Un département actif dans les modes numériques

Procédure de montage des connecteurs coaxiaux

Tous les coax !



Il n'a jamais été aisé de monter ou réparer une fiche accidentée sur le terrain un jour de contest.
Il existe un Site écrit en Allemand, mais très bien documenté par l'image pour le montage des fiches de toutes natures sur les différents câbles coaxiaux que nous utilisons fréquemment.
Afin de se rappeler sur le terrain du montage, une "fiche photos" des câbles peut être très utile dans la boite à outils.
Voir le site de KA1GTLe Site a été compacté par Bob Atkins, KA1GT, concernant ses travaux sur VHF aux Micro-ondes. Qrv aux Etats-Unis en 1978, il a fait un Qsy au Royaume-Uni avec l'indicatif G8EKB dans les années 1970. Bob étais actif depuis l'Université Yale entre 1978 et 1981, et travaillait sur 144, 432, 1296, 10368 MHz CW et SSB. Egalement exploité le 432MHz en EME, utilisant 16 antennes Quagi et travaillé plusieurs dizaines de stations. Entre 1980 et 1989, Bob a alimenté la colonne des micro-ondes (The New Frontier) pour la TVQ de chaque mois. En 1990, c'était pour "Ham Radio". Venez découvrir ses travaux.
http://www.bobatkins.com/radio/index.html

La formation RaspberryPi par X. Hinault

Le RaspberryPi est une carte électronique qui intègre un véritable PC miniature (base ARM), qui est alimenté en 5V/400mA, intégrant une carte son, une carte graphique, un port éthernet, deux ports USB 2.0. L'intérêt majeur du RaspberryPi est son utilisation en embarqué, couplé notamment avec une carte Arduino. En quelques minutes, sur un petit robot ou tout autre projet, il devient possible d'ajouter la lecture de fichier sons, la synthèse vocale, le retour vidéo, la programmation à distance d'Arduino !
http://www.mon-club-elec.fr/pmwiki_mon_club_elec/pmwiki.php?n=MAIN.RASPBERRYPI

Une conception à observer attentivement

Voir le document d'Olivier KramerL'étude faite dans ce projet de maîtrise consiste en la réalisation des composants essentiels d'une chaîne de réception (front-end) fonctionnant dans la bande V. L'utilisation de structures multicouches est privilégiée afin de démontrer la haute intégrabilité et les avantages en termes de performance qui peuvent être atteints. L'intégration multicouche de composants coupe avec les technologies actuelles majoritairement planaires et dont l'apport d'une nouvelle dimension ouvre de nouvelles possibilités. L'utilisation des GIS (Guides Intégrés au Substrats ou Substrate Integrate Waveguide en anglais) est privilégiée. Ce guide construit directement à partir d'un substrat planaire, confine le champ électromagnétique à l'aide de deux rangées de trous métalliques. Cette technologie permet de ne pas avoir des pertes par radiation et en conséquence de ne pas perturber les éléments proches.

Que cache la puissance en RF

Voir le document d'initiationLes techniciens et ingénieurs spécialisés dans le test des équipements électroniques doivent s'adapter en permanence aux évolutions de la technologie. Avec l'arrivée massive de fonctions radiofréquence (RF) dans les équipements électroniques, il leur faut à nouveau évoluer. Le changement est radical : la puissance est un paramètre souvent plus important que la tension, la mesure des impédances devient essentielle, les oscilloscopes cèdent le pas aux analyseurs de spectres et de réseaux scalaires et vectoriels. Nouveau venu sur ce marché, Keithley Instruments propose ici un rapide tour d'horizon des notions essentielles que doit appréhender tout néophyte dans l'univers des RF. Voir la documentation de Robert Green Keithley Instruments en cliquant sur le Bird.

Dispersion multi-dimensionnelle

Ce titre parlera à ceux qui décortique le numérique toute nature et modes. Nos expérimentations numériques continuent en Franche Comté pour alimenter les explications aux constats de liaison. Comprendre pour avancer. Le numérique est très dur avec ses adeptes. En analogique le principal soucis en liaison simple était basé sur le S/B, où seuls, les signaux faibles nous faisaient du soucis. Pendant des années nous avons été mobilisés sur le facteur de bruit des récepteurs. En numérique, ce sont les extrêmes et le milieu qui mobilise. Pas assez de signal, les fluctuations intermédiaires à signal moyen, puis le fort signal sont des étapes à problème. Nous comprenons beaucoup mieux maintenant le casse-tête de la distribution TNT, exemple bien connu. Par contre, pour nous, tordus de la communication, il était délicat de mettre les doigts dans le Voice Numérique en raison de sa complexité générale. Il sera nécessaire par la suite de classer et répertorier les critères techniques à décortiquer pour maîtriser les systèmes numériques dans notre cas d'utilisation non comparable aux réseaux structurés. Lors de discussions animées ces derniers mois dans les milieux professionnels, il était clair d'une sensibilisation aux difficultés spécifiques. Pour résumer, nous voulons faire l'inverse d'un réseau maillé, dont les niveaux sont quasi constants, éliminant ainsi une bonne partie des pièges. Une liaison isolée ou un relais isolé, cet à dire sans structure, récoltera la totalité des problèmes connus dans ce domaine. Les premiers éléments ennemis des liaisons se trouve dans la dispersion des signaux livré à eux-même. C'est le cas d'un mobile par rapport à un relais dont les niveaux fluctuent fortement en niveau et en phase. Pour les expérimentés, conscients d'anomalies fortement prévisibles, il est pertinent de reprendre un article de Kurt  he9dyy qui décrit très bien une des difficultés majeures à surmonter; le fading sélectif et ses conséquences sur la structure numérique. En précisant que la correction d'erreur a ses limites.
http://www.von-info.ch/hb9afo/histoire/HE9DYY/7%20Le%20fading%20selectif.pdf
http://cdn.rohde-schwarz.com/pws/dl_downloads/dl_common_library/dl_news_from_rs/155/n155_smiq_fr.pdf
http://www.spirent.com/~/media/White%20Papers/Mobile/Fading%20basics.pdf

