finis s'avère être une solution intéressante. En effet, elle permet de simuler les phénomènes physiques qui régissent le comportement du câble, tout en faisant abstraction des limitations des instruments de mesures et du bruit environnant.
L'impédance de transfert est la grandeur qui est généralement utilisée pour quantifier l'efficacité du blindage des câbles coaxiaux. Elle est généralement obtenue avec un banc de mesure triaxial.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02177914/document

Deep Space Network

Pour les OM's intéressés par l'écoute des sondes spatiales...
Tous les derniers mercredis du mois à partir de 19h UTC sur QO100 vers 10 489 842.500 USB +- QRM a lieu le QSO des férus de Deep Space Network. DSN QSO.
73, Jean-Marc F5LKE

Sporadique E et nouvelle méthode de détection.

Chris Fallen KL3WX nous a passionné ces années dernières avec les expériences de SSTV en utilisant les émissions de HAARP. Spécialiste des effets de propagations sur les différentes couches de l'atmosphère, il a contribué à un article de recherche qui examine l'utilisation du bruit radio à large bande des Power -Lines pour cartographier et suivre des structures E sporadiques denses. L'article est présenté sur un pdf en anglais et protégé.  Résumé de l'article:
Nous présentons des observations passives de structures E (Es) sporadiques à moyenne latitude dans la gamme de 30 à 50 MHz à l'aide des télescopes Long Wavelength Array (LWA) au Nouveau-Mexique. L'analyse spectrale et temporelle des structures révèle que certaines des émissions peuvent être caractérisées par un rayonnement à large bande, semblable à une étincelle, se produisant à une fréquence de répétition de 60 Hz. La distribution azimutale indique que les émissions les plus brillantes proviennent des directions de plusieurs grands centres métropolitains avec des distances allant de 700 à 1250 km des télescopes. Cela implique que la source est un bruit d'origine humaine non intentionnel, provenant d'appareils connectés à une alimentation en courant alternatif de 60 Hz.
La géométrie de nos observations exclut la diffusion cohérente des irrégularités alignées sur le champ et indique que le bruit involontaire doit subir une réflexion spéculaire sur un plasma surdense distribué approximativement parallèlement à la surface de la Terre. À certaines occasions, les réflexions sont vues à des fréquences et des angles d'élévation si élevés que la fréquence du plasma local doit être supérieure à 30 MHz.
Dans des conditions Es diurnes et nocturnes, on observe que les structures denses sont disposées en fronts de propagation et se déplacent à des vitesses de 70 à 100 m / s. Nous présentons également des observations qui révèlent des oscillations d'amplitude quasi-périodiques avec des fréquences compatibles avec les ondes de gravité atmosphérique et les ondes acoustiques.
Suite à cet article, la question pour nous en Europe est de vérifier si nous pouvons exploiter ce principe. C'est à étudier en plus des moyens offerts par différentes entités.
Téléchargez l'article sur :
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2020RS007169
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1029/2020RS007169


Câble coaxial, rappel:

L'usage du câble coaxial s'étend à toute application dans laquelle un signal doit subir un minimum de déformation et d'affaiblissement, ou à celles où l'élimination des interférences extérieures est prépondérante.
L'utilisation des câbles coaxiaux aide à résoudre les problèmes que posent les lignes bifilaires : la construction des coaxiaux de deux conducteurs (conducteur central et blindage) séparés par un diélectrique empêche la réception de rayonnements et l'échappement de l'onde électromagnétique.
Les différents types de câbles coaxiaux et triaxiaux sont caractérisés par les matériaux de base utilisés (conducteurs et isolants), le diamètre du conducteur central, l'impédance caractéristique, la capacité, l'atténuation maximale et la gamme de fréquence employée. La plupart des câbles coaxiaux sont régis suivant la norme américaine MIL-C-17, références RG (Radio Frequency Government) et la norme française NF-C-93550, références KX.
http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2012-07/cables_coaxiaux_axon_2012-07-02_23-49-35_60.pdf

Voir également:
Les mesures en régime transitoire, pour un câble coaxial, consistent à envoyer sur une longueur de fabrication une impulsion brève non modulée et à observer l'écho de cette impulsion sur l'écran d'un tube cathodique. On peut ainsi obtenir des renseignements sur les irrégularités d'impédance et évaluer la qualité du câble en ce qui concerne ses performances de transmission. On se heurte, dans cette méthode de mesure, à des difficultés, tant théoriques que pratiques, d'une part dans l'établissement de réseaux d'équilibrage ayant pour but d'éliminer les écarts systématiques tenant à la structure particulière du câble coaxial, d'autre part dans l'interprétation des écarts observés après équilibrage. Dans le présent article les auteurs déterminent par le calcul la nature exacte des écarts observés, et développent les considérations théoriques permettant d'éliminer les écarts systématiques et d'interpréter les écarts dus aux irrégularités de fabrication et déséquilibres d'impédance. Ils indiquent ensuite le principe de l'«échomètre à impulsions» pour l'examen de la régularité d'impédance des longueurs de fabrication de câble coaxial et exposent quelques considérations générales qui ont conduit à préciser les caractéristiques fondamentales de l'appareil.
https://link.springer.com/article/10.1007/BF03013891

Révision sur les Paramètres S des Antennes

Les paramètres S tels que nous les avons introduit et utilisés dans les chapitres précédents ne prennent leur vrai sens que parce ce qu'il existe dorénavant un appareil, l'Analyseur de Réseau Vectoriel qui permet
aisément leur mesure de quelques dizaines de MHz jusqu'à plus de 110 GHz. À l'heure actuelle les mesures
sont réalisées en technologie coaxiale jusqu'à 60 GHz et en technologie guide d'onde au-delà. Des appareils de laboratoire spécifiques permettent d'atteindre des fréquences aussi élevées que 700 GHz. Il ne faut toutefois pas perdre de vue que la technique de mesure est complexe et met en jeu de nombreux éléments actifs ou passifs qui sont tous imparfaits. En pratique la précision des mesures réalisées est dépendante à la fois du soin apporté par l'expérimentateur aux diverses manipulations, tout particulièrement lors de la procédure de calibration.
https://cel.archives-ouvertes.fr/cel-00343873/document

Initiation à la conception d'antennes Yagi-Uda pour des lycéens

S. Avrillon : IETR et pôle CNFM de Rennes (CCMO), Université de Rennes 1, Rennes, France Contact email :
stephane.avrillon@univ-rennes1.fr r
Dans le cadre des actions de sensibilisation vers l'enseignement secondaire du projet ANR FINMINA [2], une initiation à la conception d'antennes est proposée aux lycées de l'Académie de Rennes. Dans ce cadre, depuis 2016, plusieurs groupes d'élèves sont venus dans les salles de travaux pratiques de la plateforme électronique de l'Université de Rennes 1 pendant deux demijournées afin de dimensionner, simuler, réaliser et mesurer une antenne Yagi pour des applications WiFi.

I. Le contexte de cette initiation
Les lycéens sont de grands utilisateurs de systèmes de télécommunication, que ce soit pour la téléphonie mobile ou l'internet. Ils connaissent en général parfaitement les applications liées à ces nouvelles technologies mais sont peu au fait des technologies qui se cachent derrière ces objets communicants, en particulier l'électronique liée aux télécommunications. L'objectif de ces actions envers les lycéens est de leur montrer que ces objets fonctionnent grâce à des composants électroniques et qu'il existe des formations à l'Université qui permettent d'aller vers des métiers liés à la conception des systèmes électronique, en particulier de télécommunication.
En deux demi-journées, l'idée est de concevoir, réaliser et tester une antenne de type Yagi-Uda pour le WiFi. Le choix d'étudier ce composant a été fait car c'est un élément à la fois complexe d'un point de vue scientifique, faisant intervenir des notions d'ondes et d'électromagnétisme liées au programme de physique de lycée, et assez facile à réaliser d'un point de vue technologique. Ces deux demi-journées permettent aussi aux élèves de comprendre la démarche scientifique allant de la recherche bibliographique, à la simulation puis la réalisation et enfin la confrontation entre la mesure et les performances initialement prévues. Voir la totalité de l'étude :
https://hal.archives-ouvertes.fr/IETR_PL/hal-02497171v1
et plus:
http://f6kht.free.fr/document/owa.pdf
https://www.sm2cew.com/gt.htm
Merci à Jacques F6TEM qui a repéré ces articles.



Pour fervents d'écoute; les particularités des bandes.

Publié par un écouteur Italien Fiorenzo Repetto :
J'ai puisé cette information sur les heures à consacrer à l'écoute de la radio à partir de l'indisponible « Guide de l'écoute internationale de la radio » écrit par Francesco Clemente en 2004 .
Commençons par les groupes tropicaux puis passons aux ondes courtes, les groupes qui nous permettent d'écouter tous les continents. Bonne écoute.

BANDES TROPICALES DE JOUR 2100-5900 kHz (heure 1300-1700 UTC)
Une écoute encore plus difficile et compliquée, principalement réservée aux après-midi d'hiver, avec comme protagonistes les stations asiatiques, parmi lesquelles les chinois et les indiens d'abord, puis les indonésiennes de plus en plus rares. Pendant l'été, les seuls chinois et indiens sont les réguliers. C'est une écoute confortable et sans problème en terme de temps: les signaux sont faibles et doivent être recherchés entre bruits et bruits typiques d'une écoute sur les bandes médium-basses faites avec le soleil haut: cependant ou émettant de certaines zones, même pendant plusieurs jours ou des stations individuelles pour une saison entière, ont une régularité et une force de signal qui se détachent au-delà de la moyenne typique prise comme échantillon. Gardez toujours l'enregistreur et / ou le programme de capture audio en cours d'exécution sur votre PC car il n'y a pas non plus de surprises ici!

BANDES SOIRÉES TROPICALES 2100-5900 kHz (heure 1700-2300 UTC)
Si jusqu'à présent, principalement des rapports nationaux ou internationaux ont été écoutés par ondes courtes, sur les bandes tropicales de 60, 90 et 120 mètres, pour la plupart, les stations locales et nationales des régions situées entre les Tropiques du Cancer et le Capricorne peuvent être accordées. . Les signaux ne deviennent plus réguliers et quotidiens, souvent les services publics torturent les canaux les plus intéressants, bref, un minimum de compétence et de patience est nécessaire pour écouter, plusieurs fois, des signaux forts et clairs provenant de distances considérables, là où la puissance en jeu des émetteurs est très souvent faible ou très faible. Beaucoup d'Afrique avec peu d'anglais et de nombreux dialectes locaux, avec les premières ouvertures sud-américaines d'abord vers le Brésil à partir d'environ 2130, à partir de 2200 vers la Bolivie et les Andes plus tard. Surtout en hiver, seul ou avec les stations que je viens de mentionner (seule la Déesse Propagation y pense complètement par hasard ...) ainsi que beaucoup de Chine et quelques autres asiatiques (Indonésie, Malaisie, Mongolie) à partir de 2000 environ. Autre particularité: souvent les fréquences de transmission, bien que stables, sont cependant décalées par rapport aux intervalles canoniques de 5 kHz, créant ainsi un excellent moyen d'identifier le diffuseur, car les dialectes locaux sont vraiment difficiles! Ici et là aussi, ici et là, de brèves nouvelles en français et en anglais de quelques minutes, en début d'heure. Musique africaine, cours de langue ou de discours chinois, discours et mélodies indonésiens, commentaires de football brésiliens, premiers airs andins timides et faibles? Ils ne s'expliquent pas avec des mots, il faut les vivre en direct, avec des écouteurs! .

BANDES DE NUIT TROPICALES 2100-5900 kHz (heure 2300-0600 UTC)
Avec le coucher de soleil sur les Andes, les stations africaines ont fermé sauf quelques rares cas, d'abord les stations boliviennes ont été consolidées, puis les stations péruviennes ont été établies. À partir de 00h30 environ et pour une courte ouverture de 1 à 2 heures seulement, jusqu'à l'aube locale, les possibilités indiennes sont intéressantes, avec la chère musique de sitar habituelle pour nous. Si la soirée est favorable, naturellement toutes les stations brésiliennes sont à leur apogée et vers 2400 il est déjà clair pour tout le monde, plus ou moins, si la nuit mérite d'être passée à la radio ou s'il vaut mieux se coucher et tenter une autre opportunité. Une bonne ou mauvaise soirée peut se définir, en fonction de l'habileté et des connaissances de la gamme, avec la présence des habituelles, avec l'absence de toute nouveauté voire l'absence totale de tout signal digne d'attention!

DAYTIME COURT ONDES 5900-25900 kHz, (heure UTC 0700-1700)
Nous recommandons un premier regard sur la bande européenne par excellence, celle des 49 mètres (entre 5900 et 6300 kHz environ), avec des signaux très forts, européens et méditerranéens. Par la suite, il est possible de remonter vers les bandes supérieures, notamment aux heures centrales de la journée (plus grande insolation, meilleure réflexion ionosphérique pour les plages supérieures) .