La numérisation

Le domaine d'actualité est la numérisation du signal appelé par raccourci; le numérique. On s'y intéresse ou pas, sachant que de toute façon, la déferlante va inonder toute la communauté dans les dix années à venir. Subir ou devancer, chacun son choix. Par contre, le radioamateur curieux et innovant a une belle séquence à jouer. L'invention, la poursuite des recherches engagées, la concrétisation d'idées ne sont pas à mettre de coté dans ce domaine, il faut simplement s'y intéresser comme un sujet d'avenir incontournable. Avant de s'élancer sur le sujet, il est nécessaire de s'imprégner d'une base solide et indispensable. Ne serait-ce que l'amorce d'une discussion pour rester en phase avec les termes utilisés. Le cours de Martial Coulon est très bien adapté pour maîtriser les bases d'un dialogue dans le numérique. Ensuite il sera plus facile de comprendre les tenants et aboutissants des différents protocoles numériques utilisés sur les transceivers VHF ou UHF.
http://coulon.perso.enseeiht.fr/transp_SCR.pdf
http://coulon.perso.enseeiht.fr/transp_SCR.pdf

Les antennes

Le rôle d'une antenne est de convertir l'énergie électrique d'un signal en énergie électromagnétique transportée par une onde électromagnétique (ou inversement). Une définition traditionnelle est la suivante : « Une antenne d'émission est un dispositif qui assure la transmission de l'énergie entre un émetteur et l'espace libre où cette énergie va se propager. Réciproquement, une antenne de réception est un dispositif qui assure la transmission de l'énergie d'une onde se propageant dans l'espace à un appareil récepteur » [Combes].
http://www.alexandre-boyer.fr/alex/enseignement/cours_antennes_oct11_v4_5RT.pdf

Reconnaître les modulations numériques

Lors d'une visualisation d'un signal au spectrum ou d'une écoute en sortie de HP, il n'est pas toujours facile d'identifier le mode de transmission. Les transmissions numériques très diversifiées demandent des écoutes ou visualisations attentives. Il est intéressant de savoir reconnaître rapidement un mode de transmission. Sur le Site sigidwiki.com il y a un excellent récapitulatif qui est à découvrir.
ACARS, P25 PHASE 1 (MF4C MODULATION CRYPTÉ), DMR/MOTOTRBO, POCSAG/FLEX-A, MÉTÉO BALLON (RADIOSONDAGE) VAISALA RS92SGP, TETRA DESCENDANTE, GOULOTTE CONTRÔLE MPT1327, TRUNKING CONTRÔLE MOTOROLA TYPE II SMARTNET, TRUNKING CONTRÔLE EDACS96, GOULOTTE CONTRÔLE APCO P25, AFSK1200, RETOUR, NOAA SATELLITE (APT), STÉRÉO LARGE BANDE FM (WFM), MODULATION D'AMPLITUDE (AM), WEATHERFAX (HFFAX), UPPER SIDE BAND VOIX (USB), (OTH) RADAR,  ANALOGIQUE PAL TV, DIGITAL AUDIO BROADCAST (DAB +), BABY MONITOR (NFM), DIGITAL RADIO MONDIALE (DRM), STANAG 4285, GSM DESCENDANTE (SANS SAUT), GSM UPLINK, GSM DESCENDANTE (HOPPING), "MACHINE À SOUS JAPONAISE" (XSL), AUTOMATIC DEPENDENT SURVEILLANCE-BROADCAST (ADS-B), NOMBRES CUBAINS STATION HM01, HAUTE FRÉQUENCE DE LIAISON DE DONNÉES (HFDL), PHASE SHIFT KEYING BINAIRE (BPSK31), LIENS AFSK RADIOMESSAGERIE, PULSE CODE MODULÉ (PCM) RC TOY SIGNAL, SIGNAUX CHEVAUCHEMENT RTTY, VOIX TELEGRAPH DE FRÉQUENCE, etc...
http://www.sigidwiki.com/wiki/Signal_Identification_Guide
http://www.sigidwiki.com/wiki/Signal_Identification_Guide

Bruit et Signal

http://sti.discip.ac-caen.fr/
Un bruit correspond à tout phénomène perturbateur gênant la transmission ou l'interprétation d'un signal. Le rapport signal sur bruit (S/N) mesure la quantité de bruit contenue dans le signal. Il s'exprime par le rapport des puissances du signal (PS) et du bruit (PN). Il est souvent donné en décibels (dB). On distingue les signaux à évolution temporelle continue et des signaux à évolution temporelle discrète ainsi que ceux dont l'amplitude est continue ou discrète. Voir le document de l'Académie Sciences et technologie Industrielle de Caen, en cliquant sur les courbes.
http://sti.discip.ac-caen.fr/sites/sti.discip.ac-caen.fr/IMG/pdf/traitement_signal.pdf

Et le bruit de Phase !

Lire l'article de KurtTrès bon résumé et expérimentation de Kurt HE9DYY en passant par chez Michel HB9AFO. Ils sont très bons copains expérimentateurs. Kurt rappelle sur ce sujet pas toujours simple:
Les oscillateurs VCO Voltage Controled Oscillator sont des composants bon marché et faciles à mettre en œuvre. Ils ont permis de réduire les coûts de fabrications d'un grand nombre d'appareils, mais cela au détriment de leurs performances au niveau du rapport signal bruit. De ce fait l'importance de leur mesure devient une donnée essentielle dans l'évaluation de leurs performances.
Le bruit de phase est une instabilité à court terme d'un oscillateur, en ce sens qu'il varie légèrement en amplitude, en phase et dans les cas grave carrément en fréquence. Tous les oscillateurs souffrent peu ou prou de ce phénomène, mais les VCO sont particulièrement prolifiques dans ce domaine, même ceux qui ont le label Low noise. Lire son article, cliquez sur la courbe.

Rappel sur la sensibilité des RX analogiques

Il est constaté depuis bien longtemps que le critère sensibilité d'un récepteur n'est pas facile à appréhender dans la mesure, même lorsque le critère subjectif est déterminant par simple comparaison. Aujourd'hui, pour compliquer l'affaire, il faut y ajouter le numérique dont les notions de sensibilité vont augmenter la complexité.
Il est utile de rappeler peut être bien tard, ce qu'est la sensibilité d'un RX et quelles sont les normes de mesures. La présente notice définit une procédure d'essai pour mesurer la sensibilité des récepteurs de contrôle des émissions à l'aide de signaux analogiques modulés. La sensibilité dépend des éléments suivants:
  •                 facteur de bruit;
  •                 type de modulation;
  •                 fréquences utilisées pour l'essai;
  •                 largeur de bande FI utilisée pour l'essai;
  •                 valeur SINAD;
  •                 fréquence de modulation;
  •                 indice de modulation (dans le cas d'une modulation d'amplitude, MA);
  •                 excursion de fréquence (dans le cas d'une modulation de fréquence, MF);
  •                 réglages du préamplificateur;
  •                 température ambiante pendant les essais.
https://www.itu.int/dms_pubrec/itu-r/rec/sm/R-REC-SM.1840-0-200712-I!!MSW-F.docx

Baluns et Symétriseurs

Découvrir l'excellent document


Nous voici arrivé à l'époque de la mise en place extérieure de nos montages de printemps. L'adaptation, la symétrisation des antennes est un domaine où nous pouvons encore fabriquer et comprendre comment la HF fournie à l'antenne va se comporter arrivée à la base de l'antenne. Le REF68 impulsé par F6AIX a travaillé cette question pour la présenter sous une forme pédagogique. A découvrir.

Etude antenne.

Lire la Thèse de Laure HuitemaCette étude présente un état de l'art non exhaustif sur les différentes méthodes de conceptions d'antennes dédiées aux terminaux mobiles. Un rappel sur les antennes miniatures classiquement utilisées suivi de la description de différentes techniques de miniaturisation sont présentés. A l'issue de cette étude, les potentiels des antennes à résonateur diélectrique (Dielectric Resonator Antenna) en termes de miniaturisation et de large bande passante sont mis en évidence. En effet, ces antennes possèdent de nombreux degrés de liberté quant à leur structure et à leurs conditions aux limites. L'utilisation d'un matériau magnéto-diélectrique sera également bénéfique en terme  d'élargissement de la bande passante. Puis, l'état de l'art se focalisera sur les antennes accordables en fréquence. Finalement, afin de s'intégrer totalement dans la problématique du projet NAOMI, une partie présentera également les systèmes à diversité d'antennes. Pour le radioamateur il y a des passages atypiques à saisir afin de mieux comprendre les phénomènes de champs dynamiques dans les espaces environnementaux d'exploitation. D'où l'utilisation d'une chambre réverbérante à brassage de modes. 

Table de conversion : dBm/Volts/puissance, référence 50 ohms.

LTspice IV simulateur.

Téléchargez LTspice

LTspice IV est un simulateur de haute performance SPICE, la saisie de schéma et le spectateur de forme d'onde avec des améliorations et des modèles pour faciliter la simulation des régulateurs de commutation. Nos améliorations apportées à SPICE ont fait simuler des régulateurs à découpage extrêmement rapide par rapport à la normale simulateurs SPICE, permettant à l'utilisateur pour afficher des formes d'onde pour la plupart des régulateurs à découpage en seulement quelques minutes. Inclus dans le téléchargement sont LTspice IV, les modèles macroéconomiques pour 80% des régulateurs à découpage de Linear Technology, plus de 200 modèles d'amplis op, ainsi que des résistances, des transistors MOSFET et les modèles.

Un outil mnémonique utile

Amusez vous pour les calculs

Lorsque vous réalisez des montages tests au fil de l'eau en terme de conception/essais, vous avez besoin de calculer en permanence des fonctions de base non évidentes comme par exemple des filtres de boucle PLL. Egalement, dans différentes discussions vous êtes amenés à lever un doute. Cet outil idéal doit être sous la main y compris sous androïd, Iphone, Smartphone.

Ce site héberge une collection de ressources, des notes et des outils pour aider les concepteurs de fréquence radio. petit extrait de l'information et des outils JavaScript que j'ai codé et utilisez régulièrement sont là et si quelqu'un d'autre le trouve utile alors s'il vous plaît de les utiliser à votre guise. Rétroaction et des suggestions toujours les bienvenus. feedback@leleivre.co

Localisation Maidenhead



Le système Maidenhead est une traduction de coordonnées géographiques utilisés par les radio amateurs. Le Dr John Morris, G4ANB a initialement conçu le système, et un groupe de travail VHF réunis en 1980 à Maidenhead (Angleterre) l'a adopté. Le système Locator Maidenhead remplace l'ancien QRA locator qui n'était pas utilisable en totalité sur les pays d'Europe. Par exemple le Mt Poupet était en CG10A, aujourd'hui il est en JN26WX.

F6FVY a réalisé une adaptation interactive sur les cartes Google permettant d'entrer le QRA Loc et de le visualiser instantanément.
http://f6fvy.free.fr/qthLocator/fullScreen.php

Fabrication de CI,

Visualisez la vidéo



Bien que cette vidéo YouTube n'est pas en langue Française, la manipulation est suffisamment explicite pour rappeler ou apprendre comment fabriquer un Circuit Imprimé. C'est une tâche qui est simple lorsqu'il y  a du "débit" mais en occasionnel il est toujours difficile de se remettre dans le bain au sens imagé et propre...

La tradition du "facteur de bruit",




Pour les anciens rien de choquant, pour les moins anciens que faire avec ce sujet qui n'a qu'une mince  raison à vivre dans un spectre numérique où le bruit est devenu un ami du signal utile.
En 2012, malgré le coté amical de ces deux compères, l'aspect global du rapport signal/bruit reste d'actualité. Nous avions eu accès aux deux premières parties du travail réalisé par Sergei G.ZHUTYAEV, RW3BP, la troisième partie est disponible en se rapprochant des possibilités de liaisons EME en 1,2 GHz.
Tout ceci, présenté sur l'excellent site technique F6EVT/F6TEM que vous pouvez découvrir.
La partie 4 est également en ligne:
http://www.f6evt.fr/f6evt_fr/rw3bp_-eme1296_04.pd

Lire l'article de RW3BP

Les antennes indépendantes de la fréquence

Document

L'auteur, Alex BELARBI écrit : Aujourd'hui le domaine des hyperfréquences est de plus en plus utilisé. Le développement des communications sans fils demande des débits de plus en plus élevés, donc le développement de différents types d antennes.
C est l'intérêt de ce dossier où nous allons nous intéresser aux antennes indépendantes de la fréquence. Ce sont des antennes qui permettent de répondre aux besoins accrus des communications actuelles, en conciliant les contraintes techniques. L utilisation de bandes larges requiert des antennes dont les paramètres restent le plus constant possible sur toute la bande utile.
Dans sa généralité le document fait rappel à des éléments fondamentaux à se mettre ou remettre en mémoire.

Le bruit thermique vu par André Socard,

Consultez l'exposé



Ce bref exposé a pour but d'expliquer de façon simple le bruit thermique dans un système de transmission et les formules associées. Des cours plus théoriques sont disponibles, nous proposons un exposé simple et démonstratif, en espérant apporter ainsi une contribution afin que le praticien comprenne mieux ces phénomènes. A la formule de combinaison des facteurs de bruit (formule de Friis), nous ajoutons la formule très utilisée en transmission, formule de combinaison des rapports signal à bruit. Cette formule approchée est particulièrement simple d'emploi, nous en montrons les limites d'utilisation.