ONDES COURTES EN SOIRÉE 5900-25900 kHz (heure 1700-2300 UTC)
Le paroxysme des signaux est atteint dans toutes les bandes, à la seule exclusion des fréquences les plus élevées, qui tendent à se fermer quelques heures après la tombée de la nuit, surtout en période hivernale (black-out généralement en soirée d'été au-dessus de 17 MHz, au-dessus de 11 MHz en hiver). Le plus gros problème est souvent d'identifier plusieurs diffuseurs sur le même canal ou de séparer un signal faible d'une forte interférence adjacente. Comme d'habitude, il est toujours préférable de commencer par les choses les plus simples, par exemple la recherche et le réglage des programmes en italien, qui sont particulièrement abondants le soir. Soyez conscient des changements de fréquence saisonniers et, si possible, surveillez toutes les fréquences alternatives.
Limites de fréquence
Pour connaître la limite maximale du soir, écoutez-les, à partir de 1900 prenez comme référence la chaîne 15435 kHz: d'abord le Maroc en arabe, puis l'Argentine devrait arriver avec le service extérieur en différentes langues (relais interne samedi et dimanche de Radio Nacional en espagnol! ). Autre chose intéressante: quand la propagation se tourne-t-elle vers l'Occident? À partir de 2030, écoutez les propositions brésiliennes suivantes, sur 31 et 25 mètres et, si elles arrivent, cherchez les nombreuses autres possibilités! Nous parcourons, en termes temporels, les différents degrés qui mènent de l'écoute la plus simple, immédiate et décontractée à l'écoute la plus complexe et exigeante: des opportunités les plus courantes de jour et de soir nous allons maintenant au cœur de la nuit, pour revenir plus tard dans les heures plus doux, car l'écoute de la radio offre vraiment des possibilités et du plaisir,

ONDES COURTES NOCTURNE 5900-25900 kHz (heure 2300-0600 UTC)
Écoutez au milieu de la nuit? Par exemple le week-end, pendant les vacances, un jour de repos, toute autre occasion dans laquelle, le lendemain, il n'y a pas de lourds engagements d'étude ou de travail? Vous n'avez pas besoin de rester éveillé toute la nuit: vous commencez et continuez jusqu'à ce que la fatigue prenne le dessus. Très fréquent chez les amoureux méthodiques des petites heures à la radio une sieste saine même si courte après-midi. L'expérience au fil du temps suggérera alors si une certaine soirée mérite de sacrifier le sommeil ou non. Une alternative, particulièrement valable après s'être familiarisé avec l'écoute nocturne, est de se réveiller tôt, par exemple vers 3 ou 4 heures du matin: il reste encore 3-M- heures d'écoute DX avant le Un soleil élevé coupe tous les signaux distants, en particulier sur le moyen-court, en dessous de 6 MHz, mais pour arriver aussi loin, il faut essayer; et qui ne l'a jamais fait,faut le faire au moins une fois! Si, comme vous avez pu le constater pendant la journée, l'anglais, le français et l'arabe semblent être les langues les plus populaires sur ondes courtes, pendant la nuit le portugais et l'espagnol, avec l'anglais, prédominent partout. La propagation saisonnière et le cycle solaire déterminent souvent les bandes hautes fermées, le mélange de signaux de partout, ainsi que l'accent quasi absolu, aux différentes heures de la nuit, sur les signaux d'abord asiatiques (chinois), puis indiens (hindi), puis sud-américains. (Espagnol, portugais) et enfin de partout: mais déjà une subdivision aussi drastique, quoique récurrente, pourrait être complètement théorique et déplacée car, et voilà la beauté, pratiquement chaque soirée d'écoute est différente de toutes les autres !


La synthèse numérique directe....

Par Eva Murphy et Colm Slattery :
La synthèse numérique directe (DDS) est une méthode de production d'une forme d'onde analogique - généralement une onde sinusoïdale - en générant un signal variant dans le temps sous forme numérique, puis en effectuant une conversion numérique-analogique. Étant donné que les opérations au sein d'un appareil DDS sont principalement numériques, il peut offrir une commutation rapide entre les fréquences de sortie, une résolution de fréquence fine et un fonctionnement sur un large spectre de fréquences. Grâce aux progrès de la conception et de la technologie de processus, les appareils DDS d'aujourd'hui sont très compacts et consomment peu d'énergie.

Pourquoi utiliser un synthétiseur numérique direct (DDS) ? N'existe-t-il pas d'autres méthodes pour générer facilement des fréquences ?
La capacité de produire et de contrôler avec précision des formes d'onde de diverses fréquences et profils est devenue une exigence clé commune à un certain nombre d'industries. Qu'il s'agisse de fournir des sources agiles de fréquences variables à faible bruit de phase avec de bonnes performances parasites pour les communications, ou simplement de générer un stimulus de fréquence dans les applications d'équipement de test industriel ou biomédical, la commodité, la compacité et le faible coût sont des considérations de conception importantes.

De nombreuses possibilités de génération de fréquence sont ouvertes au concepteur, allant des techniques basées sur la boucle à verrouillage de phase (PLL) pour la synthèse à très haute fréquence, à la programmation dynamique des sorties de convertisseur numérique-analogique (DAC) pour générer des formes d'onde arbitraires à fréquences plus basses. Mais la technique DDS est de plus en plus acceptée pour résoudre les besoins de génération de fréquence (ou de forme d'onde) dans les communications et les applications industrielles, car les circuits intégrés à puce unique peuvent générer des formes d'onde de sortie analogiques programmables simplement et avec une résolution et une précision élevées.

Un DDS produit une onde sinusoïdale à une fréquence donnée. La fréquence dépend de deux variables, la fréquence d' horloge de référence et le nombre binaire programmé dans le registre de fréquence ( mot d'accord ).

Le nombre binaire dans le registre de fréquence fournit l'entrée principale à l'accumulateur de phase. Si une table de recherche sinusoïdale est utilisée, l'accumulateur de phase calcule une adresse de phase (angle) pour la table de recherche, qui délivre la valeur numérique d'amplitude - correspondant au sinus de cet angle de phase - au DAC. Le DAC, à son tour, convertit ce nombre en une valeur correspondante de tension ou de courant analogique. Pour générer une onde sinusoïdale à fréquence fixe, une valeur constante (l'incrément de phase — qui est déterminé par le nombre binaire) est ajoutée à l'accumulateur de phase à chaque cycle d'horloge. Si l'incrément de phase est important, l'accumulateur de phase passera rapidement à travers la table de recherche sinusoïdale et générera ainsi une onde sinusoïdale haute fréquence. Si l'incrément de phase est petit, l'accumulateur de phase prendra de nombreuses étapes supplémentaires, générant en conséquence une forme d'onde plus lente.
Lire la suite de l'article:
https://www.analog.com/en/analog-dialogue/articles/all-about-direct-digital-synthesis.html#
autre article :
https://www.arrow.com/fr-fr/research-and-events/videos/what-is-direct-digital-synthesis

BELKA, DSP et DX

BELKA-DSP est un récepteur à ondes courtes 3,5-30MHz, basé sur la dernière technologie DSP. Le récepteur est au format de poche autant que la boîte d'allumettes et dispose d'un riche ensemble de fonctionnalités similaires à ces récepteurs de plus grande taille - haut de gamme. L'avant du récepteur est conçu pour fonctionner avec l'antenne fouet télescopique (80 cm) fournie. La batterie rechargeable intégrée assure un fonctionnement sans problème jusqu'à 18 heures avec des écouteurs. La version BELKA DSP et aujourd'hui remplacée par BELKA DX.

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES DU BELKA DSP
  • Plage de fréquences 3,5MHz - 30MHz -Modes de modulation CW, SSB LSB, NFM, AM1 et 2pseudo-synchrone.
  • Échelon de fréquence 10, 20, 50, 100 Hz; 1, 5, 10, 50 kHz.
  • Bande passante réglable, basses et hautes 2,4 - 4,7kHz; 50 - 300Hz.
  • Bande de mode CW ~ 300 Hz; Pas CW réglable 500-1 kHz.
  • L'avant du récepteur est optimisé pour l'utilisation d'une antenne télescopique (800 mm) dans la plage 3,5 - 30 MHz.
  • Indicateur de force du signal (S-mètre).
  • Sensibilité du récepteur réglable.
  • Rejet d'image ~ 70 dB.
  • Minuterie de temporisation (TOT).
  • Indicateur de niveau de batterie.
  • Indicateur d'état de verrouillage du cadran.
  • Indicateur de mode (type de modulation).
  • 32 emplacements de mémoire.
  • Amplificateur de puissance audio intégré, conçu pour fonctionner avec un haut-parleur externe avec une impédance de 4 à 8 ohms.
  • Charge et alimentation à partir du port micro USB 5V.
  • Construit en batterie LiPo CL803450 1500mA
  • Consommation de courant - environ 80mA. Consommation d'énergie - 0,25 mW avec un casque.
  • Autonomie de la batterie - 18 heures avec un casque.
https://www.mobimax.bg/en/BELKA-DSP-shortwave-receiver?gclid=EAIaIQobChMI2Jfkxo2v7QIVxITVCh3jaA1oEAAYASAAEgJmEvD_BwE




PLL (Phase Locked Loop)

Une PLL (Phase Locked Loop, c'est à dire boucle à verrouillage de phase) est un système bouclé qui produit une tension s(t) variable dont la phase est asservie sur celle de la tension variable appliquée en entrée, e(t). Elle est constituée d'un VCO, d'un filtre passe-bas, et d'un comparateur de phase. Le VCO est l'organe qui génère la tension variable s(t). Le multiplieur est (dans des conditions bien particulières de fonctionnement de la PLL) le comparateur de phase. Enfin, le filtre passe-bas a pour but de filtrer des fréquences élevées produites par le comparateur de phase.

Une PLL peut avoir beaucoup d'utilités, comme la démodulation de fréquence, la reconstruction de porteuse, mais aussi la synthèse de fréquence. Le besoin de synthétiser, donc de fabriquer une fréquence, se fait sentir par exemple dans le domaine de la radio, pour sélectionner la station à écouter. Pour cela on utilise une structure dite hétérodyne (cf cours modulateur), dans laquelle la fréquence de l'oscillateur local, détermine indirectement la station voulue. L'oscillateur local est un synthétiseur de fréquences.
Le principe est simple : incorporer un compteur modulo N entre la sortie du VCO et l'entrée du comparateur de phases. Un comparateur de phase utilisé couramment avec ce type de signaux (logiques), est la porte XOR (OU exclusif). Il est le dual du multiplieur analogique. Il est largement décrit dans la littérature sur le sujet et nous ne l'aborderons pas, car peu utilisé en synthèse de fréquence. On lui préfère un second type : Le comparateur de phases séquentiel. Il est particulier en ce sens que son fonctionnement s'appuie sur la détection des fronts des signaux d'entrée.
Voir le fonctionnement au complet:
https://les-electroniciens.com/sites/default/files/cours/pll_synhese_de_frequence.pdf


Impédances et transmission d'énergie.

Profitons du confinement pour se poser des questions qui restent d'actualité au sujet de la transmission d'énergie vers nos antennes. Si vous en avez la possibilité, faites l'expérience suivante: Installez dans votre parc une antenne dipôle conçue pour une bande de votre choix. Par exemple sur 20m. Cette antenne sera connectée à un mesureur de champs équipé d'une sonde adaptée à l'appareil.
Du coté station usuelle, votre boite de couplage est en service et vous savez que votre antenne présente un peu de retour lié au vieillissement de l'installation. Transmettez en puissance minimum soit environs 5 watts, faites votre optimisation avec la boite de couplage pour un minimum de retour. Regardez le champs relatif de la valeur obtenue sur le dipôle de mesure et notez. Cette fois, à l'inverse, sans s'occuper d'un minimum de retour, désaccordez légèrement votre boite de couplage pour obtenir un maximum de rayonnement sur le dipôle de contrôle. Dans la majeur partie des cas vous allez constater que le maximum de rayonnement ne sera pas obtenu au minimum de retour. En effet, la boite de couplage  optimise des impédances complexes entre la sortie TX et sa vision directe des circuits de la boite. Mais, quand est-il entre la boite de couplage et l'antenne ? l'affaire est plus compliquée qu'on ne le pense, ça vaut peut être le coup de réviser pour comprendre s'il y a mascarade (et ou) optimisation réelle des caractéristiques propre à l'antenne.
https://www.chireux.fr/mp/cours/Polys/5-adaptation_impedance.pdf

Contrôler la trajectoire et la direction de la foudre !

La foudre ne frappe jamais deux fois, dit l'adage, mais la nouvelle technologie peut nous permettre de contrôler où elle touche le sol, réduisant ainsi le risque de feux de brousse catastrophiques.
Bon nombre des incendies de brousse dévastateurs de 2019-2020 en Australie ont été causés par des éclairs secs.
Une équipe internationale de chercheurs, comprenant des scientifiques de l'UNSW Canberra et de l'Université nationale australienne (ANU), est à la pointe de la technologie du faisceau laser tracteur qui a le potentiel de contrôler la trajectoire et la direction de la foudre.
Le co-chercheur, le Dr Vladlen Shvedov, de l'École de recherche de l'ANU en physique, a déclaré que l'équipe utilisait un faisceau laser qui reflète le même processus que la foudre et crée un chemin qui dirige les décharges électriques vers des cibles spécifiques. Lire la suite:
http://www.unsw.adfa.edu.au/new-tractor-beam-has-potential-tame-lightning

Facteur de Bruit de 1,4 dB entre 6 et 18 GHz

Nouveau chez Qorvo :
Nouvel amplificateur GaAs large bande de Qorvo qui présente un facteur de bruit de 1,4 dB entre 6 GHz et 18 GHz.  Qorvo cible les applications stratégiques avec le CMD328K3, un amplificateur large bande, arséniure de galium fonctionnant de 6 à 18 GHz avec un facteur de bruit de 1,4dB.
Le CMD328K3 est un amplificateur MMIC à large bande à faible bruit logé dans un boîtier de cavité d'air à montage en surface en plastique de 3x3 mm sans fil. Le CMD328K3 est parfaitement adapté aux systèmes EW et de communication où une petite taille et une faible consommation d'énergie sont nécessaires. Le dispositif à large bande fournit un gain supérieur à 27 dB avec un point de compression de sortie correspondant de 1 dB de +12 dBm et un facteur de bruit de 1,4 dB. Le CMD328K3 est une conception adaptée à 50 ohms, éliminant ainsi le besoin de blocs CC externes et de correspondance de port RF. L'amplificateur CMD328K3 est l'alternative parfaite aux amplificateurs hybrides coûteux.
Fiche technique sur la page Qorvo:
https://www.qorvo.com/products/p/CMD328K3

Le Bruit en réception VHF

Cette période de confinement permet de revenir sur de vieux sujets, lorsqu'on revient sur les interrogations du facteur de bruit en VHF, soucieux d'obtenir une entrée RX performante. Malheureusement en faisant un 360° avec une yagi dans un environnement urbain, le bruit industriel dans certaines directions devient désolant. Mais il n'y a pas que le bruit extérieur en cause. Pour être performant, il faut analyser en premier son matériel et déterminer le bruit interne du montage préampli.
L'étude de Laurent Escotte intitulé " Contribution à la caractérisation et à la modélisation en
bruit des composants actifs aux fréquences micro-ondes" est un excellent exercice de révision des fondamentaux.