Mise en oeuvre d'un banc de mesure sur une antenne,

Présentation de la manipulation



A l'origine, l'objectif de la manip est de se familiariser avec les éléments capteurs ou générateurs d'ondes électromagnétiques. Ce qui est significatif à se remettre en mémoire, c'est la méthode de mesure sur banc afin d'éviter un bon nombres d'erreurs dans les mesures. C'est à ce titre que Roland F6HGD avait travaillé fin 2011 sur un banc de mesure de sa conception, pour s'associer à la description du présent rappel.

Révision sur les Filtres,

Lire le document sur les filtres

Lorsque nous sommes en processus de construction sur des modèles isolés, cet à dire où la dispersion est telle, seule la mesure adaptée peut guider la direction à prendre. Surtout sur les filtres qui imposent des talons de bande passante, atténuation de transfert, etc.. afin d'optimiser l'efficacité. Comme à l'habitude dans les présentations, pour atténuer toutes remarques subjectives, nous nous appuyons sur des exposés référentiels.

Les auteurs expliquent en liminaire « Le problème de la conception de filtres aux hyperfréquences est compliqué, car les éléments que l'on utilise sont à paramètres distribués ; il n'existe pas de procédure de synthèse totalement générale. En effet, le comportement fréquentiel des éléments de circuits micro-ondes (lignes de transmission, cavités) est complexe, ce qui rend impossible le développement d'une procédure de synthèse générale et complète ».
A lire sans modération pour apprendre ou réviser ce document de Paul François COMBES et Raymond CRAMPAGNE.

Mesures sur les réseaux, rappels de base.

Me plongeant ces temps dernières semaines dans les mesures de lignes de transmissions, je me suis vite rendu compte de manipulations hasardeuses. Il devenait impératif de voir ou revoir quelques leçons et conseils éclairés sur ce type de mesures. A commencer par les différentes fonctions des analyseurs de réseaux et analyseurs de spectre avec tracking.  F5SN

Analyseurs de réseaux RF vectoriels et scalaires.

Les analyseurs de réseaux permettent la caractérisation d'un objet sous test (composé d'un réseau de circuits tels que selfs, condensateurs, résistances, transistors). L'objet sous test étant généralement un module, filtre, amplificateur, atténuateur, câble ou appareil du domaine de la radiofréquence.

Un analyseur de réseau est constitué d'un générateur wobulé et un détecteur large bande ou sélectif (récepteur), il est "vectoriel" lorsqu'il dispose d'un phasemètre et "scalaire" lorsqu'il ne mesure que l'amplitude en fonction de la fréquence. Un analyseur de spectre doté d'un générateur "tracking" (suiveur) permet de réaliser des mesures "scalaires". La Ri de la source et la charge de l'analyseur sont généralement normalisés à 50 Ohms.

Coefficient de transmission : L'analyseur de réseau scalaire mesure la réponse amplitude en fonction de la fréquence. L'analyseur vectoriel mesure aussi la réponse en phase (TPG).

Coefficient de réflexion G = Uref / Uinc :
Un pont ROS (VSWR) ou coupleur directionnel permet de prélever la grandeur correspondante à l'onde réfléchie. L'analyseur de réseau scalaire mesure la réponse du coefficient de réflexion en fonction de la fréquence. L'analyseur vectoriel mesure le coefficient de réflexion sous forme de vecteur (module et argument).
Le vecteur du coefficient de réflexion permet d'obtenir par calcul (ou lecture sur abaque de smith) l'impédance Z du quadripôle sous forme R + jX.

http://www.chauvin-arnoux.com/Groupe/pdf_mag/hyper_CAM_F_53.pdf

http://communication.minatec.inpg.fr/arnould/TP_LHOG_TST2A/tp2atst_vect07_nav.pdf

http://www.irphe.fr/~verga/Cours/em_root.pdf

BEKO HLV-1000 144MHz 1kW ASPS

Voir la démo

La nouvelle gamme d'amplificateurs BEKO VHF sont magnifiquement conçus  pour un fonctionnement continu à pleine puissance, soit 1 Kw.
Si vous êtes préoccupé par la protection des transistors de sortie en raison d'un mauvais ROS ou courts-circuits brutal suite à un amorçage, ne vous inquiétez pas, le dernier HLV-1000 BEKO équipé du nouveau transistor LDMOS MRFE6VP61KH25H Freescale possède une protection à toute épreuve.

Un p'tit cours sur la réflexion des ondes.

Lire l'exposé d'Emmanuel Hourdequin


Il est quelques fois bénéfique de se remettre dans le bain sur la réflexion des ondes butant une surface ou un objet.
Mais aussi d'apprendre tout simplement les mécanismes lorsque nous sommes débutants. Sur le Site de l'ED39, il est rappelé une règle: Pas d'appropriation intellectuelle déguisée des découvertes de la sciences et mise en valeur du travail de spécialistes qui modestement dans l'exercice de leur profession font une synthèse de sujets ciblés.
Basé sur ce principe, découvrons l'exposé pédagogique d'Emmanuel Hourdequin professeur de sciences physiques au lycée Livet de Nantes.

Rappel sur les symétriseurs VHF/UHF par F6EVT

Lire le document



De temps en temps les rappels font du bien surtout en cette période propice pour vérifier les antennes, en installer de nouvelles et aussi se remettre en tête le fonctionnement des différents systèmes d'alimentation de l'antenne. Jean-pierre Quintin bien connu par les anciens profite de ses longues années d'expérience pour nous livrer un document très utile.

Antenne panneau à quads 1,2 et 2,4 GHz de DC5ZM.

Voir le document de DC5ZM




Le but de cet article est de donner une idée de construction en utilisant du matériel classique que l'on trouve en grande surface de bricolage.
L'intérêt de ce type d'antenne est son grand angle d'ouverture tout en conservant un gain substantiel à 60°. La description décrit plusieurs modèles avec la méthodologie de construction. Son utilisation est destinée principalement en DATV.

Antenne panneau 6 éléments ATV 23cm d'Eric F6ICX,

Découvrez la réalisation d'Eric,





Il est intéressant d'avoir des exemples de réalisations sur ce type d'antenne qui donne des résultats surprenants. Depuis cet été, l'activité DATV/ATV a été très forte sur la région Franche Comté, la période hivernale se profilant nous allons donner le Top départ aux cisailles, limes, scie etc... sur différents types d'antennes spécifique à l'application DATV.

Démodulateur DTMF à MT8870.

Découvrez le document de HB9DTXLes commandes à distance à partir de nos transceivers ou Pockets sont utiles pour de nombreuses applications personnelles ou relais en service collectif. C'est le cas par exemple sur les relais ATV/DATV où quelques commandes essentielles sont à disposition de l'utilisateur. Si nos transceivers sont souvent pourvu du générateur DTMF, regardons comment cela se comporte à l'autre extrémité. Yves HB9TDX a fait un article sur le sujet à base du circuit démodulateur MT8870.

Le DTMF (Dual Tone Multi Frequency) est un procédé de numérotation qui génère des sonorités codées.
Le tableau montre qu'à chaque touche correspond une paire de fréquences appartenant l'une au "groupe haut" et l'autre au "groupe bas". Ces paires de fréquences sont normalisées au plan international. Chacun de ces groupes contenant 4 fréquences, 16 combinaisons sont possibles: les chiffres 0 à 9, l'étoile, le dièse, et les touches ABCD.

Le principe du DTMF consiste à superposer 2 fréquences sinusoïdales correspondant à la paire de fréquences de la touche appuyée :
ex : le chiffre 3 correspond à la somme des fréquences (697 Hz+1477 Hz)

Branchement des fiches Microphones,

Cherchez le brochage de votre appareil



Notre ami Roy G4WPW a pris le temps de répertorier tous les branchements de fiches microphones. C'est très pratique surtout lorsqu'on veut faire des branchements de modems en modes numériques. Pratique également lorsqu'on récupère des microphones de radiotéléphones en leur donnant une seconde vie.
Un site très pratique dont il ne faut pas égarer l'adresse. Merci Roy.

Prise Péritel





Lorsqu'on pratique la DATV il y a toujours un raccordement à effectuer au pied levé sur un téléviseur moniteur de contrôle. Il n'est pas évident de se rappeler des principales pinoches son et vidéo qui seront utilisées dans notre cas en Input. Nous faisons donc un bref rappel de cette connectique.

Le bruit dans tous ses états chez F6TEM.

Lire l'article de JacquesNous sommes maintenant habitués aux travaux de Jacques. Mais, faut-il mentionner le véritable travail de mémoire dans l'application d'un exercice qui semblerait banal. En effet, le but de Jacques est de nous rappeler avec pragmatisme des fonctionnements habituels très complexes où personne ose réellement disséquer l'exercice.
Le cas présent concerne le bruit global de réception en VHF et l'émergence d'un signal. Habituellement la dernière liaison finalisant l'écoute repose sur le précieux outil qu'est notre système auditif. Dans cette expérience Jacques décide de finaliser le résultat sur table traçante de sa conception.
Il est encore plus original de démarrer par la conception de la table traçante, ultime outil traduisant un résultat exploitable sans traduction tordue !
Il est à noter que le sujet choisi sur le bruit est passionnant car en 2011, celui-ci revient sur la scène avec une double vision d'exploitation. Nous sommes aujourd'hui dans un paradoxe qui pose de nouvelles réflexions de fond. Soit la réception est analogique avec le bruit comme ennemi. Soit la réception est numérique avec le bruit comme compagnon.
Dans notre présente situation où la pollution radioélectrique est en augmentation constante malgré la vigilance des normes, comment doit-on voir le bruit dans les transmissions de signaux ? ami ou ennemi.
Ah... je vous vois venir en contre avec les modes numériques permettant d'extirper des signaux dans le bruit à - 29 dB en utilisant le JT65 de K1JT. Pas si formidable que cela cette affaire. Avec de l'expérience sur ces nouveaux modes, oui cette réception dans le bruit est effective mais à débit ultra bas et coincé dans une traduction visuelle à l'écran, très spécifique.
Nous sommes sûrement à l'aube d'un grand travail de fond sur le mixage bruit/signal exploitable à grande vitesse. Jacques F6TEM n'ouvre-t-il pas une réflexion de fond avec ses travaux sur le bruit et son expression via une table traçante !
A lire sur l'excellent site des Anges de la Techniques: http://www.hamradio-academy.com/

Couplage d'antennes à distribution d'amplitude binomiale,

Découvrez les travauxEn périodes d'été, il est conseiller de se pencher sur les antennes soit pour l'entretien, soit pour de nouvelles expérimentations. Nos compères F6EVT et F6ETM absolument pas usés par des années d'expérimentations proposent aux fervents d'antennes un sujet fort intéressant qui est un de ceux les plus recherché aujourd'hui : l'optimisation du facteur de bruit par la réduction des lobs arrières et latéraux d'une antenne.
En réalité ce n'est pas une mince affaire et plusieurs concepts sont à l'ordre du jour. L'antenne LFA en est un des exemples. L'objectif n'est pas de concevoir une antenne miracle ou de tenter un concours, mais de répondre a une optimisation du G/T dans les liaisons pointues comme en JT65 par exemple où les puissances utilisées sont passées du kw à une centaines de Watts pour le MS ou l'EME.
Pour atteindre cet objectif, de nombreux travaux et essais ont été réalisés sur un boom unique, c'est le cas de la LFA. Les travaux sur la distribution Binomiale se font avec un groupement d'antennes Yagi courtes NBS.
C'est l'excellent développement présenté par F6EVT/F6TEM que nous vous invitons à découvrir et en même temps le rappel du site "hamradio-academy".

Voir également une étude antennes sur la distribution binomiale:
http://www.edu.upmc.fr/physique/phys325/IMG/pdf_COURS5et6-2.pdf

La distribution binômiale en mathématique:
http://www.er.uqam.ca/nobel/r30574/PSY1300/C5P6.html

Antennes indépendantes de la fréquence,

Lire le documentSerions nous passé à coté de certaines fonctions ou concept dans les antennes ! Principe de Rumsey, de Babinet, auto-complémentarité... autant d'éléments à parcourir dans le document issu du séminaire  Groupement de recherche ONDES au CNRS.
Le GDR ONDES 2451 a pour vocation de faire communiquer la communauté des ONDES dans son ensemble. Il couvre les champs disciplinaires de l'acoustique et de l'électromagnétisme au sens large, allant ainsi des fréquences micro-ondes aux fréquences optiques. Les travaux discutés au sein du GDR ONDES vont de la mathématique des ondes la plus experte à la maquette numérique la plus sophistiquée en passant par les calculs haute-performances et les développements technologiques les plus élaborés, tout en tenant compte aussi bien d'événements d'intérêt aux échelles nano ou micrométriques au sein de matériaux et structures complexes, que des interactions des ondes avec de vastes systèmes naturels, biologiques, artificiels, hybrides, ...

Comment exprimer un niveau de réception en numérique.

Prise en main sur une antenne terrestreEn analogique notre culture de la mesure est rodée. Peut être même trop rodée pour avoir acquis une somme d'à priori devenant un véritable handicap à la compréhension du numérique. Il est donc nécessaire de reprendre les documents traitant du problème.