La transmission d'un signal entre un émetteur et un récepteur est l'objet de nombreuses perturbations de natures diverses. Une importante catégorie d'entre elles sont regroupées sous le nom de "bruit de fond électrique" et constituent en général le principal paramètre limitatif de la qualité de la liaison. Les sources de ce bruit se divisent elles mêmes en plusieurs catégories.
La première concerne les sources de bruit naturelles et/ou liées à l'activité humaine. On rencontre ainsi les sources de bruit extra-terrestres telles que le bruit galactique et cosmologique, les radiosources .... Celles-ci sont captées par l'antenne de réception et se superposent ainsi au signal informatif. Il existe aussi des sources de bruit terrestres. Certaines de ces sources présentent un caractère thermique lié au rayonnement des corps absorbants de l'atmosphère ou à celui de la terre et sont par nature irréductibles. D'autres ont un comportement impulsif (décharges orageuses et bruits industriels). Ces dernières sont négligeables au-delà de quelques centaines de mégahertz et des blindages appropriés permettent de s'en protéger.
La dernière catégorie, à laquelle nous nous sommes plus particulièrement intéressés dans ce mémoire, concerne les sources de bruit générées par les composants dans les circuits électroniques. On distingue alors les sources de bruit indépendantes de la fréquence (bruit blanc) qui se trouvent prépondérantes aux fréquences micro-ondes, et les sources de bruit en excès ou bruit basse fréquence dont l'amplitude décroît quand la fréquence augmente. Toutes représentent une gêne pour la qualité des signaux reçus, et il convient alors de les minimiser pour accroître la sensibilité des systèmes de réception et/ou diminuer leur coût de fabrication.
La connaissance des propriétés en bruit des composants actifs permet de choisir le composant le plus approprié pour une application donnée, et surtout d'optimiser le circuit qui l'entoure dans le but de réaliser une fonction électronique optimale vis à vis du bruit. L'étude du bruit de fond électrique permet également d'accéder à certaines propriétés physiques des matériaux semi-conducteurs utilisés. On peut ainsi caractériser certains défauts présents dans les composants et l'analyse du bruit peut contribuer à évaluer leur fiabilité.
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00132431/document
https://www.jghitechnology.com/gb/home/31-vhf-preamplifier.html
http://www.g4ddk.com/PGA103amp.pdf


Antennes actives, révision.

Fabrice LINOT 07 Avril 2011
Apport des Surfaces à Haute Impédance à la conception d'antennes réseaux compactes et d'antennes réseaux à très large bande passante.

La technologie des antennes actives permet de concevoir des structures rayonnantes performantes qui ouvrent de nouveaux horizons applicatifs dans les systèmes aéroportés modernes civils et militaires. La mise en œuvre des très nombreuses fonctions telles que la détection, la guerre électronique, les communications et la navigation se traduit par une nécessité d'implanter de nombreuses antennes sur des porteurs de taille limitée. L'ensemble de ces moyens nécessite des besoins en termes de bande passante pouvant s'étendre de la bande VHF à la bande Ka, de balayage du faisceau sur un secteur angulaire large autour du porteur, de diagramme de rayonnement et d'agilité de polarisation. Ces besoins sont couplés à celui d'une intégration physique forte des antennes sur le porteur (par exemple un avion d'armes). Une des voies possibles pour réduire cette complexité est de regrouper le maximum de fonctions au sein d'un même système. Cette solution est envisageable à l'aide de la technologie des antennes réseaux en privilégiant des solutions "faible épaisseur" de type antennes imprimées. La technologie microruban permet de réaliser des antennes directives constituées de multiples éléments rayonnants régulièrement répartis sur une surface et alimentés par des circuits (amplificateurs et déphaseurs) hyperfréquences. Ces fortes contraintes d'intégration sont d'autant plus importantes que l'on doit y ajouter les inconvénients liés aux découplages entre éléments rayonnants. La prise en compte des découplages est fondamentale et il est important de prédire le niveau d'isolation minimal nécessaire au bon fonctionnement des multiples antennes aux fonctionnalités diverses (telles que l'émission et réception) présentes sur un porteur. Les différentes antennes sont réparties dans des endroits stratégiques pouvant être très restreints. Dès lors que les antennes sont placées au sein d'un réseau, les interactions électromagnétiques entre les éléments rayonnants se manifestent par la modification des répartitions des courants de surface. Ceci engendre une modification du comportement électromagnétique de l'antenne et du réseau : déformation du diagramme de rayonnement, désadaptation de l'impédance d'entrée, gain, etc. Les substrats utilisés dans les antennes réseaux imprimés favorisent l'excitation des ondes de surface responsables des zones aveugles dans certaines directions de l'espace à certaines fréquences [1]. . La technologie microruban se prête difficilement à la réalisation d'antennes directives à très large bande passante. Une solution est d'utiliser, comme plan rayonnant de l'antenne, un réseau connecté auto-complémentaire. L'antenne est alors quasiment indépendante de la fréquence et fonctionne sur une très large bande passante [2]. On notera que contrairement aux solutions classiques, tous les pavés rayonnants constituant l'antenne sont reliés les uns aux autres et ne peuvent donc être considérés isolés. Cette propriété permet d'exciter des longueurs d'ondes supérieures aux dimensions d'un pavé élémentaire et ainsi d'augmenter la largeur de la bande passante.
Cependant cette antenne réseau est bidirectionnelle et la moitié du rayonnement est inutilisée. Ce problème peut être résolu par l'ajout d'un réflecteur métallique à l'arrière de l'antenne. Le réflecteur métallique est placé à une distance d'un quart de longueur d'onde à la fréquence centrale de la bande passante considérée. Ce choix permet d'obtenir une bonne adaptation de l'antenne avec une faible dégradation du gain. Le réflecteur métallique n'est cependant optimal que dans une bande de fréquences réduite notamment lorsqu'un balayage électronique est nécessaire.
https://pastel.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/617270/filename/These_finale_Linot.pdf


Immersion dans la conception des antennes

Conception, optimisation et intégration RF d'un système d'antennes miniatures multicapteurs utilisant la diversité en vue d'augmenter les performances radio d'un terminal mobile 4G par Emmanuel Dreina

Grâce aux progrès de la microélectronique et maintenant de la nanoélectronique, les
objets communicants envahissent, de plus en plus, notre vie quotidienne. La progression des
performances des circuits de traitement numérique et dans une moindre mesure celle des circuits
analogiques est liée à la "fameuse" loi de Moore. La réduction drastique des dimensions
physique de ces objets qui doivent "se faire oublier" dans notre environnement est ainsi une
tendance historique lourde.
Malheureusement la miniaturisation de certaines fonctions (par exemple l'énergie) n'obéit
pas à la loi de Moore puisque celles-ci ne mettent pas en jeu la microélectronique et ses progrès
réguliers. C'est tout particulièrement le cas des antennes qui sont régies par les lois de
l'électromagnétisme. On ne peut ainsi pas réduire les dimensions d'une antenne par les mêmes
procédures que celles employées pour les transistors d'un circuit et il existe de toute façon des
limites théoriques "plancher" au gain et à l'efficacité de ces éléments rayonnants.
L'optimisation du lien radio qui conduit à minimiser la puissance émise, augmenter la
portée ou encore augmenter le débit d'information et qui passe par l'utilisation d'antennes
efficaces est ainsi limitée par les contraintes d'encombrement donc de taille de ces éléments.
Celle-ci est typiquement de l'ordre du quart de la longueur d'onde, donc de l'ordre de quelques centimètres à la dizaine de centimètres pour les bandes de fréquence UHF généralement utilisées,
ce qui est en général très élevé par rapport aux dimensions idéalement souhaitées. On peut
également retourner la proposition précédente et dire que les possibilités de miniaturisation
d'antennes sont restreintes par le risque de dégradation excessive du lien radio lié à un sous
dimensionnement.
Il existe par ailleurs une difficulté inhérente au fait que les objets communicants auxquels
nous nous intéressons ici, sont généralement situés dans un environnement très contraint du point
de vue topographique (par exemple intérieur ou urbain dense). En effet le canal de propagation
que nous devons considérer conduit à des atténuations et à des perturbations (trajets multiples)
du signal bien plus importantes que celles obtenus avec des objets communicants en vue directe. On notera que la montée en fréquence de travail qui permettrait dans une certaine mesure
de réduire les dimensions à efficacité constante va malheureusement dans le "mauvais sens"
quand l'on considère le canal. En effet l'atténuation d'espace varie comme le carré de la
fréquence si on est dans une situation de canal gaussien (transmission en espace libre sans
obstacles) et elle est encore bien plus marquée dans le cas d'une propagation sans vue directe.
L'optimisation d'antenne pour le meilleur lien radio possible relève donc d'un certain art
du compromis dans lequel des méthodes de miniaturisation (évoquées dans ce document) se
révèlent certes intéressantes et utiles mais pas suffisantes. Ainsi ces méthodes ne peuvent pas
résoudre la difficulté principale que nous avons mentionnée et qui est liée aux perturbations du
signal en environnement contraint. Celles-ci, notamment dues aux phénomènes de réflexion,
réfraction et diffusion des ondes électromagnétiques, créent des d'interférences (multi-trajets) et
produisent des effets d'évanouissement du signal (fading). Autrement dit il existe ainsi dans un
lieu confiné donné des zones d'ombre dans lesquelles une antenne (un récepteur) ne recevra pas
ou peu de signal, alors qu'à une fraction de longueur d'onde de là, d'autres zones seront "éclairés"
permettant une réception convenable.
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00634931/document

Les supercondensateurs en stockage d'énergie.

Thèse de  Céline LARGEOT : Développement de supercondensateurs carbone/carbone : relation entre la taille des ions de l'électrolyte et la taille des pores de la matière active.

Les besoins en énergie électrique ont entraîné ces 10 dernières années une augmentation rapide des recherches sur les systèmes de stockage de l'énergie, en particulier sur les batteries (Lithium-ion, lithium métal-polymère, nickel/hydrure métallique…) et sur les supercondensateurs. Ces deux systèmes sont, en effet, complémentaires, les batteries possédant de grandes densités d'énergie et les supercondensateurs pouvant délivrer de grandes densités de puissance. Actuellement, parmi les différents types de supercondensateurs, ceux dont les électrodes sont à base de charbons actifs, appelés supercondensateurs carbone/carbone, sont les systèmes les plus aboutis ; ils sont produits en grand nombre et utilisés dans diverses applications nécessitant des pics de puissance (démarrage de véhicules, sauvegarde de mémoire, ouverture d'urgence des portes de l'A380…). Les supercondensateurs présentent également un intérêt important pour les applications dans le domaine militaire. C'est dans le cadre de ces applications militaires que cette thèse a été réalisée avec un financement de la DGA. La DGA s'intéresse, en effet, aux supercondensateurs pour des applications telles que le blindage intelligent, la projection ou la mobilité des missiles, la mobilité des aéronefs, le développement de systèmes de combat nouveaux, la détection et les transmissions à grande distance ou encore la gestion de l'énergie embarquée….
L'objectif de cette thèse est d'améliorer les performances des supercondensateurs de type carbone/carbone en terme de densité d'énergie et de densité de puissance. Pour atteindre ces objectifs, trois axes de travail ont été suivis au cours de cette thèse :
  • l'étude de nouveaux électrolytes afin d'augmenter la tension de cellule au-delà des
2,7 V actuellement obtenus en milieu acétonitrile
  • la mise au point de traitements de surface des collecteurs de courant pour diminuer
la résistance des supercondensateurs
  • l'étude de l'interface matière active/électrolyte, plus particulièrement l'étude de l'adéquation de la taille des pores de la matière active (le carbone) avec la taille des ions de l'électrolyte afin d'augmenter la capacité du carbone.
Le premier chapitre de cette thèse présente une synthèse bibliographique. Après une présentation des différents types de supercondensateurs et de leur fonctionnement, une deuxième partie est plus particulièrement consacrée aux supercondensateurs à double couche électrochimique ou supercondensateurs carbone/carbone qui ont fait l'objet de cette thèse.
Leur fonctionnement, les matériaux utilisés et leur impact sur les performances des
supercondensateurs sont détaillés. Une troisième partie traite de l'interface électrolyte/matière active. Il a été montré que cette interface a un rôle très important sur la capacité d'un supercondensateur et donc sur sa densité d'énergie. Les nombreux travaux qui ont été effectués afin de comprendre le rôle de la porosité de la matière active sur la formation de la double couche électrochimique à l'origine de la capacité sont rappelés. Enfin la quatrième et dernière partie de ce chapitre s'intéresse aux nombreux travaux visant à la diminution de la résistance interne des supercondensateurs. La littérature montre plus particulièrement que l'interface collecteur de courant/matière active a un rôle déterminant sur la résistance interne des supercondensateurs.
http://thesesups.ups-tlse.fr/529/1/Largeot_Celine.pdf?






L'intermodulation (IMD); Comment la mesurer.

L'intermodulation peut perturber le fonctionnement des amplificateurs ou autres composants électroniques opérant à hautes fréquences utilisés pour des applications de radiocommunication. Elle est le fruit de l'interaction entre deux fréquences dans un signal qui conduit à l'apparition d'une nouvelle fréquence qui n'était pas présente dans le signal d'origine.
La mesure de la distorsion d'intermodulation permet de qualifier certains amplificateurs et autres systèmes radiofréquences (RF). Elle survient lorsqu'un amplificateur amplifie des signaux de forme complexe. Le test de distorsion d'intermodulation (IMD), plus facile à effectuer qu'une analyse de la distorsion harmonique, permet l'évaluation de leur linéarité. 
Christian Sattler d'Anritsu présente la façon de conduire un test IMD avec un analyseur de réseau vectoriel (VNA) et expose les atouts de cette procédure de test.
https://www.actutem.com/mesure-de-la-distorsion-d-intermodulation-imd-avec-analyseur-de-reseaux-vectoriel/

Arduino en expérimentation chez F5AJJ,

Suite à ces travaux découverte, il n'est pas question de rivaliser avec les sites internet qui proposent des cours de programmation, il s'agit uniquement d'une prise en main pour débutants qui souhaitent rentrer des petits programmes.

Ces quelques lignes sont surtout pour vous aider à mettre en oeuvre des programmes divers qui, en forte majorité, sont écrits en C, C++, et langage assembleur, programmes que l'on trouve aisément sur d'innombrables sites afin de réaliser des montages amusants.
Dans un premier temps il est nécessaire de s'équiper au minimum de la carte de développement qui pour un peu plus de 10€ permet de faire les premiers pas. Je donne un lien juste après ce paragraphe où vous trouverez tout.
On peut également utiliser pour réaliser une application bien précise, une fois que vous aurez le programme et éventuellement le ou les capteurs qui sont utilisés par cette application, un module encore moins cher comme le « Nano Arduino » ou les modules « OSD » type Mavlink spécialisés pour l'affichage de textes divers, et d'informations venant de capteurs température, pression, humidité, et autres, sur de la vidéo en provenance par exemple d'une caméra. Télécharger le document de F5AJJ

Réseaux et radio cognitive.