S'inspirer également de "la mesure en numérique":
http://manutv.chez.com/mesure/mesurnum/mesurnum.html

Mesures DATV en Live

Faites le TestDe Jean-Pierre F6DZP en date du 20 avril 2011:
PREMIERE MONDIALE : Monitoring Web live des émissions DATV

 
A partir du 20 avril 2011 vous pouvez suivre en direct live sur le Web les mesures faites par Tutioune:
http://www.vivadatv.org/page.php?p=tutioune-ihm
C'est en phase expérimentale, il n'y a pas encore la capture de vignettes de la vidéo reçue, mais on a en direct toutes les mesures plus un graphe qui permet de voir l'enregistrement de toute l'activité sur les dernières 24h. En passant le curseur sur le graphe on voit le détail de chaque mesure minute par minute.
Les images de la page Web sont en vectoriel donc n'hésitez pas à agrandir (Ctrl+ roulette souris) pour admirer encore mieux.
Fonctionne au mieux avec les navigateurs Chrome et Firefox. Internet Explorer 8 a des difficultés à rafraichir les données donc à éviter. ( pensez aussi à rafraîchir l'écran avec F5) Cela fonctionne aussi avec un Iphone ou un smartphone!
Vous pouvez voir le contrôle de vos émissions sur votre Smartphone connecté sur la page web de TiouneMonitor.

Chaque OM utilisant Tutioune version 0.6cw- bientôt disponible- pourra avoir sa page web Monitor sur vivadatv.org.
Il suffira de s'inscrire dans la liste des intéressés sur le site www.vivadatv.org dans le forum Réseau TiouneMonitor.
Comme cela votre station de réception DATV donnera des infos en live de ce qu'elle reçoit.
Les OM faisant de l'émission vers ces stations de réception vont pouvoir voir en direct les effets de leurs réglages.

L'enveloppe de puissance en numérique,

Lire le document Rohde & SchawarzLa mesure de la puissance électrique dans les domaines de la RF et des Hyperfréquences est depuis longtemps réservée aux équipements de mesure perfectionnés. Si dans le passé seule une combinaison de vitesse et de précision de mesure élevée suffisait, aujourd'hui l'analyse de l'enveloppe de puissance devient plus en plus une exigence: forme de courbe, valeurs moyennes et crête, temps de montée et de descente ainsi que distribution statistique.
Ainsi sont installées chaque année des centaines de milliers de nouvelles stations de base dont la puissance de sortie doit être vérifiée en production lors de l'installation et dans le cadre d'une maintenance régulière : tâche pour laquelle tous les constructeurs font confiance aux wattmètres et de plus en plus, à ceux de Rohde & Schwarz.

DC9DZ et son ampli "Tsunami" !

La réalisation de DC9DZAprès trois années de travail intensif, le projet de l'ampli "Tsunami " de Karl DC9DZ est enfin terminé. La puissance d'entrée requise minimale est seulement 100 Watts, afin d'atteindre la pleine puissance d'émission SSB d'environ 15 kilowatts. Ce qui représente une amplification d'environ 21dB, sans transformer l'ampli en oscillateur de puissance.
Le tube qui satisfait aux exigences techniques du projet «Tsunami » est le 4CX10000D.  Selon les spécifications d'EIMAC pour un mode linéaire SSB, cette tétrode comporte une plaque de dissipation 12 kilowatts (Ua, max: 7500 V max, Ia: 4 A) et fournit un débit continu de 16 kilowatts dans les valeurs garanties par EIMAC.  Avec une puissance de chauffage de 563 Watts, plus la puissance de la grille écran et de contrôle ainsi que le ventilateur un transfo triphasé est nécessaire.
Très belle réalisation technique, mais pour l'utilisation c'est une autre affaire ! 

Risque Incendie du photovoltaïque,

Lire l'article du CSTB

Risque incendie du photovoltaïque : recommandations de l'Ineris et du CST

L'Ineris (Institut National de l'Environnement industriels et des Risques) et le CSTB ont mené, pour le Ministère de l'Ecologie, une étude sur les risques incendie liés à l'installation des panneaux photovoltaïques. Objectif : mieux comprendre le rôle de cet équipement dans l'aggravation ou non du risque et ainsi apporter quelques recommandations.

Antennes à Polarisations Multiples,

Lire le MémoireDans nos actions au quotidien nous sommes de plus en plus utilisateurs d'antennes sur des fréquences élevées répondant très souvent, soit à des besoins de contacts satellites où liaisons de proximité PC sans câbles et bien entendu la téléphonie mobile.
L'antenne a toujours été un élément de discussion avec ses compromis permettant d'alimenter les débats ou de rêver aux installations les plus grandioses.
Aujourd'hui le transport de données data ou voice se dirige vers des fréquences très hautes permettant l'intégration des antennes dans des milieux de confinement au sein de structures visibles. L'automobile est un très bon exemple connu de tous; bluetooth, GPS, WiFi etc...
Les antennes très petites en taille ont la même problématique que les immenses installations sur les ondes décamétriques.
Afin d'alimenter nos connaissances sur ce sujet nous vous proposons une lecture de référence permettant de nous enrichir sur les antennes dans les systèmes actuels de communication.
Cette lecture techniquement riche est celle de Grégory BEDDELEEM en vue d'obtenir le titre de Docteur en Sciences spécialité Electronique.
Le sujet : Antennes multistandards combinées à polarisations multiples pour les applications spatiales.

Amplificateur de 450 watts sur 6m par Chris G3WOS

C'est un ampli dont le but principal est d'être portable pour les expéditions. Il utilise un BLW96 qui demande une alimentation de 50 volts sous 20 ampères.
Chris explique que le circuit de protection du transistor demande plus d'effort de réalisation que l'ampli de puissance. Il recommande d'avoir un détecteur de TOS très efficace et un ALC permettant de toujours travailler en linéarité.
L'essentiel de cette réalisation a pour but de donner un exemple et un plein d'idées.

Merci à Chris G3WOS pour sa réalisation.
Descriptif de la réalisation

CEM et lignes électrifiées ferroviaires,

En 2010 la commision CEM du REF-U avait eu un bon nombre de questions au sujet de la proximité d'une station radioamateur vers les lignes électrifiées d'alimentation des trains par caténaires.
C'est un sujet complexe certes, mais soumis à des normalisations et aussi à de nombreuses études permanentes. Contrairement à ce nous pourrions penser, les analyses et recherches sont bien présentes, ce n'est pas un domaine en friche. Ces études font également l'objet de thèse sur l'Europe avec la participation des grands constructeurs ferroviaires. Les lignes d'alimentations parcourues par des courants continus ou alternatifs sont des circuits oscillants en puissance d'ailleurs aussi bien sur les critères mécaniques qu'électriques. Le soucis de ne pas polluer par rayonnement ainsi que de maîtriser les phénomènes de surtension pouvant être destructeurs des installations est un réel soucis. Une excellente thèse d'Andréa COZZA sur les lignes électrifiées est consultable mais en Anglais car elle s'adresse à tous les pays: https://iris.univ-lille1.fr/dspace/bitstream/1908/272/2/50376-2005-Cozza.pdf
Disons pour résumer brièvement que toutes les lignes électrifiées pouvant générer des fréquences intempestives ou permanentes sont surveillées et doivent être en accord avec la normalisation.
Lire le document

Antennes ULB (Ultra Large Bande) développement,

Lire la thèse de Laurence LabourAujourd'hui les besoins de communication entre appareillages nécessite des antennes différentes des nôtres où le radioamateur est très sensible au Gain. Toute fois, en ATV il y a un enrichissement sur le développement de l'ULB car les signaux traités peuvent demander plusieurs méga de bande passante.
Les différents systèmes sans fil permettant la mise en réseau PC, les télémesures, vidéo surveillance et  systèmes embarqués demandent des caractéristiques antennes permettant un rayonnement optimisé sur une large bande passante. Souvent cette conception intégrée dans les supports mécaniques du système demandent des performances dans un minimum d'encombrement. Nous vous invitons à découvrir les travaux de Laurence LABOUR au travers des 218 pages de sa thèse sur les antennes "Ultra Large Bande".

L'hydrogène en comburant de secours,

La place de l'hydrogèneNous voici dans les grands mots énergétiques. Après les éoliennes petits modèles, panneaux solaires à notre portée, nous explorons  les piles à hydrogène qui deviendraient rapidement l'étage tampon aux énergies renouvelables. Ces énergies jusqu'à une puissance de 3 KW concerne notre champ d'application pour l'autonomie de l'appareillage radio. Depuis les années 1970 lors des premiers projets du relais HB9G, l'énergie à toujours été un vecteur à égalité d'importance avec la technique radio. A cette même période l'éolienne entièrement construite par Roland F6HGD et installée au Mt Roland à proximité de Dole, permettait d'appréhender ce que l'on pouvait espérer du petit éolien en plaine.
Le temps est passé en montrant combien la nature est capricieuse et donne du fil à retordre à tout ceux qui voudraient en profiter gracieusement.
Aujourd'hui, nous parlons de plus en plus de l'hydrogène comme combustible de pile en sachant que celui-ci serait fabriqué à partir de l'éolien ou du solaire. Il y a de quoi y perdre ses petits dans toutes ces conversions ! Par ailleurs il est difficile de transformer sans perte, sans parler des coûts convertisseurs utilisant des métaux précieux.
Pour mieux comprendre si l'on va pouvoir envisager à l'avenir une alimentation 220v F5ZBP et HB9G issue de l'hydrogène nous vous invitons à prendre connaissance du rapport de messieurs DUFOIX Mathieu - MASTRANGELO Jean-François - VALMAGE François en rappelant que nous sommes en 2011.

LDMOS de puissance en VHF: 3w => 1 Kw

Freescale RF entretien la culture de l'innovation dans les transistors LDMOS de puissance RF.
Le dispositif MRF6VP11KH délivre une puissance de sortie RF pulsés de 1 kW à 130 MHz et dispose de la plus haute efficacité de drain et de gain de puissance de n'importe quel appareil de sa catégorie (Gain de 26 dB à 144 MHz et seulement 3 Watts d'excitation).
Il fonctionne sous 50V, offre des avantages distincts par rapport aux dispositifs bipolaires et MOSFET, et fournit la puissance nécessaire pour les équipements tels que imagerie par résonance magnétique (IRM), lasers CO2, générateurs de plasma mais aussi pour nos applications ampli de puissance VHF sur 144 MHZ.
Data du LDMOS

Android et interface transceiver

Voir le détail du montage


Ceci est une petite interface qui permet de connecter un téléphone cellulaire Android ou tablette à un radio pour DroidPSK. Le but était de construire une interface qui n'a pas besoin d'une alimentation externe. Depuis le périphérique Android n'a pas de port série pour passer le PTT une autre solution devait être trouvée.

La réception DAB et DAB+ de la Barillette

Nous avons suivis ces mois derniers sur ce site toutes les informations concernant l'arrêt de la radio mythique de Sottens. En même temps il était communiqué les fréquences de transmission du DAB+ depuis l'émetteur Suisse de la Barillette.

RAPPEL:
La Barillette possède dans la bande 223 MHz une liste de programme radio numérique en DAB+ :

Ensemble de stations Suisse francophone, canal 12A/223.936 MHz (Bande III) EID 4041
Ensemble de stations Suisse italophone, canal 12A/223.936 MHz (Bande III) EID 4081
Ensemble SRG SSR germanophone, canal 12C/227.36 MHz (Bande III) EID 4001
Ensemble SMC AG Suisse germanophone, canal 7D (Bande III)
Ensemble Grison-Grischun, canal 12D/229.072 MHz (Bande III) EID 40C1

Ces informations ont poussé la curiosité à tester ces fréquences 220 MHz en DAB+ depuis le Jura et le bassin Lémanique coté département 74. Si cette dernière région ne pause pas de problème à la réception, cela est beaucoup plus aléatoire coté jura. Et pourtant sur Dijon, la Barillette est reçue avec un niveau acceptable. Malgré la proximité de la Barillette le Haut Jura est dans la difficulté car le massif de la Dole casse le rayonnement par manque de recul par rapport à la ligne des sommets.

La plupart des oms qui ont franchis le pas ont fait l'acquisition de récepteurs DAB+ dans une fourchette de 70 à 100 CHF (50 à 80€) sur la région de Genève.
La perméabilité aux VHF a été testée en SSB avec 50w sur yagi à une vingtaine de mètres, obligé de convenir que ça prend l'eau. Il existe peut être des modèles plus robustes.
La photo montre l'appareil DAB+ utilisé pour les essais de réception.

Réseau Isofréquence en TNT (SFN) qu'est ce que c'est ?

SFN = Single Fréquency Network ou réseau isofréquence.