Cette étude montre ou sensibilise sur la différence entre les systèmes analogiques et la radio cognitive. Pour bien comprendre ce qui se passe, le résumé est dans la simplicité: dans un système analogique, la structure électronique est figée. Le changement de paramètres nécessite le remplacement du matériel. Dans le système de radio numérique le noyau est dirigé par des softs modifiables à distance sur les critères les plus importants; fréquences, bandes passantes etc. La radio cognitive a pour but d'adapter intelligemment la radio et le réseau.

Nous assistons actuellement à la multiplication des normes et des standards de télécommunication vu les progrès récents dans ce domaine. Le nombre croissant de standards normalisés permet d'élargir l'éventail des offres et des services disponibles pour chaque consommateur, d'ailleurs, la plupart des radiofréquences disponibles ont déjà été allouées.
Une étude réalisée par la Fédéral Communications Commission (FCC) a montré que certaines bandes de fréquences sont partiellement occupées dans des emplacements particuliers et à des moments particuliers. Et c'est pour toutes ces raisons que la Radio Cognitive (RC) est apparue.
L'idée de la RC est de partager le spectre entre un utilisateur dit primaire, et un utilisateur dit secondaire. L'objectif principal de cette gestion du spectre consiste à obtenir un taux maximum de l'exploitation du spectre radio.
Pour que cela fonctionne, l'utilisateur secondaire doit être capable de détecter l'espace blanc, de se configurer pour transmettre, de détecter le retour de l'utilisateur primaire et ensuite cesser de transmettre et chercher un autre espace blanc. Le standard IEEE 802.22, qui est basé sur ce concept, est actuellement en cours de développement.
La RC est une forme de communication sans fil dans laquelle un émetteur/récepteur est capable de détecter intelligemment les canaux de communication qui sont en cours d'utilisation et ceux qui ne le sont pas, et peut se déplacer vers les canaux inutilisés. Ceci permet d'optimiser l'utilisation des fréquences radio disponibles du spectre tout en minimisant les interférences avec d'autres utilisateurs.
Le principe de la RC nécessite une gestion alternative du spectre qui est la suivante : un utilisateur secondaire pourra à tout moment accéder à des bandes de fréquence qu'il trouve libres, c'est-à-dire, non occupées par l'utilisateur primaire possédant une licence sur cette bande. L'utilisateur secondaire devra les céder une fois le service terminé ou une fois qu'un utilisateur primaire aura montré des velléités de connexion.
Les réseaux RC doivent pouvoir coexister pour rendre les systèmes de la RC pratiques, ce qui peut générer des interférences aux autres utilisateurs. Afin de traiter ce problème, l'idée de la coopération entre les utilisateurs pour détecter et partager le spectre sans causer d'interférences est mise en place [AMR12c].
La résolution coopérative de problèmes prend une place prépondérante dans les recherches en IAD (Intelligence Artificielle Distribuée). Un domaine de recherche relativement complexe, dérivé de l'IAD, est celui des Systèmes Multi Agents (SMA). La thématique SMA se focalise sur l'étude des comportements collectifs et sur la répartition de l'intelligence sur des agents plus ou moins autonomes, capables de s'organiser et d'interagir pour résoudre des problèmes.
Nous considérons la coopération comme une attitude adoptée par les agents qui décident de travailler ensemble. Dans le cas de la RC, avant de faire la coopération il faut passer par une autre étape « la négociation », car il y a plusieurs utilisateurs qui veulent satisfaire leurs besoins. La négociation joue un rôle fondamental dans les activités de coopération en permettant aux personnes de résoudre des conflits qui pourraient mettre en péril des comportements coopératifs.
Ce rapport se propose de faire le point sur les différents aspects qu'ont pu prendre les recherches menées jusqu'à présent sur l'applications des SMA dans le domaine de la RC. Pour cela, nous commençons, dans le premier chapitre par donner un aperçu sur les réseaux sans fils et mobiles, nous parlerons en particulier de la norme IEEE 802.22 qui est une norme de radio cognitive. Le chapitre 2, quant à lui approfondit la notion de RC qui est un domaine technique aux frontières des télécommunications et de l'Intelligence Artificielle (IA). A partir du chapitre 3, le concept agent issu de l'IA s'enrichit aux SMA et aux applications associées. Enfin le chapitre 4 établit un état de l'art sur l'utilisation des techniques d'IA, en particulier les SMA pour l'allocation des ressources radio et l'accès dynamique au spectre dans le domaine de la RC. Voir l'étude au complet de Badr Benmammar et Asma Amraoui du LTT Laboratoire de Télécommunications Tlemcen:
https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1407/1407.2705.pdf




Mesures et incertitudes

Nous avons aujourd'hui à notre disposition une panoplie d'appareillage de mesure venant de Chine à des prix laissant rêveur. En effet, la mesure est un art qui s'apprend car les erreurs sont légion.  A titre "école" il serait curieux de reprendre en détails quelques mesures rapides pratiquées sur les antennes par des mains non expertes avec de l'appareillage bas de gamme.
Mesurer une grandeur n'est pas simplement rechercher la valeur de cette grandeur mais aussi lui associer une incertitude afin de pouvoir qualifier la qualité de la mesure. Cette incertitude est associée aux erreurs de mesures qui peuvent être dues à l'instrument de mesure, à l'opérateur ou à la variabilité de la grandeur mesurée. L'incertitude de mesure est la valeur qui caractérise la dispersion des valeurs qui peuvent être attribuées à la grandeur mesurée.
https://www.lycee-champollion.fr/IMG/pdf/mesures_et_incertitudes.pdf

Méthode de Prévision Ionosphérique

Une liaison utilisant la voie ionosphérique ne peut être exploitée que dans une certaine bande de fréquence. Il existe une limite supérieure de fréquence, imposée par la réfraction ionosphérique, au-dessus de laquelle la liaison n'est plus possible. Cette limite supérieure a été dénommée MUF (‘Maximal Usable Frequency'). De même, la nécessité de disposer d'un champ suffisant à la réception ou un affaiblissement maximum tolérable fixe une fréquence limite inférieure dénommée LUF (‘Lowest Usable Frequency'). Entre ces deux bornes, les fréquences intermédiaires permettent d'établir la liaison radioélectrique.

La méthode de prévision à long terme décrite dans la présente note est fondée sur une combinaison de relations empiriques déduites de mesures expérimentales ou de développements théoriques. Le principe du calcul est d'ajuster un certain nombre de trajets possibles en fonction des conditions d'ionisation. Ces dernières sont valables pour un mois donné et tabulées par un indice d'activité solaire. On suppose que les différentes ondes se propagent suivant le grand cercle passant par l'émetteur et le récepteur. L'algorithme d'établissement  des prévisions pour une liaison donnée est le suivant :

  •   positionnement des paramètres externes (mois, année, heure, indice solaire),
  • détermination du profil vertical d'ionisation avec calcul des valeurs médianes des paramètres caractéristiques,
  • distribution statistique des valeurs journalières, géométrie des différents trajets de propagation possibles,
  • choix de la MUF, gain des antennes E/R,
  • calcul des différents affaiblissements possibles (spatial, absorption ionosphérique par la couche D, absorption aurorale,
  • pertes à la réflexion au sol),
  • calcul du bruit radioélectrique à la réception,
  • choix de la LUF sur un critère d'affaiblissement maximal tolérable sur le trajet ou d'un rapport S/B minimal à la réception, calcul de la fiabilité sur des fréquences particulières ou sur un plan de fréquences.
http://recherche.telecom-bretagne.eu/iono/aide/Zone/zn_presentation_methode.php

Révision sur la propagation

DOCTEUR DE L'OBSERVATOIRE DE PARIS Spécialité : ASTRONOMIE, ASTROPHYSIQUE par Anne-Lise GAUTIER . Étude de la propagation des ondes radio dans les environnements planétaires.

L'observation de tout rayonnement électromagnétique à travers l'univers nous renseigne sur les conditions physiques des régions d'émission. Dans le système solaire, l'étude des rayonnements radio très basse fréquence (de quelques kHz à quelques MHz) permet d'obtenir des informations sur les processus d'accélération des électrons dans les environnements planétaires et dans le vent solaire. La compréhension des mécanismes d'émission et la maîtrise des moyens de détection des ondes radio permettent de sonder les conditions physiques dans les plasmas sources. Les études goniopolarimétriques, appliquées aux données radio fournies par les sondes spatiales actuelles, donnent accès à la direction d'arrivée des ondes radio sur les antennes embarquées. Mais la direction d'arrivée seule ne permet pas de remonter à la position des sources du rayonnement, sauf à faire l'hypothèse de propagation en ligne droite des ondes entre la source et le détecteur, hypothèse d'autant moins légitime que les fréquences observées sont basses.
Cette thèse porte sur l'étude de la propagation des ondes radio dans les ionosphères et magnétosphères planétaires et dans le vent solaire. Les environnements planétaires sont des milieux de propagation complexes (plasmas anisotropes, inhomogènes, variables dans le temps. . .). Le caractère inhomogène des environnements planétaires implique que la propagation des ondes radio ne se fait pas obligatoirement en ligne droite, tandis que la présence des champs magnétiques planétaires et/ou interplanétaire rend le plasma anisotrope. L'étude des phénomènes de propagation (réfraction, réflexion, évolution de la polarisation. . .) permet de s'affranchir de l'hypothèse de propagation rectiligne entre les sources du rayonnement et les détecteurs, de suivre l'évolution des caractéristiques des ondes et de sonder le milieu de propagation.
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01145651/file/Theses-ALG2.pdf


Balises aviation NDB en VLF

Cette période de confinement laisse du temps pour écouter bon nombre de balises sur différentes bandes. En VLF l'écoute des NDB sur les aérodromes régionaux se révèle intéressante.

La balise NDB est le plus ancien des moyens de radionavigation puisqu'elle fut inventée en 1920 par Fisher. Cet émetteur radioélectrique non directionnel qui diffuse son signal dans toutes les directions et avec la même puissance, est basé sur le principe de la radiogoniomètrie.
Il existe trois types d'émetteurs :
  • NDB souvent de grande portée de 100 à 200 Nm, il jalonne les voies aériennes. Son indicatif est généralement composé de trois lettres ;
  • Locator de portée réduite entre 15 et 30 Nm à proximité d'un aérodrome il est utilisé comme aide d'approche et d'atterrissage. Son indicatif est généralement composé de deux lettres. À ne pas confondre avec le localizer de l'ILS ;
  • Broadcasting system émetteurs de radiodiffusion de très grande portée comme RTL 234KHz ou RMC 216 KHZ.
Les NDB émettent sur des fréquences officiellement comprises entre 190 KHz et 1750 KHz, avec un espace ménagé entre 495 kHz et 505 kHz, afin de protéger la fréquence d'appel de détresse internationale maritime qui est de 500 kHz. Cette longueur d'onde possède l'avantage particulier de permettre au signal de suivre la courbure terrestre et ainsi, d'offrir un rayon d'action relativement étendu. Cependant, elle est très sensible aux perturbations climatiques, ainsi qu'à l'environnement géographique. De plus, la nuit, elle est sujette à des phénomènes de propagation ionosphérique étendue (voir article sur la Radioélectricité en Aéronautique), ce qui devient alors très compromettant.

La plupart des NDB sont installés par paires. Un émetteur principal et un émetteur de secours. Leurs paramètres sont constamment contrôlés et si certaines tolérances ne sont pas respectées, l'émetteur est automatiquement désactivé.

Défauts du système NDB / ADF
Sensibilité aux orages : l'ADF s'oriente vers la source des éclairs au lieu de la station. Lors
d'orages électriques, l'aiguille aura tendance à se diriger par intermittence vers la source
orageuse. Ignorer ces fluctuations.
Effet côtier : en vol au dessus de la mer, les signaux émis depuis la côte à un angle inférieur à 30°
ne sont pas fiables.
Erreur de roulis : erreur de l'antenne réceptrice pendant les virages
Effet de nuit : mauvaise fiabilité des signaux juste avant le coucher et juste avant le lever du
soleil. Ci-dessous les fréquences de chaque aérodromes :
https://www.ndblist.info/cledata/CLE220eu.pdf

Un télescope sur la face cachée de la Lune.

La NASA vient d'accorder une nouvelle série de subventions pour ses projets spatiaux innovants préférés et à venir - dont l'un est une parabole en utilisant un cratère de 1 Km de diamètre équipée d'un radiotélescope à l'intérieur de ce cratère et de l'autre côté de la Lune. Le radiotélescope du cratère lunaire (LCRT) serait capable de mesurer des longueurs d'onde et des fréquences qui ne peuvent pas être détectées depuis la Terre, fonctionnant sans obstruction par l'ionosphère ou les divers autres bruits radio qui entourent notre planète (atmosphère et magnétosphère). "LCRT pourrait permettre d'énormes découvertes scientifiques dans le domaine de la cosmologie en observant le premier univers dans la bande de 50 à 10 mètres de longueur d'onde (bande de fréquence de 6 à 30 MHz), qui n'a pas été explorée par l'homme à ce jour", écrit le technologue en robotique Saptarshi Bandyopadhyay du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA dans l'aperçu de son projet.

Travaillant à de basses fréquences dans la bande de fréquences de 6 à 30 MHz (allocations HF de radio amateur), le télescope du cratère lunaire pourrait peut-être nous en dire plus sur les premiers jours de l'Univers.
https://www.sciencealert.com/check-...e-far-side-of-the-moon-into-a-radio-telescope


Développement des réseaux à très haut débit

Nous sommes en pleine évolution devenue essentielle et en quelque sorte révolutionnaire dans l'histoire des réseaux de télécoms dans notre pays : la mutation du haut débit vers le très haut débit rendue possible grâce à l'implantation de la fibre dans le réseau d'accès. L'enjeu est de taille : il s'agit ni plus ni moins du renouvellement, structurant pour les quelques décennies à venir de la boucle locale fixe, aujourd'hui en cuivre.
On ne peut s'empêcher de souligner que cet élan constaté aujourd'hui sur le très haut débit est dans la lignée du dynamisme du marché sur le haut débit, principalement fondé sur l'innovation et la concurrence permises par le dégroupage et qui fait de notre pays un leader en terme d'offres de Voix sur broadband et d'offres triple-play.
Il convient également de souligner que ce qui se passe en France est assez différent de ce qui se passe chez nos voisins européens où on assiste souvent à un déploiement du type FTTC+VDSL. En Europe, la France semble aujourd'hui un des seuls pays à envisager d'emblée un déploiement FFTB voire FTTH. C'est d'ailleurs ce qui conduit nos homologues européens à évoquer « l'exception française » car en effet cette situation pose des problèmes, notamment réglementaires, assez spécifiques.
Extrait de la préface du document de Gabrielle Gauthey Membre du collège de l'ARCEP.
https://www.cercle-credo.com/docs/developpement-des-reseaux-a-tres-haut-debit-ftth.pdf 

Un ampli VHF Par F6IHC Jean-Pierre.