Le SFN est surtout utilisé en zones frontalières où il y a risque de chevauchement de plusieurs émetteurs. Cette technique est exclusivement dédiée au numérique.
Il est utilisé une seule fréquence pour 4 à 6 chaînes émises par plusieurs émetteurs desservant partiellement une même zone, sans risque de brouillage, système irréalisable en analogique.
Il est nécessaire de synchroniser les émetteurs avec une horloge atomique et appliquer des paramètres particuliers comme: l'intervalle de garde (IG), plus il est petit, plus il est possible de se protéger des échos longs, retard < 224 µs (échos en montagne ou sur des immeubles). L'IG est un élément décisif et déterminant dans les réseaux iso fréquences ou SFN.
Par exemple l'IG 1/4 est utilisé dans le cas où deux émetteurs sont distants de 67 km. Pour une distance moitié soit 36,5 km un I/G de 1/8 est suffisant (112 µs) puisqu'il suffit d'une distance de séparation entre 2 ou 3 émetteurs, inférieure à la distance équivalente à l'IG pour que tous les signaux soient à l'intérieur de l'IG en tout point de la zone de couverture.
Il est possible d'introduire un temps de retard supplémentaire. A l'intérieur de la zone de couverture, l'adaptateur se calera sur le meilleur signal ou sur le premier signal reçu. Difficile de savoir dans ce cas sur quel émetteur nous nous sommes calés !

Programmation de PIC,

Le document de révision



Il reste encore quelques semaines avant de voir pointer le printemps. Ce qui veut dire, encore un peu de temps à passer au chaud dans le shak. Une petite remise en mémoire sur la programmation des PIC neferait pas de mal à certains d'entre nous, comme d'ailleurs, toutes bonnes révisions et rappels.
Nous vous proposons de parcourir de travail de BIGONOFF pour se remettre dans le coup. il s'agit de travailler sur le 16F84, vous verrez, pas question de s'endormir ! en rappelant que le 16F84 est très utilisé dans les trackers Aprs.

LD-1B TRX SDR 100 KHz à 30 MHz, 5 Watts.

Le LD-1B est un récepteur SDR couvrant de 100 KHz à 30 MHz équipé d'un module émission a été conçu et est fabriqué par Lazy Dog Engineering LLC. La conception du LD-1B a été fortement influencée par KB9YIG à la suite de son excellente série "softrock-40" de SDR simples.
Le logiciel de décodage est gestion SDR recommandé est Winrad. Le module émission de 5 Watts vient se superposer au module réception.
La photo représente l'ensemble TRX en prototype car en version terminée le CI ne comporte pas les fils visibles.
Constructeur

SDR Softrock Si570 et liens utiles:

Liens utiles :
Les kits :                                                http://www.sdr-kits.net/USB/USB_Description.html
                                                                http://sdr-kits.net/PAOKLT/PAOKLT.html

Data Si570 :                                                                http://www.silabs.com/pages/search.aspx?k=SI570&searchtypeid=2
Logiciel de commande version USB :                http://www.mydarc.de/dg8saq/SI570/index.shtml
Une analyse:                                                                http://www.eham.net/reviews/detail/8484
Infos sur les SDR Softrock :                                http://www.wb5rvz.com/sdr/
                                                                                http://groups.yahoo.com/group/softrock40/files/

Un article sur le SDR par 0N4JX :                http://on4jx.over-blog.net/article-7181447-6.html
Un RX SDR Déca par F6CRP :                                http://f6crp.pagesperso-orange.fr/tech/rx_sdr_yu1lm.htm
Une mine de liens sur le SDR :                                http://f4dan.free.fr/sdr.html



La précision et sa dérive au labo F6HGD

La mesure comparative de temps est une expérience prisée par Roland F6HGD qui prend en main ce que l'on ne traite pratiquement plus aujourd'hui car les conceptions chez les R.A s'amenuisent.
Il s'agit ici de quantifier une courbe comparative entre deux étalons de fréquences centrés sur 10 MHz.
Une première source est d'origine Rubidium 10 MHz LPRO et la deuxième source est d'origine GPS ThunderBolt.
Les signaux de synchronisation sont envoyés sur un mélangeur équilibré donnant une tension résultante à Zéro central lorsque les deux sources sont d'égale stabilité, soit entre 10-11 et 10-12 ppm.
Les dérives quantifiées permettent de prendre en compte l'erreur relative et d'en apporter le correctif.
Aujourd'hui les applications numériques sont pilotées par horloges avec mise en synchronisme des applications sur terre et aérospatiale. La valeur temps et son synchronisme sont la clé de tous les calculs. Nous avons l'exemple simple en trafic WSPR.
Cette compensation existe dans le système GPS, ce n'est pas une nouveauté mais elle n'est pas développée pédagogiquement, ce qui sera l'objet d'un prochain sujet de conférence pour la rentrée.




                          La boite à idées construction


Au travers de l'Europe et du Globe des oms chevronnés construisent.

Malgré Internet et ses possibilités il n'est pas évident de couvrir la totalité de ce qui existe sur tous les sujets techniques que compose notre activité.
La "Boite à Idées Construction" a pour objectif en impact flash du "Faire Savoir" tiré de la grande malle du "Savoir Faire"  des oms du monde.
Rappelez vous.... ce n'est jamais lorsque une description est sous vos yeux que vous en avez besoin.
Comme les bons vieux Instituteurs disaient : « je vous demande pas de savoir par coeur, mais de vous rappelez que ça existe et savoir où le trouver».

                  Fabrication de coupleurs 2 voies 2350 MHz chez F6GYH

Fabrication de coupleurs 2350 MHz chez F6GYH

Test du coupleur 2350 MHz

Coupleurs, bref rappel :


Rappel des formules, cas de 2 voies :
Utilisons la propriété du quart d'onde électrique qui permet de transformer l'impédance présente sur son entrée en une autre à sa sortie.
* La formule du transformateur d'impédance quart d'onde est :
Z1/4d'onde = Racine (Zentrée * Zsortie)       
* La longueur d'onde en mètres est donnée par la formule :
Lambda(m) = 300 / F(Mhz)
La fréquence de fonctionnement étant de 2 350 MHz.
La dimension physique du quart d'onde est de :
1/4d'onde = 300 / (4 * F(Mhz) )
Soit : 1/4d'onde = 300 / (4 * 2350 ) = 0,03191m = 31,91mm

Il faut tenir compte du coefficient de vélocité. Ici étant dans l'air il est de 1 donc pas de réduction de la longueur physique
Les dimensions du quart d'onde électrique sont : l1/4d'onde = [300 / (4 * F(Mhz) )] * [1 / Racine(Epsilonr)]
Soit : 1/4d'onde = [300 / (4 * 2350)] * [1 / Racine(1)] = 31,91mm
L'impédance utilisée est de 50 ohms.
Chaque ¼ d'onde de longueur 32mm devra avoir comme impédance :
Z1/4d'onde = Racine(Zentrée * Zsortie) = Racine(100 * 50) = 70,71 Ohms
Retour Menu


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 21 juillet 2017