Pendant cette période où l'on est une bonne partie de la journée sur sa table de travail, il est intéressant de revenir sur des montages que l'on avait engagé sans avoir le temps de terminer, ou carrément se lancer dans la fabrication à condition d'avoir le matériel.

L'amplificateur décrit est capable de sortir 300  W HF  avec une excitation de 20  W sous une tension d'alimentation de 50 V. Les transistors utilisés sont des  SD2931-10 capables de délivrer 150  W HF pièce  avec un gain compris entre  11 et  13 dB suivant la fréquence.
Le schéma de base est  issu  du net , c'est une description de YU1A W modifié à notre sauce avec une contre-réaction type R C entre le drain et la gate pour un fonctionnement plus stable.  L'ensemble est construit sous la forme de modules et combine, via des diviseurs additionneurs de  WILKINSON,  2 modules amplificateurs  rigoureusement identiques pour obtenir les 300 W annoncés.
Les autres modules de service sont : un filtre passe-bas et mesure du ROS , une platine pour la polarisation des transistors et contrôle de température, une platine pour la commutation  et l'alimentation des auxiliaires  , une platine pour l'affichage des paramètres de fonctionnement.
Télécharger le document descriptif:





Révision sur la GR5RV par F6CSS

En cette période de confinement, il est utile quelques fois de se plonger dans des sujets que l'on remet toujours au lendemain par manque de temps. Les antennes concerne une majorité d'entre nous, excepté les utilisateurs de réseaux, souvent contraint à utiliser ce chemin lorsque la place manque cruellement. Lorsque nous possédons un peu de place, différents types d'antennes fleurissent dans le jardin. Il y a une antenne, qui a depuis bien longtemps fait parler d'elle, c'est la G5RV. Pas toujours facile de comprendre son fonctionnement avec sa ligne d'alimentation. Comment cet ensemble se marie ?. Un excellent document de mesure et simulation a été réalisé par F6CSS. Il est pédagogique avec des exemples reconductibles entre vos mains. En effet, ces années dernières il est arriver sur le marché une multitude d'analyseurs permettant de s'amuser avec les différentes courbes. Par une journée ensoleillée, avec une G5RV que vous avez en place ou en stock, vous pouvez suivre les explications de F6CSS. Très bon exercice en cette rude période. N'hésitez pas imprimer le document car la présentation "aperçu" DocPlayer n'est pas pratique. Merci à F6CSS pour ses travaux.
https://docplayer.fr/38297113-Analyse-du-fonctionnement-de-l-antenne-g5rv-a-l-aide-du-simulateur-4nec2.html


Convertisseur émission pour QO-100

Excellent  convertisseur UP 13 cm pour SSB CW FM FM-ATV DVB.
Spécifications BU500:
• Entrée RF: 100 ~ 1300 MHz
• Oscillateur local: Par défaut: 1968 MHz pour un signal IF de 70 cm
–1050 MHz à 2700 MHz
(configurable par le client à l'étape 1Khz)
• Stabilité de l'oscillateur local TK 2,5 ppm (-30 °… + 75 ° C)
    (pour encore plus de stabilité: une entrée externe de 10 MHz est disponible)
• Sortie RF: 2365 ~ 2500 MHz
• Gain de conversion> 34 dB
• Puissance de sortie: 500 mW (SSB CW FM ATV FMATV)
                                150 mW (DVB-T DVB-S)
• Adaptateur d'alimentation CC: 12V 1A (9V …… 13.8V)
• Pour le commutateur Rx <---> Tx, veuillez utiliser le signal IF !
• Version -15dBm et + 20dBm IF (veuillez vérifier votre version avant de l'utiliser)

=> Version 1 pour SSB CW FM FM multimode D-ATV ..... avec une entrée d'environ -15 dBm
=> Version 2 pour SSB CW FM ... avec entrée autour de + 20dBm (atténuateur sur PCB inclus)
https://hides.en.taiwantrade.com/product/bu-500-13cm-up-converter-for-ssb-cw-fm-fm-atv-dvb-1618393.html#

Oscillateur et asservissement sur signal GPS

Asservissement d'un oscillateur quartz sur base d'un signal GPS :
Dans nos nouvelles applications numériques, il est devenu quasi indispensable de fonctionner avec un matériel synchronisé sur le temps mondial. Aujourd'hui, QO-100 et les modes WSJTx en sont les premiers témoins.
Afin d'éviter la perte ou la corruption de données dans les réseaux de télécommunication, il est nécessaire de cadencer le rythme de travail des équipements de transfert de données à l'aide d'unités de synchronisation. Cet article présente l'étude et la réalisation d'un module de synchronisation sur base d'un oscillateur quartz. Ce module délivre une horloge de référence (2048 kHz) calibrée sur un signal GPS afin d'atteindre des performances de stabilité de l'ordre de 10-10 par jour.
Mots-clefs : synchronisation, oscillateurs contrôlés en tension, GPS, pulse par seconde, asservissement, boucle à verrouillage de phase, gigue.
http://www.isilf.be/Articles/ISILF05p65gramme.pdf

Développement de FreeDV 2020

Jose (LU5DKI) est en contact quotidien avec un groupe d'Oms britanniques, dont Eric (GW8LJJ) Cess (GW3OAJ) Steve (G7HZI). Ils utilisent FreeDV 700D sur une nouvelle combinaison de canaux radio HF et d'Internet via des SDR.
Jose transmet de sa station en Argentine à un KiwiSDR à Santiago, au Chili, à environ 1500 km. Les Oms britanniques écoutent ce SDR sur Internet. Pour recevoir, Jose écoute un KiwiSDR au Royaume-Uni. La combinaison de l'Internet et de la radio HF leur donne des communications fiables à un moment où les conditions de bande longue distance sont mauvaises.
Plusieurs Oms britanniques utilisent des SM1000 exécutant le nouveau firmware v2 qui inclut FreeDV 700D. C'est bien de voir que ça marche bien sur le terrain.
FreeDV 1.4 comprend des améliorations 700C/700D et le nouveau mode FreeDV 2020. Cela fonctionne déjà assez bien (juste quelques petits problèmes à résoudre), donc si vous souhaitez essayer une version de développement Windows de FreeDV 1.4, veuillez me contacter. Pour les utilisateurs Linux, il est assez facile de compiler à partir des sources .
Gerhard (OE3GBB), Steve (K5OKC) et moi avons travaillé sur FreeDV 2020 sur le satellite Es'hail 2 / QO-100 . Ce satellite est en orbite géosynchrone et possède un transpondeur linéaire. Il est conçu pour SSB et a donc une bande passante étroite qui exclut la plupart des modes vocaux numériques - à l'exception de FreeDV. Par exemple, FreeDV 2020 peut envoyer une parole large de 8 kHz sur seulement 1600 Hz de bande passante RF.Un amplificateur linéaire signifie également que les formes d'onde OFDM utilisées par FreeDV passeront OK, tant que votre système de transmission est linéaire.
http://www.rowetel.com/


Produits d'intermodulation passifs (PIM)                

Dans les communications satellites et plus particulièrement QO-100, il est utile de prendre conscience des problèmes que cela pose dans le temps au niveau de la transmission par rapport aux différents canaux ou bandes de réceptions en système transpondeur. Il est nécessaire de réduire au maximum  au coeur du processus de conception, les produits d'intermodulation passifs dans tous systèmes dont l'émission ou les émissions sont simultanées sur les différentes voies de réception. Par exemple dans un satellite, il y a des points très vulnérables pouvant provoquer des PIM; Contacts dans le tissu métallique de l'antenne déployable, qualité de la dorure, filtres, guides d'ondes, brides sources et réflecteurs. L'étude TéSA de Jacques Sombrin permet d'appréhender les problèmes posés en terme de PIM et de nous sensibiliser sur le choix des matériaux et le soins à apporter dans tous systèmes satellites et relais transpondeurs.
https://www.tesa.prd.fr/documents/26/pim_te_sa_2017_v6.pptx.pdf


Conception antenne plate pour Sat

Conception et réalisation d'une antenne plate pour la réception satellite
Amal Harrabi

Depuis maintenant plusieurs années, l'industrie du spatial s'est très largement développée et présente de très intéressantes perspectives avec plus de 1000 nouveaux satellites lancés d'ici 2023 [72] avec une moyenne de 115 satellites par an. Une vingtaine d'entre eux est dédiée au marché des télécommunications, ce qui dénote de la bonne santé économique de ce secteur. En effet, sur le plan mondial, les liaisons hertziennes par satellites sont un support de communication universel.
Aussi, de nombreux marchés assurent leurs différentes liaisons au moyen d'une connexion satellite.
L'industrie des satellites a su évoluer de façon très significative avec le progrès technologique. Par conséquent, les satellites ont permis de couvrir des secteurs variés de services comme télédiffusion, les fournisseurs d'accès à internet haut débit, la téléphonie, la météorologie et bien d'autres applications encore.
Dans le domaine de la télédiffusion (TV) par exemple, son importance se manifeste par le grand nombre de foyers qui reçoivent les chaînes de télévision directement chez eux via les satellites. Ces derniers diffusent plusieurs programmes de télévision dans différents formats y compris les plus évolués comme la TV Très Hautes Définition (Ultra High Definition TV).
Mais aussi dans notre activité radio satellitaire télévision (QO-100) n'y a-t-il pas des enseignements qui peuvent nous convenir ?
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01169559/document

Etude antenne imprimée rectangulaire 2.4 GHz

Approche de méthode conceptuelle des antennes émission pour QO-100:
F. Daout, S. Jacquet, X. Durocher, G. Holtzmer. IUT Ville d'Avray, Dep GEII, 50 rue de Sèvres, 92410 Ville D'avray.
L'étude présentée dans cet article se place dans le cadre de l'enseignement des antennes imprimées. Il décrit un ensemble de travaux pratiques réalisés à l'IUT de Ville d'Avray dans le cadre d'une formation en licence professionnelle. Ainsi il est montré que l'utilisation d'un simulateur électromagnétique permet d'appréhender des lois de comportements sans avoir préalablement recours à un formalisme mathématique, mal appréhendé par des étudiants de licence professionnelle. Cette étude conduit à la réalisation d'une antenne rectangulaire imprimée. Cette approche a provoquée l'adhésion des étudiants.
Mots clés : Travaux pratiques d'hyperfréquences, antenne imprimée, mesure du facteur de qualité, antenne patch, fréquence de résonance, résistance d'entrée, simulateur électromagnétique.
https://www.j3ea.org/articles/j3ea/pdf/2009/02/j3ea09002.pdf

Couplage des antennes,

Thèse de Alireza KAZEMIPOUR : Contribution à l'étude du couplage entre antennes, application à la compatibilité électromagnétique et à la conception d'antennes et de réseaux d'antennes.

Les antennes linéaires sont les plus anciens éléments rayonnants, elles ont été pour la première fois utilisées par Hertz en 1888.
De part leur simplicité et leur faible coût, elles sont fréquemment utilisées comme éléments rayonnants principaux dans un système de communication. Dans le domaine des télécommunications, les antennes linéaires sont largement utilisées en téléphonie mobile, dans les systèmes Radar, en réception TV, en aviation, en radio-navigation et en compatibilité électromagnétique.
Dans ce chapitre, nous essayons tout d'abord de résoudre les équations de Maxwell pour les structures linéaires. Certaines caractéristiques de rayonnement des dipôles comme la distribution de courant, le diagramme de rayonnement et les impédances propre et mutuelle, seront traitées par la suite. Ces caractéristiques déduites pour une antenne isolée sont importantes car nous allons les utiliser pour évaluer le couplage, qui est l'objectif principal de ce chapitre.
Le traitement analytique présenté dans ce chapitre peut être important de ce point de vue car l'étude numérique de l'antenne au sein d'un réseau est complexe et volumineuse même pour les structures linéaires simples. Etant donné la nécessité d'avoir des modèles rapides et compacts de traitement des réseaux volumineux d'antennes, la présentation de ce genre de formulation analytique est un véritable besoin.
Comme le calcul d'une antenne soumise à un couplage au sein d'un milieu d'éléments perturbateurs est complexe, dans un premier temps il convient d'évaluer le couplage entre deux éléments seulement. Dans un second temps, cela peut nous diriger vers le calcul du couplage entre plusieurs éléments dans une configuration générale. Le couplage entre deux dipôles filaires sera étudié ici dans une configuration générale, après avoir calculé les caractéristiques de rayonnement d'un élément isolé.
https://perso.telecom-paristech.fr/begaud/PhD_Kazemipour.pdf



Balise 5gHz F5ZOI








La balise F5ZOI sur 5760,925 MHz en JN05VE a été remise en service ce  matin sur le site de l'Association des Radioamateurs de la Corrèze-REF19  après modification par F5FVP son constructeur. Merci à F4HUA le grimpeur.
F6ETI

Balise transatlantique EI2DKH

On a fait remarquer que ma balise EI2DKH n'est peut-être pas le meilleur site. Cela couplé au coût de l'électricité pour son fonctionnement 24/7, j'ai décidé de ne pas faire fonctionner la balise transatlantique cette année. S'il y a un amateur EI/GI avec un bon site sur la côte ouest qui voudrait le reprendre, je fournirais volontiers les 4 antennes, fendeuse et préampli.
Désolé de vous décevoir.
73, Tony, EI8JK.

Tony EI8JK, gardien de la balise transatlantique EI2DKH sur 2 mètres située à Kilcrohane sur la péninsule de Sheep's Head à West Cork a annoncé que sur avis reçu, le sous-mode Q65 a été modifié de A à C, car le sous-mode C est signalé à être plus sensible pour 144MHz.
En suivant également les conseils, la fréquence d'écoute a été modifiée de 144.120 à 144.178 MHz pour éviter tout conflit avec les opérateurs EME.
Toutes les dernières informations sur la balise sont toujours affichées sur la page EI2DKH QRZ.com

Ecoute balises GB3VHF et F5ZRB depuis le Jura

Propagation exceptionnelle durant plusieurs semaines en décembre 2021
Nous écoutons régulièrement les différentes balises de l'Hexagone mais pour nous en Franche-Comté F5ZRB de Bretagne est plus difficile. Jacky F6CVY la track particulièrement. Écoute en date du 22 décembre 2021:

0858 -6 0.8 1315 #* GB3VHF JO01EH f
0900 -3 0.8 1316 #* GB3VHF JO01EH f
0902 -8 0.2 1318 #* GB3VHF JO01EH f
0906 -2 0.7 1320 #* GB3VHF JO01EH f
0908 -3 0.7 1321 #* GB3VHF JO01EH f
0910 -7 0.7 1322 #* GB3VHF JO01EH f
0912 -7 0.7 1323 #* GB3VHF JO01EH f
0914 -4 0.7 1324 #* GB3VHF JO01EH f
0916 -9 0.7 1325 #* GB3VHF JO01EH f
0918 -7 0.7 1325 #* GB3VHF JO01EH f
0920 -5 0.7 1326 #* GB3VHF JO01EH f
0922 -4 0.7 1326 #* GB3VHF JO01EH f
0924 -5 0.7 1326 #* GB3VHF JO01EH f

0938 -1 1.0 1349 #* F5ZRB IN87KW f
0940 -1 1.0 1349 #* F5ZRB IN87KW f
0942 -1 1.0 1350 #* F5ZRB IN87KW f
0944 -1 1.0 1350 #* F5ZRB IN87KWf
0946 -1 1.0 1350 #* F5ZRB IN87KW f
0948 -1 1.0 1350 #* F5ZRB IN87KW f
0950 -1 1.0 1351 #* F5ZRB IN87KW f

7 Balises expérimentales US sur la bande 40 MHz - Nov 2021

18 novembre 2021 : Dans des articles précédents, j'ai détaillé comment certaines stations de radio amateur aux États-Unis avaient réussi à obtenir des permis expérimentaux spéciaux pour opérer sur la nouvelle bande 40 MHz .  Le premier permis de 40 MHz WL2XUP près d'Atlanta a été délivré en juin 2021. Voir ce post précédent. Le deuxième permis WL2XZQ près de Houston a été délivré en août.
À la mi-novembre 2021, il existe désormais sept permis expérimentaux pour le 40 MHz et ceux-ci sont indiqués sur la carte ci-dessus et dans la liste ci-dessous. Un huit de l'Alabama est en attente.

L'autorisation permet des expériences dans la gamme de fréquences de 40,660 à 40,700 MHz qui est la bande ISM de 40 MHz (Industriel, Scientifique, Médical) . Et aussi autorisent des puissances ERP de l'ordre de 100 à 400 watts et la licence dure deux ans.
Par exemple, prenez WM2XCS dans le New Jersey. Il est à 950kms de WM2XAN, 1200kms de WL2XUP et 2250kms de WL2XZQ.
WL2XZQ à Houston est à 1800 km de WM2XAN.
WM2XCC en Californie est à 2100kms de WL2XZQ, 3050kms des stations près d'Atlanta, 1800kms de WM2XCW.
WM2XCW est l'extrême nord-ouest de l'état de Washington est à 3150kms de Houston et 3900kms du New Jersey.

Il est hautement improbable que la propagation troposphérique contribue beaucoup aux expériences. Les distances de dispersion des aéronefs sont également susceptibles d'être trop éloignées. Certains dans la plage de 500 à 1200 km peuvent réussir à établir des contacts avec des modes numériques comme le MSK144 avec la diffusion de météores.

Le vrai cheval de bataille sur la bande 40 MHz va être Sporadic-E. Il y aura peut-être quelques ouvertures au cours des prochains mois mais les choses vont vraiment démarrer fin avril 2022. A ce stade, les stations expérimentales auront eu le temps de préparer leurs radios et antennes pour le groupe et je m'attendrais à que les contacts dans la plage de 800 à environ 2200 km seront communs avec quelque chose dans la région de 1700 km étant la distance la plus courante.

Dans la seconde moitié de mai 2022, les ouvertures à double saut Sporadic-E deviendront plus fréquentes et à ce stade, les contacts de la côte ouest à la moitié est des États-Unis devraient être possibles.
Crossband : Tout comme en Europe, il est probable qu'il y ait des contacts crossband de 40 MHz à 28 MHz et de 40 MHz à 50 MHz avec ceux qui ne peuvent pas émettre sur la bande 8m.
Quelqu'un n'a pas besoin d'un permis spécial 40 MHz pour participer aux expériences. Les stations expérimentales utiliseront probablement SSB, CW, FT8 et WSPR et je suis sûr qu'elles aimeraient établir autant de contacts crossband que possible ainsi que recevoir tous les rapports de leurs transmissions.
Analyse : C'est formidable de voir ce regain d'intérêt pour la bande 40 MHz aux États-Unis. La bande 8m n'est PAS juste une autre bande. Elle se situe à mi-chemin entre les bandes 28 MHz et 50 MHz et peut être utile pour explorer à quel point la fréquence maximale utilisable (MUF) augmente à mesure que l'activité solaire augmente à mesure que nous nous dirigeons vers le maximum des taches solaires.
Par exemple, il serait intéressant de savoir quel type de flux solaire/nombre de taches solaires est requis avant qu'il y ait des ouvertures est-ouest entre, par exemple, la Californie et la partie orientale des États-Unis.

Ce serait vraiment bien si certaines stations d'Amérique du Sud pouvaient écouter sur la bande des 40 MHz et essayer ensuite d'établir des contacts TEP crossband avec des stations expérimentales dans les États du sud des États-Unis.
Consultez ma page 40 MHz pour plus d'informations...  https://ei7gl.blogspot.com/p/40-mhz.html
Publié par John, EI7GL le vendredi, 19 Novembre, 2021 

Balise WSPR WL2XUP

L'ARRL informe que la station expérimentale WL2XUP transmet WSPR sur 40,662 mHz USB dans la bande de 8 mètres.
L'ARRL précise que WL2XUP est une station expérimentale de la partie 5 de la FCC exploitée par Lin Holcomb, NI4Y , en Géorgie. Il est autorisé à fonctionner avec une puissance apparente rayonnée (ERP) allant jusqu'à 400 W entre 40,660 mHz et 40,700 mHz.

EI2DKH, super balise Transatlantique

Dans une mise à jour publiée le 14 juillet, Frank Davis a annoncé que le projet VHF transatlantique VO1FN a reçu un soutien important de SHF Elektronik Siggi DJ2MM qui a sponsorisé un préampli MVV 144-VOX monté sur mât. L'unité a été reçue et sera installée dans les prochains jours.
L'unité a été modifiée par Siggi avec des circuits plus sensibles pour faire face aux très faibles signaux VHF attendus sur la voie transatlantique. Ce préampli permettra également à la station d'utiliser son nouvel émetteur-récepteur FT991A pour transmettre en retour tous les signaux entendus. Il a également remercié M. Martin Jue de MFJ pour le parrainage de deux unités 12VDC BiasT pour la station irlandaise EI2DHK et la station Terre-Neuve-Labrador VO1FN. Les deux unités ont été reçues.
L'emplacement VO1FN utilisera le Bias T pour alimenter le préampli SHF monté sur mât. La balise EI2DKH fonctionne maintenant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et traverse l'Atlantique dans l'espoir d'entrer en contact avec l'Amérique du Nord. La radio est une Elad Duo SDR avec GPS DO fonctionnant sur 28 MHz dans un transverter. La sortie Duo est de 1 milliwatt et le convertisseur délivre 10 watts dans un amplificateur linéaire de 100 watts, de sorte que tous les systèmes fonctionnent à froid, à l'exception de l'amplificateur qui est refroidi par ventilateur.

La station dirigée par Tony EI8JK transmet Q65 (60 sec, sous-mode C) avec CW ID toutes les minutes paires sur 144,488 MHz avec une fréquence audio de 1500 Hz et elle reçoit Q65 toutes les minutes impaires sur 144.178 MHz avec une fréquence audio de 1500 Hz

Balises Italiennes Qrp en mode WSPR

La balise WSPR du Politecnico di Milano est active depuis le 28 juin , premier nœud opérationnel du projet International beacon. En fait, le club de radio amateur PoliHam est né au Politecnico di Milano.
La balise émet avec une puissance de sortie d'environ 200mw en fonctionnement sans interruption, H24 de 80m à 10m centré sur ces fréquences avec l'indicatif IU2PJI :
80m USB 3,592600 3,570000 à 3,570200
40m USB 7,038600 7,040000 à 7,040200
30m USB 10,138700 10,140100-10,140300
20 m USB 14,095600 14,097000-14,097200
17m USB 18,104600 18,106000-18,106200
15m USB 21,094600 21,096000-21,096200 24m
USB 26.126.126 600 24m
24m USB
Le spectre 6hz de l'émission WSPR est randomisé pour chaque tranche de temps de 2 minutes dans l'espace alloué de 200hz. L'antenne est une boucle delta avec un périmètre d'un peu plus de 70 mètres , à 10 mètres au-dessus du sol. Un balun 16:1 en direct garantit des valeurs de perte de retour raisonnables sur toutes les bandes d'intérêt. Évidemment, l'antenne fait partie de ces activités que l'on peut perfectionner indéfiniment.
Sur http://wspr.rocks/ il y a une liste (et une carte) de ceux qui ont écouté IU2PJI au cours des dernières 24 heures.
https://github.com/HB9VQQ/WSPRBeacon

Idée balise nouvelle génération.

Le kit émetteur Ultimate3S QRSS/WSPR fait partie de la trilogie des kits QRSS/WSPR "Ultimate". Il peut produire des modes de signal lent QRSS, Hell, WSPR, Opera et PI4 entre 2200 m et 2 m et même des bandes de 222 MHz. Les filtres LPF enfichables sont disponibles pour les 16 bandes HF / MF / LF / VHF de 2200 m à 222 MHz.
Le kit U3S a été lancé en janvier 2015. Il s'agit de la nouvelle édition du kit U3 précédent produit de novembre 2013 à décembre 2014. L'U3S utilise un kit de synthétiseur de fréquence Si5351A plutôt que le kit AD9850 DDS pré-construit utilisé dans le kit U3 précédent . Les prix des kits AD9850 DDS sont en hausse et ils deviennent moins facilement disponibles. Le kit de synthétiseur de fréquence Si5351A a été développé pour garantir le faible coût de la série de kits Ultimate QRSS / WSPR.

Le kit émetteur Ultimate3S QRSS/WSPR comprend un kit de module de synthétiseur Si5351A et des  modules de filtre passe-bas enfichables qui sont également disponibles séparément pour des bandes de 2200 m à 6 m. Le kit peut transmettre sur n'importe quelle fréquence des bandes amateurs de 2200 m (137 kHz) à 2 m (145 MHz) et même la bande de 222 MHz. La puissance de sortie sur 2 m est inférieure à HF - 17 mW ont été mesurés (avec 5V PA et BS170 unique). Le changement de bande est une question de brancher le kit de filtre passe-bas approprié pour atténuer la sortie harmonique indésirable. Le kit LPF à commutation de relais peut être utilisé pour basculer automatiquement entre jusqu'à 6 bandes différentes.
Un module récepteur GPS tel que le kit QLG1  peut être utilisé avec le kit U3S. Ce n'est pas strictement nécessaire. Vous pouvez tout faire manuellement. Mais le récepteur GPS règle l'heure et maintient un chronométrage précis, définit l'emplacement (et le localisateur Maidenhead), étalonne la fréquence de sortie et corrige la dérive de fréquence induite par la température. C'est un si beau luxe, et pour un prix aussi bas, nous le recommandons vraiment! Le kit QLG1  est alimenté par 5V, comprend une conversion de niveau logique appropriée à la logique 5V utilisée dans l'U3S et dispose de LED intégrées pour une indication visuelle de l'état. Il est spécialement conçu pour les kits QRP Labs. Il a un plan de masse PCB relativement grand qui lui donne une excellente sensibilité!
Il y a une boîte en aluminium  disponible. Il s'agit d'un boîtier en aluminium extrudé anodisé imprimé pré-percé, fabriqué sur mesure pour l'U3S. Il comprend un kit d'accessoires: deux boutons, deux interrupteurs à bascule, un connecteur D à 9 broches, une prise d'alimentation et une fiche correspondante, un connecteur BNC, quatre «pieds» autocollants et le matériel de montage.
L'ensemble DELUXE U3S  facilite la commande - l'ensemble de luxe  contient U3S, un kit LPF à commutation de relais , six kits LPF  pour les bandes les plus populaires (10, 15, 20, 30, 40, 80 m), un kit GPS QLG1 et un kit de boîtier . Sont également inclus deux transistors BS170 supplémentaires que vous pouvez installer dans l'U3S pour une puissance de sortie accrue (ou conserver comme pièces de rechange).
https://www.qrp-labs.com/ultimate3/u3s.html

Balise 1296.895 MHz dept66






Subject: Balise 1296.895 MHz dept66

Bonjour à tous; pour info l'antenne panneau (8 dBi NE) de la balise Cw/Opera 1296,895 MHz du Neulos JN12LL a été remplacée par l'antenne à fentes d'origine (12 dBi omni, fabrication f1fih/f1aam 1995).
Merci de m'indiquer si vous notez une différence.
Bon trafic;
73 de Michel F6HTJ

Nouvelle Balise 432 proche de Barcelone (ED3YBF)



Depuis le 1er mars 2021, une nouvelle balise 70 cm est active à proximité de Barcelone. Elle est située à Serra de Marina, ASL 390m avec de superbe vue sur la Méditerranée. Elle peut être un excellent outil pour surveiller les conduits troposphériques au-dessus de la Méditerranée. Pour notre secteur géographique du Jura ce n'est pas du tout évident mais intéressant de savoir qu'elle existe.
Indicatif d'appel: ED3YBF
Fréquence: 432405 MHz
Puissance = 2,5 W
Localisateur: JN11CL
Antenne: Big Wheel omnidirectionnel 2dBd
Hauteur: 390m au-dessus du niveau de la mer
Modulation: A1A (CW)
http://www.radioaficionats.cat/radioaficionats/nova-balisa-a-70cm/

La Balise OZ7IGY et son évolution avec les années.

OZ7IGY serait une des plus ancienne balise du monde.
Cette balise a été spécialement construite pour l'Année géophysique internationale en 1957. Elle a commencé comme balise 144 MHz et a été diffusée depuis lors avec d'autres bandes ajoutées au fil des ans.  La balise OZ7IGY couvre aujourd'hui toutes les bandes de 28MHz à 24 GHz.

Lors de la précédente réunion du groupe de travail VHF en juin, Bo Hansen OZ2M, chef de projet balise OZ7IGY au Danemark, a fait une présentation très intéressante au groupe de travail VHF, nous racontant certaines des recherches qu'ils ont menées. fait concernant ce qui est requis dans une balise et ce que les utilisateurs de balises exigent. En tenant compte de tout cela, ils ont développé la plate-forme Next Generation Beacon qu'ils utilisent désormais pour toutes leurs balises chez OZ7IGY.

La technologie des balises a évolué au fil des ans. La balise classique est une radio commerciale modifiée, la même que celle qui a été construite et déployée à Bethléem en tant que balise ZS0BET. Ce type de balise est relativement bon marché à construire, mais n'est pas sans défis et a bien sûr des possibilités limitées, dont certaines nous avons découvert nous-mêmes avec la balise que nous avons déployée.

Une autre direction que nous avons envisagée consiste simplement à installer une balise numérique. Ici, la pensée a été dans le sens de quelque chose comme JS8Call qui a déjà un beaconing intégré et peut être facilement décodé. C'est simple à faire, mais en fin de compte c'est une solution coûteuse et fragile et pas une bonne idée si la balise doit être déployée dans un endroit éloigné. 

Nous avons également appris que tous les modes numériques ont été écrits avec un mode de propagation spécifique à l'esprit et qu'il n'y en a pas un qui fonctionnera bien dans toutes les conditions de propagation. C'est dans cet esprit que le logiciel a été développé spécifiquement pour les balises, appelé PI4 qui est l'abréviation de PharusIgnis4. Le nom PharusIgnis4 vient des mots anciens pour balise, phare et feu - Pharos (du grec au latin pharus et venant du phare d'Alexandrie), Ignis (latin: feu) et 4 pour les quatre tons FSK.

PI4 est une modulation numérique idéale qui est conforme à la séquence de balises en mode mixte acceptée par le comité VHF de la région 1 de l'IARU.
Il est maintenant clair que nous devons envisager une balise de nouvelle génération qui n'est ni numérique ni analogique. C'est à la fois, car dans la séquence de mode mixte d'une minute, il émet un signal numérique PI4, puis un signal CW et enfin une porteuse.
Cela s'adresse alors aux disciples numériques et permet une réception et un décodage automatisés. Les amateurs qui aiment écouter la balise et la décoder à l'oreille entendront le message CW et il y aura une porteuse qui, si le bon matériel est utilisé, sera précise en fréquence et permettra de vérifier la fréquence.
Le déploiement d'une balise de nouvelle génération n'est pas non plus aussi simple car il existe des alternatives à considérer en fonction du budget et des objectifs du projet de balise.

Certaines des alternatives sont un simple contrôleur de balise Arduino connecté à un GPS pour la précision de la synchronisation et du signal et une radio SSB standard. Bien que ce soit un projet relativement simple à réaliser, le matériel RF est un défi ainsi que les performances de la balise.
Il existe également une solution plus rentable avec un logiciel dédié qui fonctionne bien pour une balise de 2 m. Cette solution s'articule autour d'un matériel dédié conçu avec une balise à l'esprit. Il utilise une carte RFZero et fixé à un module d'amplification RF qui peut être récupéré d'une radio VHF commerciale avec le filtrage requis en fait une solution très pratique. 

La plate-forme Next Generation Beacon qui a été développée par l'équipe OZ7IGY est la dernière et est de loin la plus polyvalente et de loin la meilleure à utiliser lors de la montée dans les bandes UHF et supérieures. Il va également de soi que cela sera plus coûteux car le matériel nécessaire pour maintenir la précision et générer un signal approprié aux fréquences plus élevées est également beaucoup plus cher.  Le logiciel utilisé pour décoder le signal PI4 est Pi-Rx et il fait également partie du progiciel MHSV qui est déjà utilisé par de nombreux passionnés de numérique.

Il existe également un clip vidéo de la balise pris en 2011 sur Youtube 
https://www.youtube.com/watch?v=CM1n1uiNRUY

Détails des fréquences en action:
https://www.oz7igy.dk/

Balise d'Irlande sur la bande 40 MHz




La nouvelle balise EI1KNH fonctionne sur la fréquence de 40,013 MHz et n'est que la deuxième balise amateur 8 mètres au monde. Sa puissance est de 20 watts sur antenne verticale sur un site élevé à environ 20 km au sud de Dublin. Bien qu'il soit quelque peu bloqué par les montagnes locales à l'ouest, le décollage vers le Royaume-Uni et l'Europe est excellent.
La balise a été mise en service le 9 mai 2020 et elle a été signalée deux jours plus tard le 11 par une station du sud-est de la France dans une ouverture Sporadic-E.
On espère que la nouvelle balise suscitera plus d'intérêt en Europe pour ceux qui souhaitent effectuer des tests sur cette nouvelle bande VHF.
Plus de détails sur la balise ; ...
https://ei7gl.blogspot.com/2020/05/new-irish-40-mhz-beacon-now-operational.html

Infos Balises

=> La puissance rayonnée de F5ZAL 144,476 est instable et depuis hier (16 avril) elle a redémarré en puissance normale environ 3W sur antenne halo.
=> La balise 432,420 est en refonte totale chez Jean F1RJ et sera probablement sur site cet été si la circulation est rétablie.
=> La balise 2m TK est malheureusement QRT depuis 2019 sans espoir de redémarrage.
=> La future balise 1296 de l'Aigoual est en cours de construction.
Il est constaté que la réception des balises sans propagation est très réduite par la grosse diminution du trafic aérien (très peu de traces Doppler).
73 de Michel F6HTJ

De F1TDO :
=> Sur 2m, à part la balise du 30 qui arrive toujours, c'est la misère.
Brives et le 78 inaudibles, ne parlons pas des balises de Bretagne...
=> Sur 70cm Les Cloutons (38) et HB9G sont là, mais pour moi ça n'a pas d'intérêt car elles sont "quasi à vue". Seule la balise 70cm du 86 arrive très faiblement. Rien depuis le 56 et le 77 sur 70cm.
=> Sur 23cm the Winner is "F5ZAN"! et oui , à part celle du 38 qui est toute proche, c'est la seule que je reçois quasi constamment. Le 77 et le 86 habituellement visibles ne sont même pas détectables.
73's cordiales, f1tdo Jean-Luc

De F5SN (écoute régulière) :
=> F1ZAW VHF (25) 144.468 ok
=> F1ZAT VHF Opéra, plus rien !
=> F5ZAL VHF Opéra très faible, traces sans décodage
=> F5ZVL VHF faible, plus d'écho aéronefs
=> F1ZXK VHF plus rien
=> F5SN 28.223 KHz opérationnelle 5 w

De Jacky F6CVY : Le 19 avril, voici une réception de la balise GB3VHF, par contre je ne reçois plus la balise Bretonne F5ZRB de Quistinic.
0754 -22 1.1 1309 #* GB3VHF JO01EH f
0758 -24 1.1 1309 #* GB3VHF JO01EH f
0800 -21 1.1 1310 #* GB3VHF JO01EH f
0802 -17 1.1 1318 #* GB3VHF JO01EH f
0810 -20 1.1 1310 #* GB3VHF JO01EH f
0822 -22 1.0 1312 #* GB3VHF JO01EH f
0824 -23 1.1 1312 #* GB3VHF JO01EH f
0834 -22 1.0 1312 #* GB3VHF JO01EH f

Balise 40 MHz CW-PI4 (reçue dans le 39 le 24 mai 2021)


Il y a une deuxième Balise qui est EI1CAH/B sur 40.016 USB PI4. reçue également même date

La première - et jusqu'à présent seule - balise sur 60 MHz a été mise en service le 16 décembre. L'indicatif d'appel est EI1KNH. Début 2018, la bande de 60 MHz (5 mètres) a été attribuée aux radio-amateurs Irlandais à titre secondaire et sans interférence. La balise est sur 60,013 MHz et fonctionne avec 25 W dans un dipôle replié vertical. La nouvelle balise 5 mètres partage le site déjà occupé par EI0SIX sur 6 mètres et EI4RF sur 4 mètres, au sud de Dublin en IO63VE. Une balise 8 mètres devrait être installée au cours des prochains mois. Elle sera sur la fréquence  40,013 MHz.

La Balise EME 10 GHz DL0SHF (10368.024) et AO-100




Le Sat AO-100 avec sa bande de fréquences Down sur 10 GHz nous a fait beaucoup travailler sur cette bande d'une façon un peu différente des objectifs terrestres habituels, attirant les adeptes hypers. De nombreuses questions au sujet de la stabilité et du facteur de bruit de la tête LNB. D'où un choix critique s'arrêtant pour le moment à la tête Octogon favorisée par son PLL.
Il faut se méfier du facteur de bruit du LNB. Les mesures effectuées par Ian Roberts ZS6BTE montrent que les LNB commerciaux en bande Ku peuvent avoir un facteur de bruit plutôt élevé au-dessous de 10,7 GHz. Voir les commentaires de ZS6BTE ci-dessous. La balise DL0SHF devient un outils de contrôle performant via la Lune pour les pointilleux experts.
https://www.qsl.net/zs6bte/Ku%20band%20LNA%20optimisation%20to%203cm%20band.htm
La balise:
QRV: toujours lorsque la lune est visible avec une altitude supérieure à 10 degrés à DL0SHF mais uniquement lorsque la déclinaison de la lune est supérieure à 20 degrés Nord.
Antenne: antenne parabolique à foyer principal de 7,2 m émettant en polarisation verticale
Localisation dans le nord ouest de l'Allemagne
Transmission de messages CW et JT
Très haute puissance est possible sur demande, courrier à DK7LJ, sortie environ 750 W
Sur ce lien, vous pouvez lire: le codeur WSJT dans la balise:
http://www.g4jnt.com/eme_beacon_openpub_.pdf

Pour RX, vous devez utiliser le mode WSJT QRA64-D
Transmission de QRA-D sur les périodes paires et CW (FSK) sur les paires impaires.
La fréquence de numérotation requise est 10368.024, ce qui amènera la tonalité supérieure de la
FSK et la tonalité inférieure de la QRA à 1000 Hz.
http://www.pa0ehg.com/dl0shf_beacon.htm

Balises VHF, propagation ou désir d'écoute ?

Propagation ou non, l'écoute des balises reste un besoin, une curiosité qui dépasse l'événement propre à la propagation. En effet, l'action est comparable à la dégustation d'un bon vin entre ses différents critères liés au terroir, la météo en cours d'année et le savoir faire du vigneron. Une balise pourrait être considérée comme une machine automatique sans âme. Or pour le connaisseur, cette machine même simple représente un critère impératif de fiabilité, si nous ne l'entendons pas, elle doit être présente. Elle représente une région avec une mise en place souvent très technique qui aiguise la curiosité. Leur diversité de mode, des anciennes versions analogiques aux modes numériques permet de rompre la monotonie. Puis elle est le fruit d'une construction et d'une maintenance. Est-ce l'unique motivation de test propagation qui pousse à écouter une balise ? La réponse est complexe, car les fervents écouteurs butinent en saut de fréquences sur leurs balises habituelles, s'arrêtent là où elles risquent d'émerger brutalement. Ce qui, finalement, donne l'image d'un vaste champ où les fleurs multicolores se font et défont lorsqu'on avance dans cet espace. Ici, c'est au rythme éphémère des nuages d'atmosphère. Et, c'est la représentation d'un travail longuement mûrit qui d'une faon sous-jacente transmet en même temps que son signal, un message passionnel.
F5SN



                        Veille Technologique

Communication directe sécurisée quantique

Par Bob Yirka, Phys.org le 20 avril 2022
Une équipe chinoise bat le record de distance pour la communication directe sécurisée quantique
Une équipe de chercheurs de l'Université Tsinghua en Chine a battu le record de distance pour la communication directe sécurisée quantique (QSDC) en envoyant des informations à l'aide de leur protocole à une distance de 102,2 km. Dans leur article publié dans la revue Light: Science and Applications , le groupe décrit comment ils ont conçu un nouveau protocole QSDC et l'ont utilisé pour envoyer des signaux sécurisés sur un câble à fibre optique afin d'étendre la distance à laquelle ces messages pourraient être envoyés.

QSDC tire parti de l' enchevêtrement comme moyen de sécuriser la transmission du réseau sur des lignes de données non sécurisées. Étant donné que ces particules sont liées d'une manière qui ne peut pas être modifiée, les protocoles qui les utilisent ne peuvent pas être piratés sans être détectés par les systèmes du côté destinataire prévu de ces messages. Au fur et à mesure que la recherche a progressé pour permettre l'utilisation de QSDC dans des applications réelles, l'objectif a été de réduire les erreurs, d'augmenter les taux de transmission et, surtout, d'étendre la distance sur laquelle les messages utilisant le protocole peuvent être envoyés. Avant ce nouvel effort, le record n'était que de 18 km.

Pour étendre cette distance, les chercheurs ont conçu un nouveau protocole QSDC, qui implique l'utilisation d'états photoniques temporels pour surveiller les signaux et les états de phase des messages de communication réels. Les chercheurs suggèrent d'ajouter de telles fonctionnalités au protocole QSDC pour protéger contre les erreurs de phase et la polarisation. De plus, il ne repose pas sur la rétroaction ni sur l'appariement précis de paires d'interféromètres. Ils suggèrent également que cela rend également ces systèmes plus fiables, ce qui entraîne à son tour un taux d'erreur plus faible. Et la réduction du taux d'erreur permet d'étendre la distance à laquelle les messages utilisant le protocole peuvent être envoyés.

Les chercheurs reconnaissent que le taux de transmission est lent, à seulement 0,54 bps, ce qui est encore plus lent que les systèmes utilisant l'informatique classique. Mais ils notent qu'il est encore assez rapide pour permettre l'envoi de messages cryptés ou même d'appels téléphoniques. Ils suggèrent que leur travail montre qu'il est possible de créer des réseaux interurbains basés sur QSDC en utilisant la technologie actuelle. Et ils suggèrent en outre que certaines parties d'Internet actuellement en place pourraient être remplacées par des parties basées sur le protocole QSDC qu'ils ont développé pour permettre des communications résistantes aux pirates.
https://phys.org/news/2022-04-chinese-team-distance-quantum.html



                      ATV/DATV

F5ZMG Relais DATV du Mt Roland (39).

Emission régionale DVB-S sur 2307 MHz 25 Watts sur antenne à fente Polarisation H, SR 2500, PID vidéo 33, PID audio 49 et FEC 2/3.
Multi-Réception au niveau du relais en polarisation H:
437 MHz DVB-T 6 MHz
437 MHz DVB-S SR1500 et 2500 PID vidéo 33 PID audio 49
1245 MHz DVB-S SR2500 PID vidéo 33 PID audio 49
1245 MHz Analogique FM  16 MHz  Audio 6 MHz
Liaison Link Mt Jora 1267 MHz
Liaison Link du Crêt Monniot 437 DVB-S
Maître d'Oeuvre de l'outil: Alain F5MNA entouré de son équipe F4FHG, F5AJJ, F5GIP.
Il est à noter l'excellente et surprenante performance de la couverture géographique en 2,3 GHz condition mobile et portable.
Mise à jour du 22 juin 2019
Les commandes DTMF sont à passer sur 144.575 MHz
39* mise en route  + défilement multi média
39 # Arrêt

3901 Connexion au canal Mt Jora (01) Polar H Fréquence 1267 MHz  SR 2500     
3902 Connexion au canal Crêt-Monniot Polar H 437 MHz  SR 1500  + utilisateurs locaux
3903 Utilisation DVB-T Polar H 437 MHz
3904  Caméra extérieure + osd
3905 Utilisation DVB-S2  H264 Polar H  1255 MHz  SR 1500
3906 Utilisation  DVB-T  H264  Polar V  437  MHz  6 MHz
3907  Quadra de visualisation 4 entrées simultanées
3923  Utilisation analogique FM  Polar H 1255 MHz  Son + 6.5 MHz
3924  Utilisation Numérique DVB-S Polar H  1245  MHz  SR 2500
 

Recevoir le relais DATV F5ZMG sur 2307 MHz




Tous les démodulateurs ne conviennent pas en raison de l'impossibilité pour certains de descendre à 2300 MHz (bande amateur). Par contre lors des déplacements en camping car dans différents pays d'Europe, il est quelques fois indispensable d'être équipé de ce type de démodulateur rare. Nous avions sélectionné le modèle de chez COMAG SL30/12. Celui-ci se fait rare maintenant. On le trouve encore chez Ebay pour 30€ en ajoutant 12€ de port. C'est peut être le moment d'être équipé régionalement réception sur 2, 307 GHz modestement.
https://www.ebay.fr/itm/COMAG-SL30-12-Digital-SAT-Satelliten-Receiver-Camping-EasyFind-12V-230V-silber/163027643582?hash=item25f5346cbe:g:aREAAOSwEaNa5gxo

DATV, un rappel utile.




La TNT: (document de Christian Weiss)
Il a sélectionné pour vous des cours, TP, didacticiels, logiciels et liens dédiés à l'électronique: Principes généraux, modulation COFDM, modulation QAM, constellation, multiplexes, principales mesures.
http://christianweissweb.fr/elecperso/Sources/la_tnt.pdf

Relais ATV F5ZVQ,  Crêt Monniot JN37EA  alt: 1142m

Mise à jour Octobre 2019

Canal de service : 144,737.5 sortie voie audio gauche du 437 mhz (antenne dipôle) et 144,750 / 432,200 transpondeur Morond                                 

Sorties :
=> 437 mhz DVBS sr 1500  50w  PID 33-49-33 / antennes panneau nord et ouest antenne 21 éléments vers le sud
=> 2415 mhz DVBS  SR 4000  passerelle vers Poupet et Jora / antenne quadriquad 13db

Entrées :
=> 1255 et 1280 mhz  DVBS SR 2500 PID 33-49-33 / antenne octoquad 16db + préampli 35 db
=> 1255 et 1280 analogique FM  audio 6,50               
=> 10190 mhz  réception TV2 par transpondeur Morond / parabole 1m
=> 10100 mhz  réception de F1ZEX par transpondeur Poupet / parabole 1m
Caméra sur site / mire F5ZVQ                                                                                   

commandes :                DTMF sur 144,575 mHz / antenne 1/4 onde               
                                                                                                                       
                                  25*                mise en service du relais pour 30 minutes               
                                  25 #                arrêt du relais                                                 
                                                                                                                       
                                  251                sélection : TV2  ou  mire relais F5ZVQ                                 
                                  2501                TV2  ou  mire en plein écran                                 
                                  256                sélection audio droite  ou gauche de TV2               
                                                                                                                       
                                  252                sélection F1ZEX  ou  caméra sur site                                 
                                  2502                F1ZEX  ou  mire en plein écran                                 
                                  257                sélection audio droite  ou gauche de F1ZEX               
                                                                                                                       
                                  253                sélection 1255 analogique  ou  1255 numérique               
                                  2503                1255a  ou 1255n en plein écran                                 
                                  258                sélection son  1255 analogique  ou  numérique               
                                                                                                                       
                                  254                sélection 1280 analogique  ou  1280 numérique               
                                  2504                1280a  ou  1280n  en plein écran                                 
                                  259                sélection son  1280 analogique  ou  numérique               
                                                                                                                       
                                  2505                retour aux quatre images simultanées

73, du sysop F6IJC                                 
                                                                                                                       

Paramètres à jour de F1ZEX DATV (01)

Document complet en .pdf à télécharger



                    Info Trafic et Expéditions

Polynésie et KD6XU/mm

Barry, KD6XU , navigue actuellement autour des îles de la Polynésie française et est actif en tant que FO/KD6XU depuis Nuka Hiva, Fatu Hiva et les îles Marquises. Les rapports indiquent qu'il se rendra bientôt aux Tuamotu et dans les îles de la Société.
L'activité sera sur 40-12 mètres en utilisant principalement CW. Cezar, VE3LYC, qui a été en contact avec Barry, rapporte ce qui suit : "J'ai échangé quelques messages avec Barry, KD6XU, et il m'a indiqué que toutes ses opérations depuis divers atolls de FO se sont faites et se feront depuis son yacht, au mouillage. Il ne connaissait pas le programme IOTA (comment était-ce possible, salut), et en tant que tel, il n'a jamais indiqué aucune de nos références. Je lui ai très brièvement expliqué ce qu'est IOTA et mentionné que les opérations à partir d'un bateau au mouillage ne compteront pas pour les crédits IOTA. Il a compris et a indiqué qu'au cas où il aurait une activité terrestre, il en informerait la communauté et nous."

9N7WE 9N7CI Népal

SP9FIH et SP6CIK seront actifs en tant que 9N7WE et 9N7CI depuis le Népal à partir du 25 avril 2022. Ils fonctionneront sur 40, 30, 17, 15, 12, 10, 6m.
Il y a des endroits où la fugacité de l'être est ressentie par toute la nature, ou, à l'inverse, le temps s'y écoule d'une lenteur et d'une douceur inhabituelles. Au Népal , le temps s'est arrêté, la vie des gens d'ici se déroule avec mesure et sans hâte, à bien des égards conformément aux fondements et aux traditions établies dans les temps anciens. L'explication de cette vision du monde est peut-être la composition particulière de l'air, car le Népal est le pays montagneux le plus élevé du monde. La quasi-totalité du territoire du pays frontalier de l'Inde et de la Chine est une zone montagneuse :
les contreforts et la marche inférieure du système montagneux de l'Himalaya - la crête légèrement ondulée de Shivalik ; crête de moyenne montagne Petit Himalaya - Mahabharat;
La chaîne principale ou du Grand Himalaya, voici la plus haute montagne de la planète - l'Everest (8848 m). Peut-être que le temps s'est figé à cause du froid des neiges, couvrant plus de mille trois cents sommets de montagnes avec des calottes blanches comme neige? Ou peut-être la raison en est-elle dans la religion, qui contient une philosophie particulière qui a façonné les conceptions originales de la population locale sur la vie ? Alors que les touristes étrangers curieux tentent de comprendre la mentalité des gens, les Népalais continuent de vivre à un rythme établi : ils se livrent à l'agriculture et développent lentement le tourisme.

Les Monégasques avec un indicatif spécial en 2022

Les membres de l'Association des Radio Amateurs de Monaco (ARM) célèbrent le 100e anniversaire de la mort d'Albert Ier, Prince de Monaco (1848-1922) entre le 1er avril et le 31 mai de l'année prochaine avec l'indicatif 3A5M. Le Prince était un humaniste, scientifique, fondateur du Musée et Institut Océanographique de Monaco.

Albert II de Monaco a eu à titre honorifique, en tant que Président d'Honneur de l'Association des Radioamateurs de Monaco, l'indicatif d'appel 3A0AG qu'il n'a jamais utilisé ni autorisé un autre radioamateur licencié à utiliser. Cet indicatif ne figure d'ailleurs pas dans la liste officielle des radioamateurs de Monaco bien que figurant sur divers sites.
http://www.arm.asso.mc/page7.html

FT4XW îles Kerguelen


Arthur, FT4XW sera actif depuis les îles Kerguelen, IOTA AF - 048 jusqu'en décembre 2022.
Il opérera sur les bandes HF à l'aide d'un émetteur-récepteur Xiegu G90 et d'une antenne verticale DX Commander. QSL Direct : Arthur Perrin, Base de Port-aux-Français, District de Kerguelen Terres Australes et Antarctiques Françaises, 97408, France.



Autorisations d'émissions, Textes Juridiques

Gratuité des examens radioamateurs

A compter du 1er janvier 2021 et suite à l'annonce de ce jour, les examens radioamateurs sont désormais GRATUITS.
https://www.anfr.fr/licences-et-autorisations/radioamateurs/actualites/actualite/actualites/gratuite-de-lexamen-radioamateur/
Des modalités de remboursements seront prochainement annoncées pour les candidats ayant passé les épreuves depuis le début de l'année

Examen R.A, principaux changements 2021

Le changement le plus significatif concerne la façon dont les examens des radioamateurs sont notés (voir article 2 du décret).
L'examen français HAREC comprend 40 questions à compléter en 45 minutes. 15 minutes sont allouées pour les 20 questions sur les règles et règlements et 30 minutes pour les 20 questions sur la théorie technique.
Jusqu'à cette modification, la notation était; 3 points attribués pour chaque bonne réponse, mais un point était déduit pour chaque mauvaise réponse. La France adopte désormais le système utilisé dans le monde ; 1 point pour une réponse correcte et 0 point pour une mauvaise réponse.
Pour réussir, un candidat devra obtenir 50% ou plus des questions correctes dans les parties Règles et Règlements et Théorie technique. L'article 14 indique que le traitement numérique du signal (DSP) est ajouté à l'examen. Le décret contient également quelques modifications relatives aux indicatifs.
Journal officiel PDF
https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf?id=URjHGUS3MIa2ACFEemnX43m5ifQeOmNVXdsTzHrVmHE=


Exam 1:

Bonjour,
Lors de la conférence Formation à HamExpo samedi matin, une nouvelle version d'Exam1 (entièrement full web) a été présentée.
On ne présente plus le logiciel PC/Windows Exam'1, conçu par René F5AXG qui permet de s'entraîner au passage du certificat d'opérateur radioamateur. Jérémy F4HKA a développé en septembre 2015 une version Android, plus pratique et plus moderne.

Aujourd'hui, la version PC ne peut plus être modifiée et Jérémy F4HKA n'a plus le temps à consacrer à l'amélioration de son application. Valentin F4HVV, originaire du même radio-club que Jérémy F4HKA (ADRI38, F5KGA), a décidé de reprendre ce projet pour le rendre plus accessible à tous ceux qui souhaitent se préparer au certificat d'opérateur radioamateur. Valentin a donc développé une application Web fonctionnant sur tous les supports (ordinateurs, smartphones et tablettes) grâce à votre navigateur. Seule contrainte : avoir une connexion Internet…Attention, vos informations (« mon historique » et « mes questions ») sont enregistrées dans votre historique de navigation (et pas sur le « cloud »). Si vous effacez votre historique de navigation, vous perdez l'historique de vos scores et la liste des questions enregistrées… La base de données de questions est la même que celle de la version Windows d'Exam1.
L'application est hébergée sur les serveurs du REF qui soutient le projet. Vous pouvez la découvrir et tester vos connaissances en cliquant ici :
https://exam1.r-e-f.org/
Le clic sur le lien renvoie sur l'écran d'accueil (voir ci-dessous la version PC). La présentation avec un PC ou avec un Smartphone diffère un petit peu (et c'est normal, c'est adaptatif) mais les mêmes options de réglage y figurent et sont placées, dans la version Smartphone, sous la liste des thèmes.

A présent, vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas vous préparer à passer l'examen radioamateur !

73 de F6GPX Jean Luc

Exam1 via android



Toujours d'actualité au 1er juin 2020 et très pratique sur Smartphone et à télécharger sur Play Store intégré dans les appareils de toutes les marques.

Préparez votre licence radioamateur HAREC avec Exam1Android.
Ce logiciel est une transcription simplifiée de EXAM1 développé initialement par René F5AXG pour Windows.
https://play.google.com/store/apps/details?id=copernic.web.exam1android&hl=fr




Retour Menu
https://www.pasteur2022.fr/

AO-100 DATV

SDR BATC DATV

AO-100 Transpond

SDR BACT Transpond

Ouverture DX

DR2W-DX

A la Rencontre des Franc-Comtois

Le dimanche 8h00 locale 3.639 KHz SSB

Météo Jura

Météo du Jura

Bulletin F8REF :

Diffusion du bulletin F8REF tous les vendredis à 19h sur R7 par Gérard F1PUZ
Bulletins F8REF

SOTA Alerte Watch3

https://sotawatch.sota.org.uk/de/

MAP - SOTLAS

Chasse aux RS

https://tracker.sondehub.org/?sondehub=1#!mt=osm&mz=8&qm=6_hours&mc=47.04323,5.68015&f=none&q=RS_*;*chase

ISS et Caméra Live

Visualisez s'il y a activité

Status des Sat's Actifs: DK3WN

https://www.satblog.info/

Géomagnétique environnement

Détection Temps Réel

Magnétomètre FAI

Magnétomètre

    Web-Cam HB9G

HB9G

Nomenclature Mondiale

QRZ.Com

ATV Anglaise en live

Visualiser

Conversion de données

Convertir données GPS

Cluster EA6VQ

VHF-DX- EA6VQ

Satflare

Tracking Live


Spots EME

Spots:  principalement EME


Actualités du CNES

Info d'actualité du CNES


NASA pour les Jeunes

Le Scientifique pour les jeunes


ESA TV événements

ESA TV suivi événements


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mardi 28 juin 2022